Five Star s’ouvre de nouvelles perspectives

Publié le par .

Après P3, le réseau de carrosseries Five Star déploie « Perspective 2020 », son nouveau plan stratégique dévoilé lors de la 22e édition de son congrès annuel. Au programme : plus de business et de visibilité pour les 402 adhérents de l’enseigne.

Le 23e congrès Five Star a enregistré un taux de participation de 53 % avec 620 participants.
Le 23e congrès Five Star a enregistré un taux de participation de 53 % avec 620 participants.

L’excellence technologie, business et environnementale : c’est le cap que s’est fixé Five Star avec sa nouvelle feuille de route, « Perspective 2020 », dévoilée ce 20 mai lors de son dernier congrès, qui s’est tenu à Olbia, en Sardaigne. Revendiquant la place de deuxième réseau de carrossiers dans l’Hexagone, l’enseigne veut consolider ses positions avec ce plan et accélérer la dynamique qui s’est enclenchée avec l’ancien plan stratégique, P3.

Five Star fait appel au Gipa

« Nous venons de connaître trois belles années qui ont confirmé notre statut de réseau solide » lance Alain Bessin, président du GIE Five Star, avant de dresser un état des lieux du réseau. Depuis 2013, ce dernier a en effet connu une progression notable : son chiffre d’affaires a grimpé à 423 millions d’euros (+ 6 %) tandis que l’indice du cabinet Score Conseil, analysant les résultats financiers des adhérents, est passé 13,7 % à 15,5 % en trois ans. Seul le maillage est finalement resté assez stable, augmentant à 402 adhérents contre 390 en 2013, avec un taux de rotation de 8 %.

Pour maintenir cette croissance et établir son plan d’attaque pour les trois prochaines années, Five Star a d’ailleurs sollicité le cabinet Gipa, chargé de réaliser une enquête sur les attentes du réseau et de ses clients. Parmi ses enseignements, l’étude révèle que les carrossiers attendent davantage de leur enseigne en termes d’apport d’affaires, n’attribuant qu’une note de 6,4 à cet item. Le marketing et la communication font également partie des services pointés du doigt avec une note de 6,8. Côté clients, la proposition de solutions à la mobilité et la digitalisation des services figurent parmi leurs principales attentes.

Five Star s’allie au loueur Ada

Pour répondre aux besoins de ses carrosseries, la direction du réseau a dévoilé pendant le congrès deux nouveaux partenariats, qui devraient les aider à développer leurs flux en atelier. Dans un premier temps, Five Star s’est rapproché de la MAIF avec un nouvel accord cadre, qui prévoit notamment d’améliorer les services fournis aux sociétaires. Le partenariat prévoit de digitaliser les outils de relation client pour fluidifier le suivi de l’intervention. De plus, un processus de contrôle de la qualité de prestation sera instauré pour améliorer là encore la prise en charge des automobilistes.

Outre cet accord, Five Star a également annoncé la signature d’un contrat majeur avec Ada. Le loueur et ses 450 franchisés feront désormais appel aux carrossiers aux cinq étoiles pour la gestion des sinistres de leurs quelque 10 000 véhicules. Au total, cette flotte représente un volume moyen de 2 millions d’euros de dommages, dont le montant moyen est supérieur à 1 500 euros. Ce n’est pas tout : en vertu de cet accord, Five Star proposera à ses adhérents de se lancer dans la location courte durée en rejoignant le réseau Point Loc. Déployé par Ada depuis 2015, ce concept light destiné aux professionnels de l’automobile a déjà séduit 133 sites.

Accélérer la digitalisation du réseau

En marge de ces partenariats, Five Star a mis l’accent sur ses outils de communication, en se dotant notamment d’une nouvelle plate-forme, Starbox, centralisant tous les services de papèterie et de supports de communication. Sur Internet, l’enseigne va aussi passer à la vitesse supérieure en créant, pour chacun de ses adhérents, une fiche web personnalisée dès 2017. Une initiative indispensable pour améliorer le référencement du réseau alors que seuls 20 % des adhérents sont aujourd’hui équipés d’un site personnel. « Nous avons pour objectif d’être de plus en plus visibles sur Internet » souligne Catherine Duyck, responsable marketing et communication de Five Star.

Une visibilité optimale qui devrait contribuer à générer, là encore, davantage de flux dans les carrosseries, qui réalisent environ 55 % de leur chiffre d’affaires avec les assureurs. « Il faut créer du trafic hors sinistre, c’est indispensable. Le marché de la carrosserie n’est pas près de se redresser et nous devons aider nos adhérents à s’adapter à ses évolutions » conclut Alain Bessin, qui s’est fixé pour ambition d’atteindre le cap des 500 adhérents d’ici à la fin du plan « Perspective 2020 ».

Mots clefs associés à cet article : Five Star

Voir aussi :

Dans la même rubrique :

  • FixAuto France envisage son développement en franchise
    FixAuto France envisage son développement en franchise
  • Top carrosserie tient sa deuxième convention
    Top carrosserie tient sa deuxième convention
  • Le baromètre FFC du premier trimestre est publié
    Le baromètre FFC du premier trimestre est publié
  • Grêle : la FFC Réparateur signe avec Réseau Débosselage Français
    Grêle : la FFC Réparateur signe avec Réseau Débosselage Français
  • Les réparateurs voguent à vue
    Les réparateurs voguent à vue
  • Benoit Tanguy nommé directeur général d’Aniel
    Benoit Tanguy nommé directeur général d’Aniel
  • Turbo sur M6 : l’ANEA dénonce les allégations calomnieuses d’un expert
    Turbo sur M6 : l’ANEA dénonce les allégations calomnieuses d’un expert
  • Pièces de réemploi : la CFEA consulte ses experts
    Pièces de réemploi : la CFEA consulte ses experts
  • Aniel : 140 % de croissance en cinq ans
    Aniel : 140 % de croissance en cinq ans
  • Frédéric Richard rejoint la FFC en tant que directeur de la communication
    Frédéric Richard rejoint la FFC en tant que directeur de la communication
  • La carrosserie en croissance de 2 % en 2016
    La carrosserie en croissance de 2 % en 2016
  • La FFC Réparateurs s’élève contre le forcing fait autour des pièces d’occasion
    La FFC Réparateurs s’élève contre le forcing fait autour des pièces d’occasion
  • Rôle économique de l’expert : les menaces de la FFC Réparateurs
    Rôle économique de l’expert : les menaces de la FFC Réparateurs
  • Leaseway et Five Star : nouveau service de véhicules de remplacement en cas d’assistance
    Leaseway et Five Star : nouveau service de véhicules de remplacement en cas d’assistance
  • Rôle économique de l’expert : la FNAA incrédule
    Rôle économique de l’expert : la FNAA incrédule

Newsletter
Recherche