Eurogam va se doter d’une plate-forme de distribution

Publié le par .

Les coopératives de réparateurs Eurogam passent à la dimension supérieure avec la création de leur première plate-forme de distribution. Une nouvelle étape dans le développement de ce groupement qui veut promouvoir son modèle coopératif.

Autolab, l’enseigne de MRA d’Eurogam, fédère déjà une trentaine d’adhérents dans toute la France.
Autolab, l’enseigne de MRA d’Eurogam, fédère déjà une trentaine d’adhérents dans toute la France.

Près de trente ans après sa création, Eurogam s’apprête à tourner une page de son histoire. Le groupement de coopératives de réparateurs prépare en effet la mise en place de sa première plate-forme de distribution. Ce projet, qui devrait voir le jour en 2017, représente une nouvelle étape dans le développement de l’entité, qui fédère aujourd’hui près de 2 000 réparateurs adhérents dans toute la France. « Jusqu’ici, les dépôts de nos coopératives étaient livrés en direct par nos fournisseurs. Demain, pour certaines gammes de produits, nous disposerons du stock nécessaire dans notre plate-forme pour livrer directement nos dépôts » explique Rodolphe Durand, responsable d’Eurogam.

Au-delà de ses atouts logistiques, cette nouvelle structure va permettre au groupement de renforcer sa puissance d’achat et de profiter ainsi de meilleures conditions auprès de ses fournisseurs. « Nous sommes en pleine négociation avec nos partenaires pour référencer dans un premier temps les produits à forte rotation (freinage, filtration, train avant, etc.) avant de monter progressivement en puissance », précise Rodolphe Durand.

Une alternative aux groupements de distributeurs

Dans un marché de la distribution qui tend à se concentrer depuis quelques années, Eurogam veut ainsi s’affirmer comme une véritable alternative pour les réparateurs. « On observe beaucoup de regroupements sur le marché avec la création de plates-formes centrales. De notre côté, nous nous sommes rendu compte que nos gains étaient importants avec une plate-forme qui nous est propre. Nous gérerons ainsi notre logistique, ce qui va enlever une épine du pied à certains fournisseurs », constate le dirigeant.

Eurogam représente aujourd’hui un chiffre d’affaires global d’une vingtaine de millions d’euros pour un maillage de six coopératives particulièrement bien implantées dans leur tissu local : la Capail (Indre, Indre-et-Loire, Loir-et-Cher, Maine-et-Loire, Sarthe et Vendée), la Capam (Morbihan), la Socamav 86 (Vienne), la Coopauto du Limousin (Haute-Vienne), la Camaa 12 (Aveyron) et GPA 65 (Hautes-Pyrénées).

Dans la même rubrique :

  • Oscaro : Autodis Group à ses côtés ?
    Oscaro : Autodis Group à ses côtés ?
  • Marché : quelles tendances pour l’équipement de garage ?
    Marché : quelles tendances pour l’équipement de garage ?
  • AmeriGO à l’assaut du monde
    AmeriGO à l’assaut du monde
  • Autodis Group affiche un CA en hausse de 13,7 % au premier semestre
    Autodis Group affiche un CA en hausse de 13,7 % au premier semestre
  • Alternative Autoparts s’implante dans le Nord
    Alternative Autoparts s’implante dans le Nord
  • PSA : après ses réseaux, les indépendants avec Distrigo
    PSA : après ses réseaux, les indépendants avec Distrigo
  • Précisium améliore son catalogue électronique
    Précisium améliore son catalogue électronique
  • Nouveau site internet pour la Feda
    Nouveau site internet pour la Feda
  • Succès pour les pneus 4 saisons chez allopneus.com
    Succès pour les pneus 4 saisons chez allopneus.com
  • IDLP ouvre les portes de sa plate-forme lyonnaise
    IDLP ouvre les portes de sa plate-forme lyonnaise
  • Un premier Salon pour Ouest Injection
    Un premier Salon pour Ouest Injection
  • Le tour de France de Vitro Service France
    Le tour de France de Vitro Service France
  • Louez des équipements de portage avec Flauraud
    Louez des équipements de portage avec Flauraud
  • L’Agra donne rendez-vous à Barcelone à ses réseaux de garages
    L’Agra donne rendez-vous à Barcelone à ses réseaux de garages
  • Stéphane Antiglio : « L’option Bourse est toujours sur la table »
    Stéphane Antiglio : « L’option Bourse est toujours sur la table »

Newsletter
Recherche