Ford promet la commercialisation de véhicules autonomes dans cinq ans

Publié le par .

Ford annonce son intention de produire en masse des véhicules entièrement autonomes d’ici à 2021.

Ford veut devenir un leader du véhicule autonome.
Ford veut devenir un leader du véhicule autonome.

Conformément à son plan Ford Smart Mobility, qui vise à en faire un leader en matière de mobilité et d’expérience client, Ford accélère le développement de sa future voiture autonome (niveau 4 de l’automatisation selon la norme SAE) et entend débuter une production de masse en 2021 pour des applications commerciales, comme le transport de personnes ou le covoiturage.

Cette année, le constructeur a triplé sa flotte expérimentale et dispose de trente Mondeo Hybrid autonomes, qui parcourent actuellement les routes américaines. La marque a pour ambition de tripler de nouveau la taille de cette flotte l’an prochain.

Pour soutenir ses objectifs, Ford a annoncé quatre nouveaux investissements ou collaborations stratégiques qui viennent renforcer la recherche et le développement dans les domaines de la cartographie 3D, des algorithmes complexes et des capteurs LiDAR, radars et caméras.

À ses partenariats s’ajoute la construction d’un nouveau campus (14 000 m² d’espaces de travail et de laboratoires) au sein du centre de recherche et d’innovation Ford de Palo Alto en Californie. Il devrait être opérationnel à la mi-2017. Aujourd’hui, l’équipe est composée de plus de 130 chercheurs, ingénieurs et scientifiques, dont l’objectif est de créer des synergies avec l’écosystème de la Silicon Valley.

Le centre de recherche et d’innovation Ford de Palo Alto fait partie du département de recherche de Ford, qui comprend une douzaine de centres de recherche au niveau mondial. Le campus de Palo Alto élargi ouvrira ses portes à la mi-2017.

Mots clefs associés à cet article : Ford

Voir aussi :

Dans la même rubrique :

  • ZF et son système sMotion lissent la route
    ZF et son système sMotion lissent la route
  • ZF développe un renfort de traction électrique
    ZF développe un renfort de traction électrique
  • Stratasys partenaire d’Audi pour la conception des feux arrière
    Stratasys partenaire d’Audi pour la conception des feux arrière
  • Federal-Mogul lance une nouvelle technologie de segment de piston
    Federal-Mogul lance une nouvelle technologie de segment de piston
  • L’hydrogène oui, mais pas pour tout de suite
    L’hydrogène oui, mais pas pour tout de suite
  • Volkswagen explore le gaz naturel
    Volkswagen explore le gaz naturel
  • Ford accompagne les malvoyants
    Ford accompagne les malvoyants
  • Nauto : la conduite sous haute surveillance
    Nauto : la conduite sous haute surveillance
  • Schaeffler se projette dans l’avenir avec le 48 volts
    Schaeffler se projette dans l’avenir avec le 48 volts
  • Bosch et e.GO s’accordent sur un service de voiturier automatique
    Bosch et e.GO s’accordent sur un service de voiturier automatique
  • [Vidéo] Nexteer paré pour la conduite autonome
    [Vidéo] Nexteer paré pour la conduite autonome
  • Brevets : l’automobile toujours en tête de l’innovation
    Brevets : l’automobile toujours en tête de l’innovation
  • BASF souhaite mieux maîtriser la densité de la mousse des volants
    BASF souhaite mieux maîtriser la densité de la mousse des volants
  • BASF anticipe les déformations des thermoplastiques
    BASF anticipe les déformations des thermoplastiques
  • Continental au service de la voiture autonome
    Continental au service de la voiture autonome

Newsletter
Recherche