Ford crée sa propre météo

Publié le par .

Récemment inauguré, le centre allemand de tests environnementaux de Ford va permettre aux ingénieurs de la marque de reproduire tout type de temps pour éprouver les véhicules dans les conditions les plus exigeantes du monde entier.

Un centre de 5 500 m2 qui abrite toutes les conditions climatiques du globe.
Un centre de 5 500 m2 qui abrite toutes les conditions climatiques du globe.

Basée à Cologne, cette installation ultramoderne de plusieurs millions d’euros sera la structure de tests automobiles la plus avancée en son genre. Elle permettra de reproduire la lumière du soleil, la neige, la pluie, ou encore des vitesses de vent pouvant atteindre les 250 km/h. Cette « fabrique météo » sera également la première à simuler des altitudes de 5 200 mètres, un taux d’humidité de 95 % et des températures extrêmes de – 40 °C, pareilles à celles que l’on trouve pendant la saison hivernale en Sibérie orientale, ou de + 55 °C, soit une température proche de celle la plus élevée jamais enregistrée sur Terre.

Jusqu’à neuf véhicules en test simultanément

Le centre, qui devrait être pleinement opérationnel l’an prochain, permettra aux ingénieurs de tester jusqu’à neuf véhicules différents simultanément, pour évaluer leur confort, leur sécurité et leurs capacités opérationnelles, mais aussi les performances électriques, le freinage, la climatisation et la traction de charges lourdes.

La nouvelle installation couvrira une superficie de 5 500 m² et comprendra deux souffleries, un laboratoire de haute altitude et quatre chambres d’essai à température contrôlée. La structure permettra également de tester la gamme élargie de modèles Ford Performance, notamment les Focus RS, Focus ST et Ford Mustang, dans des conditions de vitesse de vent plus élevées, mais aussi les différents types de roue et de transmission, des tractions et propulsions aux modèles à quatre roues motrices.

Tour du monde des difficultés routières

Rappelons qu’en Europe, Ford dispose également du centre de test de Lommel, en Belgique. Il abrite notamment une piste cauchemardesque qui reproduit avec précision certaines des pires imperfections de la route de la planète, mais aussi un atelier d’essais de vent latéral, ainsi que des bains d’eau salée et de boue. Les véhicules de la marque sont régulièrement soumis à des tests de durabilité réels pouvant aller jusqu’à 5,5 millions de kilomètres, qui peuvent inclure des endroits aussi exigeants que le désert de Mojave, aux États-Unis, le cercle arctique, ou le col alpin du Grossglockner, en Autriche.

Mots clefs associés à cet article : Ford

Voir aussi :

Dans la même rubrique :

  • Renault booste le moteur de la Zoe
    Renault booste le moteur de la Zoe
  • Volvo adopte un trois-cylindres inédit
    Volvo adopte un trois-cylindres inédit
  • Actia présente la version 2 de son boîtier iCan
    Actia présente la version 2 de son boîtier iCan
  • BorgWarner propose ses modules P2 pour véhicules hybrides et électriques
    BorgWarner propose ses modules P2 pour véhicules hybrides et électriques
  • BorgWarner fournit le coupleur de transmission du nouveau Crafter
    BorgWarner fournit le coupleur de transmission du nouveau Crafter
  • La téléphonie mobile au service de la conduite automatisée
    La téléphonie mobile au service de la conduite automatisée
  • Bugatti fabrique ses étriers de frein sur une imprimante 3D
    Bugatti fabrique ses étriers de frein sur une imprimante 3D
  • Valeo XtraVue, voir l’au-delà !
    Valeo XtraVue, voir l’au-delà !
  • Osram avance sur les phares intelligents
    Osram avance sur les phares intelligents
  • Moteur Skyactiv-X de Mazda, entre diesel et essence !
    Moteur Skyactiv-X de Mazda, entre diesel et essence !
  • ZF allège l’enrouleur de ceinture de sécurité
    ZF allège l’enrouleur de ceinture de sécurité
  • Valeo dévoile ses dernières innovations au CES
    Valeo dévoile ses dernières innovations au CES
  • Stationnement autonome : ZF s’associe au « Google chinois »
    Stationnement autonome : ZF s’associe au « Google chinois »
  • SKF intègre la position sur les roulements d’alterno-démarreur
    SKF intègre la position sur les roulements d’alterno-démarreur
  • Nissan connecte le cerveau à la conduite
    Nissan connecte le cerveau à la conduite

Newsletter
Recherche