Electrique : les constructeurs européens s’associent pour le réseau de recharge

Publié le par .

Quatre constructeurs européens lance Ionity, un partenariat pour développer un réseau de recharge ultra-rapide pour les véhicules électriques. A terme, l’objectif est d’établir un réseau Ionity de 400 stations sur le continent.

Le réseau prévoit de construire 400 stations sur le territoire européen à l'horizon 2020
Le réseau prévoit de construire 400 stations sur le territoire européen à l'horizon 2020

BMW, Daimler, Ford et Volkswagen se réunissent pour créer Ionity, un réseau de recharge « ultra-rapide » pour les véhicules électriques en Europe. L’objectif est de proposer un maillage pertinent avec la construction à l’horizon 2020 de 400 stations d’une capacité de 350 Kw chacune, pour permettre l’exécution de long trajet.

Les vingt premières stations seront opérationnelles d’ici la fin de l’année, implantées à 120 kilomètres les unes des autres, en Allemagne, en Autriche et en Norvège. Dès 2018, 80 stations supplémentaires s’ajouteront au réseau Ionity. « Créer le premier réseau pan-européen de stations de recharge ultra-rapide est indispensable pour que les véhicules électriques continuent leur déploiement au sein du marché automobile. Le réseau a pour ambition de fournir aux particuliers une recharge rapide et facile grâce notamment au paiement en direct en ligne et ainsi faciliter les longs trajets en véhicules électriques » commente Michael Hajesch, le P-DG de Ionity.

Concurrencer Tesla

Lancé en 2016 et établie à Munich, la co-entreprise espère voir d’autres constructeurs rejoindre le réseau. Détenue à part égales par les quatre partenaires, Ionity entend concurrencer le réseau de recharge de Tesla. L’américain, leader sur le marché, dispose en effet du réseau Superchargeur composé de 1032 stations dans le monde dont une soixantaine actuellement seulement pour la France.

Mots clefs associés à cet article : Véhicule électrique, Service

Voir aussi :

Dans la même rubrique :

  • Pièces de réemploi : PSA se tourne vers Indra
    Pièces de réemploi : PSA se tourne vers Indra
  • Questions à : Jacques-Édouard Daubresse, directeur pièces et services de PSA France
    Questions à : Jacques-Édouard Daubresse, directeur pièces et services de PSA France
  • Un budget moyen de 22 900 euros pour l’achat d’un véhicule neuf
    Un budget moyen de 22 900 euros pour l’achat d’un véhicule neuf
  • Véhicules neufs : + 3 % en 2018
    Véhicules neufs : + 3 % en 2018
  • Électrique : 9 % de part de marché en 2022 ?
    Électrique : 9 % de part de marché en 2022 ?
  • Le marché de l’occasion en baisse en 2018
    Le marché de l’occasion en baisse en 2018
  • Achat neuf ou occasion : le diesel reste toujours majoritaire
    Achat neuf ou occasion : le diesel reste toujours majoritaire
  • Leads Awards : Toyota, Hyundai et Peugeot sur le podium 2018
    Leads Awards : Toyota, Hyundai et Peugeot sur le podium 2018
  • Baisse des immatriculations de véhicules neufs
    Baisse des immatriculations de véhicules neufs
  • PSA investit de nouveau dans la distribution chinoise
    PSA investit de nouveau dans la distribution chinoise
  • [Vidéo] Volkswagen lance sa solution de connectivité automobile
    [Vidéo] Volkswagen lance sa solution de connectivité automobile
  • La dernière Ford Focus décroche 5 étoiles EuroNCAP
    La dernière Ford Focus décroche 5 étoiles EuroNCAP
  • Toyota poursuit son objectif de zéro accident
    Toyota poursuit son objectif de zéro accident
  • PSA met en compétition ses techniciens d’atelier
    PSA met en compétition ses techniciens d’atelier
  • Wyz Group signe avec Ford
    Wyz Group signe avec Ford

Newsletter
Recherche