Era s’occupe désormais du FAP

Publié le par .

Petite entreprise spécialisée dans la réparation de combinés d’instruments et autres afficheurs de bord, Era se diversifie et propose depuis peu un nouveau service aux réparateurs automobiles : la rénovation du filtre à particules.

Era a fait le choix d’un matériel performant et respectueux de l’environnement pour assurer le nettoyage professionnel des filtres à particules. Il s’agit d’une machine autonome, bien connue des spécialistes de cette activité, qui permet de traiter le FAP dans une unité entièrement automatisée fonctionnant en circuit fermé et sans produits chimiques.
Era a fait le choix d’un matériel performant et respectueux de l’environnement pour assurer le nettoyage professionnel des filtres à particules. Il s’agit d’une machine autonome, bien connue des spécialistes de cette activité, qui permet de traiter le FAP dans une unité entièrement automatisée fonctionnant en circuit fermé et sans produits chimiques.

Créé en juillet 2009 et basé à Hoerdt, près de Starsbourg, Era est la filiale française de l’entreprise allemande Cramm Car Concepts, spécialisée depuis de nombreuses années dans la réparation de pièces électroniques défectueuses. La PME se concentre sur la réparation des combinés d’instruments, des panneaux de commande de climatisation et d’autres afficheurs qu’elle maîtrise parfaitement. Mais elle peut également se pencher de façon moins fréquente sur d’autres composants tels que les calculateurs d’habitacle (BSI), d’ABS et plus rarement les calculateurs moteur. Son activité est concentrée sur un parc automobile européen et, par logique de proximité essentiellement, sur les constructeurs français.

Jusqu’alors florissante, cette activité semble accuser un léger ralentissement, poussant la petite structure à trouver des pistes de diversification d’activité. « Notre activité s’est considérablement transformée. Au début, nous réparions des équipements de bord pour lesquels le défaut était dûment identifié et dans des modèles clairement connus pour ça. La répétitivité était alors un facteur de rentabilité évident pour les techniciens. Aujourd’hui, ceux-ci travaillent de plus en plus sur des cas isolés, rares, inédits qui demandent une intervention chronophage et donc économiquement moins rentable » commente Sandra Deck, gérante d’Era.

Le filtre à particules : une évidence

Fidèle à sa mission de prestataire au service de la profession, Era a choisi la rénovation des filtres à particules. Cette activité croissante, qui se présente comme une réelle alternative au remplacement de la pièce, suscite grâce à son coût très attractif un intérêt grandissant de la part des réparateurs. Un choix donc évident pour compléter l’offre de la PME.

Une formule bien rodée

Comme elle le faisait dans le cadre de son activité initiale et historique, l’entreprise Era assure un service d’enlèvement sur site. Pour les filtres à particules, le cheminement est toutefois différent puisque la pièce est envoyée directement en Allemagne, qui se charge une fois le traitement réalisé de la retourner au client garagiste. Si la demande s’accroît de façon significative, la filiale française compte bien investir rapidement dans le même matériel que celui adopté outre-Rhin. « Le but est pour nous de pouvoir réduire le délai de livraison (aujourd’hui de cinq à sept jours) car il a une incidence directe sur le coût global de la prestation, qui s’élève pour l’instant à 299 euros HT », explique Sandra Deck. Elle ajoute : « Pour les véhicules utilitaires et même poids lourds, le montant de la prestation est recalculé afin de tenir compte du délai de traitement majoré mais aussi de la différence du coût de transport. »

En attendant des jours meilleurs

Pour l’avenir et parce que l’entreprise souhaite rester fidèle à un savoir-faire reconnu de la profession, les techniciens maison continuent de creuser la piste de la réparation des calculateurs moteur qu’ils avaient en partie abandonnée. « On poursuit notre travail sur cette activité très spécifique. Même si les progrès sont encore lents, l’entreprise a acquis plusieurs bancs de test qui vont lui permettre d’avancer et, je l’espère, d’afficher des résultats face à une demande bien réelle du marché », conclut la responsable.

Mots clefs associés à cet article : ERA

Dans la même rubrique :

  • Onze clubs automobiles européens lancent l’Observatoire de la Mobilité
    Onze clubs automobiles européens lancent l’Observatoire de la Mobilité
  • La Poste se lance dans les cartes grises
    La Poste se lance dans les cartes grises
  • Contrôle technique 2017 : + 0,9 % de contre-visites
    Contrôle technique 2017 : + 0,9 % de contre-visites
  • GarageScore dresse le palmarès de ses meilleurs clients concessionnaires
    GarageScore dresse le palmarès de ses meilleurs clients concessionnaires
  • FlexFuel Energy Development lève 3 millions d’euros
    FlexFuel Energy Development lève 3 millions d’euros
  • Drust surveille la batterie
    Drust surveille la batterie
  • La Fédération française des véhicules d’époque enquête
    La Fédération française des véhicules d’époque enquête
  • [Tribune] Après-vente automobile : une révolution nécessaire
    [Tribune] Après-vente automobile : une révolution nécessaire
  • Nouveau directeur France pour Dekra Automotive Solutions
    Nouveau directeur France pour Dekra Automotive Solutions
  • Apprentissage : le CNPA approuve les axes de réforme
    Apprentissage : le CNPA approuve les axes de réforme
  • GarageScore, des avis qui font vendre
    GarageScore, des avis qui font vendre
  • La Semaine des services de l’automobile aura lieu en mars
    La Semaine des services de l’automobile aura lieu en mars
  • 3 questions à Odette Dantas, de GiPA France
    3 questions à Odette Dantas, de GiPA France
  • Garagiste : la confiance comme critère de choix
    Garagiste : la confiance comme critère de choix
  • Targa Telematics présente le Plexer Smart pour l’automobile
    Targa Telematics présente le Plexer Smart pour l’automobile

Newsletter
Recherche