Ford adopte les premiers vitrages hybrides sur sa nouvelle GT

Publié le par .

JPEG - 132.2 ko
Cet innovant vitrage sera utilisé à la fois sur le pare-brise et le capot arrière de la GT.
La nouvelle Ford GT sera la première à accueillir des verres Gorilla Glass hybrides de Corning. Cette innovante technologie permet de réduire de plus de 5 kg le poids de la voiture et de bénéficier ainsi d’un impact positif sur l’accélération, la consommation et les performances de freinage.

Déjà bénéficiaire d’un allégement important de sa structure grâce à l’utilisation d’éléments en fibre de carbone, la « supercar » de Ford pousse sa quête de légèreté encore plus loin en intégrant ces vitrages spécifiques plus durables, résistant aux rayures et environ 30 % plus légers que le verre traditionnel. Développé par Ford et Corning, cet innovant vitrage sera utilisé à la fois sur le pare-brise et le capot arrière de la GT, contribuant ainsi à l’amélioration de la maniabilité et à l’optimisation de l’efficacité énergétique du véhicule.

Nouvel assemblage de verre feuilleté

Technologie utilisée depuis près d’un siècle, le pare-brise feuilleté automobile traditionnel se compose de deux couches de verre recuit en sandwich autour d’un intercalaire thermoplastique transparent. Ce nouveau verre hybride utilise lui aussi une approche multicouche mais avec une première couche de verre trempé automobile hybride qui sert de couche intérieure renforcée, un volet intermédiaire thermoplastique qui absorbe le bruit au centre, et enfin un verre recuit qui sert de couche externe.

JPEG - 152.8 ko
Le résultat donne un pare-brise et un capot arrière bien plus légers que ceux des véhicules concurrents. De plus, le nouveau vitrage Gorilla est 25 à 50 % plus mince que le vitrage feuilleté traditionnel, pour une solidité égale ou supérieure. En effet, le vitrage feuilleté traditionnel mesure entre 4 et 6 millimètres d’épaisseur, alors que les glaces hybrides varient entre 3 et 4 millimètres.

Cette baisse remarquable permet de réduire considérablement le poids de chaque pièce vitrée. Cette nouvelle technologie a été testée dans des conditions routières difficiles et a dû faire face à l’assaut de projectiles en tout genre, à des renversements et à des essais en soufflerie avant d’être adopté définitivement par le constructeur.

Mots clefs associés à cet article : Vitrage, Ford

Voir aussi :

Dans la même rubrique :

  • Bosch innove au Salon automobile de Detroit
    Bosch innove au Salon automobile de Detroit
  • Voiture autonome : Continental s’allie à Nexteer
    Voiture autonome : Continental s’allie à Nexteer
  • CES 2017 : BMW introduit les commandes de bord holographiques
    CES 2017 : BMW introduit les commandes de bord holographiques
  • Gestion de flotte : Openmatics s’ouvre aux véhicules de tourisme avec Dashboard
    Gestion de flotte : Openmatics s’ouvre aux véhicules de tourisme avec Dashboard
  • Ford et Toyota lancent le consortium SmartDeviceLink
    Ford et Toyota lancent le consortium SmartDeviceLink
  • Voiture connectée : PSA s’allie à Ericsson et Orange
    Voiture connectée : PSA s’allie à Ericsson et Orange
  • ZF développe de nouveaux concepts d’airbag
    ZF développe de nouveaux concepts d’airbag
  • ZF : l’algorithme X2Safe présenté au CES de Las Vegas
    ZF : l’algorithme X2Safe présenté au CES de Las Vegas
  • Hyundai développe sur son propre système d’exploitation
    Hyundai développe sur son propre système d’exploitation
  • Audi se connecte aux feux de signalisation aux États-Unis
    Audi se connecte aux feux de signalisation aux États-Unis
  • Continental mise sur la donnée météo
    Continental mise sur la donnée météo
  • Ford lance un moteur trois cylindres avec désactivation de piston
    Ford lance un moteur trois cylindres avec désactivation de piston
  • Nouveau dispositif d’étanchéité d’amortisseur chez SKF
    Nouveau dispositif d’étanchéité d’amortisseur chez SKF
  • Les boîtes de vitesses automatiques s’imposent
    Les boîtes de vitesses automatiques s’imposent
  • Véhicule autonome : le nouveau marché d’Intel
    Véhicule autonome : le nouveau marché d’Intel

Newsletter
Recherche