En 2018, ZF TRW produira à grande échelle son IBC

Publié le par .

L'IBC est compatible avec toutes les gammes de véhicules.
L'IBC est compatible avec toutes les gammes de véhicules.

La division technologie sécurité active et passive de ZF a reçu sa première commande de production pour son système de contrôle de freinage intégré (IBC). Ce système équipera à grande échelle les véhicules d’un constructeur automobile majeur. Il s’agit d’une technologie indépendante de la dépression qui simplifie l’architecture du système de freinage tout en offrant des performances améliorées.

Il associe les composants de freinage traditionnels et ceux du contrôle de trajectoire dans une unité unique offrant des performances améliorées sur toute une gamme de véhicules légers. L’IBC remplace en un seul élément intégré le système de contrôle électronique de trajectoire (ESC), le servofrein à dépression ainsi que tous les organes associés (câbles, capteurs, contacteurs, boîtiers électroniques et pompes à vide), là où ils sont nécessaires dans les configurations fonctionnant sans dépression ou à faible dépression. Il s’agit d’une solution très modulable et compatible avec les exigences du système de freinage équipant toutes les gammes de véhicules, du segment A jusqu’aux larges SUV.

De plus, l’IBC offre des avantages en termes d’encombrement et de poids, car il pèse en moyenne 25 à 30 % de moins qu’un système de freinage traditionnel comparable. Il permet ainsi de réaliser des économies de carburant et aux constructeurs de gagner de la place.

« Le système de contrôle de freinage intégré représente l’avenir de la technologie de freinage et permet de répondre aux tendances mondiales du secteur en termes de limitation des émissions de CO2, de sécurité et de conduite automatisée. Il est compatible avec toutes les configurations de transmission et est en mesure d’intégrer une technologie de freinage récupératif pour les véhicules hybrides et électriques. Il contribue à améliorer la sécurité par une augmentation rapide de la pression de freinage pour des demandes très dynamiques comme le freinage automatique d’urgence et il couvrira toutes les exigences en matière de distance d’arrêt et de contrôle de freinage du véhicule pour les fonctions de conduite partiellement ou entièrement automatisées » explique Manfred Meyer, vice-président de ZF TRW en charge des systèmes de freinage.

Mots clefs associés à cet article : TRW, ZF

Voir aussi :

Dans la même rubrique :

  • Bosch et e.GO s’accordent sur un service de voiturier automatique
    Bosch et e.GO s’accordent sur un service de voiturier automatique
  • [Vidéo] Nexteer paré pour la conduite autonome
    [Vidéo] Nexteer paré pour la conduite autonome
  • Brevets : l’automobile toujours en tête de l’innovation
    Brevets : l’automobile toujours en tête de l’innovation
  • BASF souhaite mieux maîtriser la densité de la mousse des volants
    BASF souhaite mieux maîtriser la densité de la mousse des volants
  • BASF anticipe les déformations des thermoplastiques
    BASF anticipe les déformations des thermoplastiques
  • Continental au service de la voiture autonome
    Continental au service de la voiture autonome
  • ZF travaille sur un concept d’airbag de genoux allégé
    ZF travaille sur un concept d’airbag de genoux allégé
  • Dürr développe l’étuve de demain
    Dürr développe l’étuve de demain
  • Pierburg et son injection d’air s’impose dans la réduction des émissions
    Pierburg et son injection d’air s’impose dans la réduction des émissions
  • Audi produit 60 litres d’essence de synthèse
    Audi produit 60 litres d’essence de synthèse
  • Continental, une vision du pneumatique de demain
    Continental, une vision du pneumatique de demain
  • [Vidéo] Goodyear Oxygène, le pneu concept qui produit de l’air pur !
    [Vidéo] Goodyear Oxygène, le pneu concept qui produit de l’air pur !
  • HERE Technologies pousse au partage des données de localisation
    HERE Technologies pousse au partage des données de localisation
  • Toyota annonce de nouvelles mécaniques sur l’architecture TNGA
    Toyota annonce de nouvelles mécaniques sur l’architecture TNGA
  • Toyota réduit le néodyme dans ses moteurs électriques
    Toyota réduit le néodyme dans ses moteurs électriques

Newsletter
Recherche