Equip Auto : Alternative Autoparts lance son panneau Relais Technique

Publié le par .

Après un peu plus d’un an d’existence, le groupement de distributeurs Alternative Autoparts, créé par IDLP et Atac Pièces Auto, réaffirme son statut de technicien en proposant à ses adhérents de devenir Relais Technique.

Julien Merlaud, responsable marketing, et Yannick Fichot, directeur des opérations d'Alternative Autoparts, avec le nouveau panneau Relais Technique.
Julien Merlaud, responsable marketing, et Yannick Fichot, directeur des opérations d'Alternative Autoparts, avec le nouveau panneau Relais Technique.

Alternative Autoparts (AA) propose désormais à ses adhérents de devenir Relais Technique, entendre par là des spécialistes et conseillers de la pièce technique. Le groupement, qui a un peu plus d’un an d’existence, offre la possibilité à ses distributeurs disposant de compétences spécifiques dans le domaine de se distinguer et de devenir un support pour les autres adhérents ou garagistes clients.

Pour prendre le panneau Relais Technique, les distributeurs Alternative Autoparts doivent officier exclusivement dans secteur de la pièce technique – la gestion moteur en l’occurrence – et disposer d’équipements de diagnostic et de réparation idoines. « C’est un appui technique qui existe déjà officieusement. En local, on s’adresse déjà à des distributeurs AA compétents dans le domaine. Ils ont un rôle de conseil auprès des réparateurs ou d’autres distributeurs qui ne sont pas à l’aise avec la vente de ce type de pièces » explique Yannick Fichot, directeur des opérations d’Alternative Autoparts.

S’adapter à la mutation du marché

Deux des vingt adhérents d’AA ont d’ores et déjà pris le panneau Relais Technique. Il s’agit d’Électro Diesel d’Auvergne et des Établissements Pelletier, qui font désormais office d’appui pour les réparations plus complexes. Et même si AA n’a pas encore d’objectifs en termes de nombre d’adhérents Relais Technique, le groupement entend élaborer un maillage national. « Avec l’électronique embarquée, il va y avoir une recrudescence de pannes électroniques qui nécessitent un support technique compétent et réactif. C’est pourquoi nous souhaitons en implanter au niveau local », ajoute Yannick Fichot.

Pour rappel, les adhérents du réseau Alternative Autoparts, créé en avril 2016 par IDLP et Atac Pièces Auto, cumulent un chiffre d’affaires de 195 millions d’euros.

Mots clefs associés à cet article : Alternative Autoparts , Distribution pièces

Voir aussi :

Dans la même rubrique :

  • Data, diesel, fiscalité, formation : les quatre grands chantiers de la Feda pour 2018
    Data, diesel, fiscalité, formation : les quatre grands chantiers de la Feda pour 2018
  • Vers une harmonisation des prix des pièces en Europe ?
    Vers une harmonisation des prix des pièces en Europe ?
  • Doyen Auto veut doubler ses réseaux en France
    Doyen Auto veut doubler ses réseaux en France
  • Alternative Autoparts renforce son réseau
    Alternative Autoparts renforce son réseau
  • Laurent Automobile entérine la transformation de son réseau
    Laurent Automobile entérine la transformation de son réseau
  • Alternative Autoparts devient partenaire de Nexus
    Alternative Autoparts devient partenaire de Nexus
  • Amerigo International d’Automotor intéresse douze distributeurs
    Amerigo International d’Automotor intéresse douze distributeurs
  • Étude Décision Atelier : les habitudes d’achat des garagistes et Internet
    Étude Décision Atelier : les habitudes d’achat des garagistes et Internet
  • Jérôme Bertin-Lebret nommé directeur marketing et pricing de Back2Car
    Jérôme Bertin-Lebret nommé directeur marketing et pricing de Back2Car
  • Autodis (Autodistribution) bientôt coté en Bourse ?
    Autodis (Autodistribution) bientôt coté en Bourse ?
  • Mort ou dormant, le stock en question
    Mort ou dormant, le stock en question
  • Trophées de la rechange : Autodistribution et Alliance Automotive à l’honneur
    Trophées de la rechange : Autodistribution et Alliance Automotive à l’honneur
  • Distributeurs : des marges à récupérer
    Distributeurs : des marges à récupérer
  • L’Agra s’implante en Bretagne en rachetant CREA
    L’Agra s’implante en Bretagne en rachetant CREA
  • LKQ acquiert le distributeur allemand Stahlgruber
    LKQ acquiert le distributeur allemand Stahlgruber

Newsletter
Recherche