Faral émet l’idée d’une TVA réduite pour les pièces reconditionnées

Publié le par .

Le reconditionneur de pièces moteur Faral espère bien profiter du décret qui encadre l’utilisation des pièces issues de l’économie circulaire pour valoriser son offre auprès des professionnels.

Le reconditionné représente, d'après Faral, une alternative plus sûre et plus qualitative que l'occasion.
Le reconditionné représente, d'après Faral, une alternative plus sûre et plus qualitative que l'occasion.

Et s’il fallait une TVA réduite pour booster le marché de la pièce recyclée ? C’est l’idée suggérée par le président-directeur général de Faral, Éric Hunaut. Par pièce recyclée, le dirigeant entend plus particulièrement l’échange standard et le reconditionné « une alternative plus sûre et plus qualitative que la pièce d’occasion. Ces pièces sont garanties au même titre que du neuf, contrairement à de simples pièces d’occasion », commente-t-il.

85 ans d’expérience

Et pour cause, le reconditionnement de pièces moteur (boîte de vitesses, moteur, turbo, culasse), proposées entre 20 et 40 % moins cher que le neuf, c’est le métier de Faral depuis quatre-vingt-cinq ans. Sur les culasses par exemple, le spécialiste a développé un mode de rénovation original du circuit de refroidissement. Il stoppe le cycle de détérioration interne grâce à la pose d’un insert d’étanchéité. L’étanchéité est ensuite renforcée grâce à l’imprégnation de résine par polymérisation. Ce procédé de pointe fait désormais l’objet d’un brevet international.

40 % moins chères, 80 % plus écologiques

Avec quatre anciens moteurs, Faral en fait renaître trois. « En rénovant des pièces usagées, on économise plus de 80 % de l’énergie nécessaire à la fabrication de pièces neuves », souligne le dirigeant de l’entreprise familiale basée en Mayenne. Composée de 71 collaborateurs, celle-ci génère un chiffre d’affaires de 9,2 millions d’euros. Sa fierté : avoir fait économiser à la planète depuis sa création plus de 18 000 tonnes d’acier, soit l’équivalent de 2,6 tours Eiffel !

Mots clefs associés à cet article : Faral, Environnement, Recyclage

Voir aussi :

Dans la même rubrique :

  • Hella à la rencontre des distributeurs
    Hella à la rencontre des distributeurs
  • SKF poursuit l’accompagnement de la rechange indépendante
    SKF poursuit l’accompagnement de la rechange indépendante
  • Irontek lance son « Pass contrôle technique »
    Irontek lance son « Pass contrôle technique »
  • Le marché de la pièce de suspension et de direction en quelques chiffres
    Le marché de la pièce de suspension et de direction en quelques chiffres
  • Michelin : ventes en hausse et marge qui s’érode
    Michelin : ventes en hausse et marge qui s’érode
  • Michelin : Florent Menegaux succédera à Jean-Dominique Senard
    Michelin : Florent Menegaux succédera à Jean-Dominique Senard
  • Motul digitalise son offre dédiée aux véhicules classiques
    Motul digitalise son offre dédiée aux véhicules classiques
  • NGK étoffe son offre de plus de 40 nouvelles références
    NGK étoffe son offre de plus de 40 nouvelles références
  • Une année 2017 record pour Bosch, qui mise sur le numérique
    Une année 2017 record pour Bosch, qui mise sur le numérique
  • Liqui Moly devient fournisseur officiel d’ADI
    Liqui Moly devient fournisseur officiel d’ADI
  • Pneumatiques : Il faudra compter sur les SUV
    Pneumatiques : Il faudra compter sur les SUV
  • Continental ajoute une courroie de distribution dans la boîte
    Continental ajoute une courroie de distribution dans la boîte
  • Tenneco s’associe à Suzuki pour ses suspensions
    Tenneco s’associe à Suzuki pour ses suspensions
  • Total et Temot annoncent un accord de coopération
    Total et Temot annoncent un accord de coopération
  • Bosch confie à SEG Automotive l’activité démarreurs et alternateurs
    Bosch confie à SEG Automotive l’activité démarreurs et alternateurs

Newsletter
Recherche