Éco-Révision, le nouveau programme de dépollution moteur des Diésélistes de France

Publié le par .

Alors que le contrôle technique renforcera dès 2019 ses mesures d’émissions de gaz polluants, l’association Diésélistes lance l’Eco-Révision, son programme dédié à la dépollution moteur.

Fabrice Godefroy et Pascal Sigrist, respectivement président et ambassadeur technique des Diésélistes de France.
Fabrice Godefroy et Pascal Sigrist, respectivement président et ambassadeur technique des Diésélistes de France.

Norauto a « Ecoperformance », Speedy a « Eco-Clean », la Feda a « Eco-Entretien », les Diésélistes de France auront « Éco-Révision » ! L’association fédérant les professionnels de l’entretien et de la réparation de moteurs Diesel s’apprête en effet à lancer son programme dédié à la dépollution moteur. Du diagnostic à la réparation, en passant par le décrassage, ce nouveau label couvre l’ensemble des interventions visant à identifier et à corriger les émissions excessives de polluants.

Objectif : offrir aux professionnels de l’après-vente les outils nécessaires à ce type de prestations et ainsi faire face aux flux générés par le durcissement du contrôle des émissions de polluants. Pour déployer « Éco-Révision », les Diésélistes de France ont d’ailleurs prévu de s’associer à Spheretech, spécialiste des mesures des émissions polluantes.

« C’est un programme global qui s’appuie sur les compétences techniques et le maillage des professionnels de la gestion moteur des Diésélistes de France. La philosophie de l’Eco-Révision, c’est de faire évoluer la révision des véhicules en tenant compte des enjeux économiques et écologiques tout en préparant l’évolution du contrôle technique » confirme Fabrice Godefroy, président de l’association.

L’échange standard promu par l’Éco-Révision

Ce nouveau programme prendra également en compte les dernières évolutions du réglementaires sur la préconisation de la pièce de réemploi. Pour le remplacement de certaines pièces défaillantes (turbocompresseur, vanne EGR, etc.), les garages proposant l’Éco-Révision privilégieront ainsi l’échange standard. Pour cette prestation, les Diésélistes de France pourront s’appuyer sur TechnParts, la gamme de pièces technique du groupe IDLP, qui a été récemment étoffée. « C’est une vraie valeur ajoutée de ce label qui permet de répondre au décret obligeant les professionnels de l’automobile à faire un devis en pièce neuve et échange standard ou pièce d’occasion. L’effet est double : écologique et économique » ajoute Fabrice Godefroy.

Le programme Éco-Révision sera lancé officiellement lors du Salon Automechanika Francfort (13 au 17 septembre 2016), auquel participeront les Diésélistes de France. Il devrait être vraisemblablement déployé dans un premier temps au sein du groupement Alternative Autoparts et de son réseau de MRA Technicar Services. Toutefois ce label sera ouvert à l’ensemble des enseignes, et l’association espère bien séduire un large public.

Mots clefs associés à cet article : Alternative Autoparts , IDLP, Pollution

Voir aussi :

Dans la même rubrique :

  • Crit’Air s’applique désormais à Lille
    Crit’Air s’applique désormais à Lille
  • Éléphant Bleu revendique sa maîtrise de la consommation d’eau
    Éléphant Bleu revendique sa maîtrise de la consommation d’eau
  • Mondial Assistance bat les records de prise en charge
    Mondial Assistance bat les records de prise en charge
  • DriiveMe fête la location entre particulier et professionnel
    DriiveMe fête la location entre particulier et professionnel
  • Albalogic se lance sur le secteur auto avec Autoprecision
    Albalogic se lance sur le secteur auto avec Autoprecision
  • BCA Expertise nomme un nouveau P-DG
    BCA Expertise nomme un nouveau P-DG
  • Bilan 2016 de l’ANFA : un accompagnement en hausse
    Bilan 2016 de l’ANFA : un accompagnement en hausse
  • Les Français, des conducteurs occasionnels
    Les Français, des conducteurs occasionnels
  • Pilotage atelier, bien suivre son chiffre d’affaires
    Pilotage atelier, bien suivre son chiffre d’affaires
  • Midas lance son premier atelier souterrain
    Midas lance son premier atelier souterrain
  • Coyote entre au capital de Traqueur
    Coyote entre au capital de Traqueur
  • Plan Climat : le CNPA réagit aux annonces de Nicolas Hulot
    Plan Climat : le CNPA réagit aux annonces de Nicolas Hulot
  • Le CNPA veut conquérir de nouveaux territoires
    Le CNPA veut conquérir de nouveaux territoires
  • Hella France revisite son site internet
    Hella France revisite son site internet
  • Mobivia investit dans WeProov
    Mobivia investit dans WeProov

Newsletter
Recherche