EBP MéCa optimise ses logiciels de gestion

Publié le par .

EBP MéCa, éditeur de logiciels de réparation mécanique et carrosserie, améliore et étoffe sa version 2017 « v17 » de solution de gestion. Pièces de réemploi, interfaces distributeurs de pièces, outil de chiffrage, marketing prédictif et e-réputation sont les nouveautés proposées par l’éditeur.

EBP MéCa accélère sa politique d'innovation en matière de logiciels de gestion.
EBP MéCa accélère sa politique d'innovation en matière de logiciels de gestion.

À l’ère du garage connecté, l’éditeur de logiciels de gestion EBP MéCa améliore ses offres en proposant aux MRA de gagner en efficacité sur le plan comptable et commercial.

Dans le domaine commercial, EBP MéCa lance trois nouvelles fonctionnalités : MéCa Immat, le marketing prédictif et un module « Avis Client ». Pour que les professionnels de la réparation puissent étoffer leur gamme de services, MéCa Immat leur permet désormais de proposer aux automobilistes d’immatriculer leur véhicule directement au garage. De plus, un module de marketing prédictif est mis à disposition pour fidéliser les clients. Des courriers et des SMS sont envoyés à l’automobiliste pour rappeler les interventions à réaliser sur son véhicule.
Des prestations que les clients vont enfin pouvoir noter grâce à un module « Avis Client », connecté à Allogarage. Les automobilistes pourront le consulter afin de choisir leur réparateur.

Une version 2017 plus complète

Afin d’accompagner au mieux la comptabilité de ses clients, EBP MéCa améliore ses DMS. Une nouvelle fonction permet de gérer la TVA sur marge des pièces de réemploi. Par ailleurs, les gestionnaires ont dorénavant la possibilité de faire une recherche par montant dans les documents de vente, pour retrouver une facture par exemple.

En ce qui concerne la version EBP MéCa Auto Carrosserie, il existe désormais une option de mise à jour des tarifs négociés par les compagnies d’assurances.

L’éditeur s’est lancé dans le perfectionnement de son offre après les résultats d’une étude qu’il a réalisée en début d’année auprès de plus de 1 000 utilisateurs – garages, agents et carrossiers – de facturation. En effet, l’enquête a fait ressortir la possibilité de points d’amélioration. Ainsi, seulement 30 % des personnes interrogées affirment que leur logiciel est interfacé avec un outil de chiffrage.

Or, il ressort que le gain de productivité est plus important lorsque c’est le cas. EBP MéCa promet de « mettre les bouchées doubles pour connecter toujours plus le DMS des clients avec les partenaires ».

Aujourd’hui, 6 500 MRA et agents de marque et 500 carrossiers utilisent un logiciel de gestion commerciale d’EBP MéCa.

Mots clefs associés à cet article : E-commerce, Service, Logistique

Voir aussi :

Dans la même rubrique :

  • Congés d’été obligent, nos newsletters reprendront le 28 août
    Congés d’été obligent, nos newsletters reprendront le 28 août
  • CarStudio, booster d’innovations
    CarStudio, booster d’innovations
  • Alphabet France : + 11 % sur le premier semestre
    Alphabet France : + 11 % sur le premier semestre
  • La Feda s’inquiète de voir la prise EOBD disparaître
    La Feda s’inquiète de voir la prise EOBD disparaître
  • Precepta publie une nouvelle étude sur les enjeux du véhicule autonome et connecté
    Precepta publie une nouvelle étude sur les enjeux du véhicule autonome et connecté
  • Crit’Air s’applique désormais à Lille
    Crit’Air s’applique désormais à Lille
  • Éléphant Bleu revendique sa maîtrise de la consommation d’eau
    Éléphant Bleu revendique sa maîtrise de la consommation d’eau
  • Mondial Assistance bat des records de prise en charge
    Mondial Assistance bat des records de prise en charge
  • DriiveMe fête la location entre particulier et professionnel
    DriiveMe fête la location entre particulier et professionnel
  • Albalogic se lance sur le secteur auto avec Autoprecision
    Albalogic se lance sur le secteur auto avec Autoprecision
  • BCA Expertise nomme un nouveau P-DG
    BCA Expertise nomme un nouveau P-DG
  • Bilan 2016 de l’ANFA : un accompagnement en hausse
    Bilan 2016 de l’ANFA : un accompagnement en hausse
  • Les Français, des conducteurs occasionnels
    Les Français, des conducteurs occasionnels
  • Pilotage atelier, bien suivre son chiffre d’affaires
    Pilotage atelier, bien suivre son chiffre d’affaires
  • Midas lance son premier atelier souterrain
    Midas lance son premier atelier souterrain

Newsletter
Recherche