Éléphant Bleu revendique sa maîtrise de la consommation d’eau

Publié le par .

Après des épisodes de sécheresse tels que ceux que la France vient de traverser, l’enseigne de lavage Éléphant Bleu s’engage à limiter les impacts de son activité sur l’environnement pour en faire un acte d’éco-consommation.

Système de traitement des eaux des centres Éléphant Bleu.
Système de traitement des eaux des centres Éléphant Bleu.

Limiter la consommation d’eau en privilégiant la haute pression – système économique en eau –, mais aussi maîtriser les impacts sanitaires et environnementaux avec le traitement des eaux usées et le recyclage des déchets, voilà les mesures que développe le département R&D de l’enseigne Éléphant Bleu et qui sont appliqués systématiquement dans ses centres de lavage.

Tout à gagner dans un centre

Au-delà du gaspillage et des conséquences écologiques, laver son véhicule à domicile engendre une hausse de la facture d’eau. Éléphant Bleu estime que 300 litres en moyenne sont nécessaires pour un lavage au jet, contre 50 à 60 litres pour un lavage réalisé à la haute pression. De même, en termes d’économie, la clé de paiement Éléphant Bleu permet à l’automobiliste d’interrompre le lavage à tout moment. Ce dernier limite ainsi la consommation d’eau à ses propres besoins et maîtrise son budget au centime près.

Enfin, l’enseigne garantit la gestion des déchets avec 100 % des rejets du lavage traités. Quant aux hydrocarbures, ils sont tous récupérés dans un séparateur puis collectés par un organisme agréé qui les détruit ou les valorise.

Mots clefs associés à cet article : Eléphant Bleu

Voir aussi :

Dans la même rubrique :

  • Autoeco se colle au « décret 5 flux »
    Autoeco se colle au « décret 5 flux »
  • KG Protech forme les techniciens à distance
    KG Protech forme les techniciens à distance
  •  Claude Cham nouveau président de la Fiev
    Claude Cham nouveau président de la Fiev
  • [Vidéo] Au sommaire du Décision Atelier de mars 2019
    [Vidéo] Au sommaire du Décision Atelier de mars 2019
  • WeProov adapte sa solution aux gestionnaires de flotte
    WeProov adapte sa solution aux gestionnaires de flotte
  • ETAI Iberica expose à Motortec Automechanika
    ETAI Iberica expose à Motortec Automechanika
  • Stéphane Rivière est le nouveau président de l’Anfa
    Stéphane Rivière est le nouveau président de l’Anfa
  • Attention aux fluides frigorigènes non réglementaires
    Attention aux fluides frigorigènes non réglementaires
  • + 36% de véhicules électriques en février 2019
    + 36% de véhicules électriques en février 2019
  • Solware Auto va développer son DMS Winmotor Next en Europe
    Solware Auto va développer son DMS Winmotor Next en Europe
  • L’Apam plaide pour une mobilité abordable, pérenne et équitable
    L’Apam plaide pour une mobilité abordable, pérenne et équitable
  • Flexfuel confirme sa troisième homologation
    Flexfuel confirme sa troisième homologation
  • L’éco-maintenance s’invite dans les ateliers
    L’éco-maintenance s’invite dans les ateliers
  • Daf Conseil forme à la dépollution moteur
    Daf Conseil forme à la dépollution moteur
  • Le projet Lowbrasys propose un freinage propre
    Le projet Lowbrasys propose un freinage propre

Newsletter
Recherche