Étude comparative Feu Vert : un nouveau coup de griffe aux réseaux constructeurs

Publié le par .

Feu Vert s'attaque de nouveau à la révision constructeur avec une nouvelle étude comparative.
Feu Vert s'attaque de nouveau à la révision constructeur avec une nouvelle étude comparative.

En moyenne 48 euros : c’est l’écart de prix constaté par Feu Vert dans sa dernière étude comparative sur le tarif des révisions entre ses centres et les réseaux des constructeurs.

En avril dernier, le réseau de centres-autos a en effet mandaté l’institut GfK pour une nouvelle enquête portant sur une sélection de 10 véhicules de 5 marques différentes, parmi les plus représentatifs du parc roulant. Au total, 400 appels téléphoniques ont été passés pour demander des devis aux réseaux constructeurs concernés (concessionnaires et agents agréés) et, en comparaison, à des sites Feu Vert pour les mêmes véhicules. Sans réelle surprise, la filiale du groupe Cofidim affiche donc des tarifs moins élevés que les cinq réseaux de marque consultés, confortant ainsi la baseline de l’enseigne « expert et moins cher ».

Ces résultats seront mis en avant lors de la prochaine campagne nationale TV de Feu Vert sur la révision avec son spot « Coup de Bambou » (voir vidéo plus bas), diffusé depuis le 24 mai. Cette campagne sera accompagnée, dans les centres sur le site internet du réseau, d’un plan de promotion des forfaits « Révision Experts ».

« Cette troisième étude que nous menons sur le sujet, confirme une nouvelle fois, notre positionnement : expert et en plus moins cher. Nous tenions à le faire savoir à tous les automobilistes qui doivent gérer au mieux leur budget auto. Grâce à un nouveau simulateur en ligne, nous invitons les automobilistes à estimer le prix de leur révision et à faire leur choix en toute connaissance de cause » a indiqué Gilles Pont, responsable de la communication cross canal Feu Vert.

 

Mots clefs associés à cet article : Feu Vert

Voir aussi :

Dans la même rubrique :

  • Norauto souhaite recruter 3 000 personnes en trois ans
    Norauto souhaite recruter 3 000 personnes en trois ans
  • Norauto personnalise ses prospectus digitaux avec Bonial
    Norauto personnalise ses prospectus digitaux avec Bonial
  • Thierry Sinquin nommé à la présidence du groupe Feu Vert
    Thierry Sinquin nommé à la présidence du groupe Feu Vert
  • Norauto ouvre à Saint-Nicolas-de-Port
    Norauto ouvre à Saint-Nicolas-de-Port
  • BestDrive choisit Caréco
    BestDrive choisit Caréco
  • Norauto pro s’allie à Kleen pour le lavage
    Norauto pro s’allie à Kleen pour le lavage
  • Midas : dans la peau d’un directeur de centre-auto
    Midas : dans la peau d’un directeur de centre-auto
  • Vitrage : Norauto partenaire de Carglass
    Vitrage : Norauto partenaire de Carglass
  • Les enseignes auto en force à Franchise Expo Paris
    Les enseignes auto en force à Franchise Expo Paris
  • Autobacs se préoccupe du FAP
    Autobacs se préoccupe du FAP
  • Norauto et Midas partenaires de BlaBlaCar
    Norauto et Midas partenaires de BlaBlaCar
  • Franchise Expo : Point S cherche chefs d’entreprise passionnés
    Franchise Expo : Point S cherche chefs d’entreprise passionnés
  • BestDrive ouvre son propre centre de formation
    BestDrive ouvre son propre centre de formation
  • Michelin entre au capital du réseau allemand A.T.U.
    Michelin entre au capital du réseau allemand A.T.U.
  • Trois centres Euromaster proposent le service « voiturier »
    Trois centres Euromaster proposent le service « voiturier »

Newsletter
Recherche