Ford se lance dans la pièce multimarque avec Omnicraft

Publié le par .

Pour sauvegarder ses parts de marché et augmenter ses positions dans la vente de pièces détachées, Ford lance en France sa propre marque de pièces multimarques, qui s’annonce de qualité : Omnicraft.

Omnicraft proposera pour débuter 2 000 références de pièces sous sept familles de produits d’entretien courant.
Omnicraft proposera pour débuter 2 000 références de pièces sous sept familles de produits d’entretien courant.

Ford a profité de la convention de son réseau de garagistes Motorcraft, qui s’est tenue vendredi 17 novembre, pour annoncer l’arrivée en France de sa propre marque de pièces multimarques : Omnicraft. Une marque mondiale lancée au niveau européen en juin dernier et qui existe déjà aux États-Unis.

Cette nouvelle marque exclusive au réseau Ford répond aux mêmes enjeux que la marque Motrio de Renault ou Eurorepar de Groupe PSA. Elle doit ainsi accroître la fidélité d’achat de ses réseaux d’ateliers alors que la concurrence s’intensifie, permettre à ses concessionnaires de proposer une offre de pièces des plus complètes (logique de one stop shopping) et partir à la conquête de nouveaux clients MRA. En résumé : préserver a minima ses parts de marché pièces et espérer, bien sûr, prospérer sur ce marché.

Un prix attractif

Selon les propos de Christophe Collin, directeur marketing de Ford Service, Omnicraft a pour vocation de compléter son offre de pièces multimarques déjà proposée en pièces d’équipementiers par les distributeurs Exadis (groupe Laurent/Renault) et ACR (groupe Autodistribution). Mais difficile d’imaginer à terme qu’elle ne vienne pas la cannibaliser. La logique voudrait, en effet, que Ford pousse sa propre marque plutôt que de continuer à commercialiser des pièces proposées par des grossistes indirectement concurrents. Tout dépendra de la politique de prix pratiquée par Ford, qui n’a pas souhaité répondre à la question du positionnement tarifaire.

Le constructeur parle de prix « attractifs » tout en assurant que la qualité sera bien au rendez-vous. Il n’hésite d’ailleurs pas à la comparer à celle d’origine. Et pour cause, les fournisseurs sont pour certains premium comme Johnson Controls, Valeo ou encore Ferodo. Les pièces sont garanties un an et, en cas de défaut, Ford s’engage même à rembourser la main-d’œuvre de pose sur la base d’un forfait.

2 000 références de pièces pour commencer

Au lancement, Omnicraft proposera 2 000 références de pièces sous sept familles de produits d’entretien courant : freinage, amortisseurs, machines tournantes, filtration, batteries, essuie-glaces et fluides. À terme, la marque souhaite atteindre entre 15 000 et 20 000 références.

Omnicraft devra trouver sa place au sein de l’après-vente Ford, qui dispose déjà de trois autres gammes de pièces (300 000 références), à savoir l’origine pour véhicules récents, Ford Motorcraft pour les véhicules âgés de la marque, et l’offre d’équipementiers déjà citée.

Le catalogue électronique du constructeur proposera les quatre gammes. Une large majorité des 253 concessionnaires Ford est sur le pont pour démarrer la commercialisation de cette nouvelle marque. « Du fait de notre histoire, les concessionnaires Ford ont une bonne expérience dans la vente de pièces. Je reste confiant dans le déploiement de cette nouvelle marque », commente Christophe Collin.

Mots clefs associés à cet article : Ford

Voir aussi :

Dans la même rubrique :

  • Mercedes-Benz France : une branche utilitaire toujours plus à part entière
    Mercedes-Benz France : une branche utilitaire toujours plus à part entière
  • PSA Retail : 800 embauches en France cette année
    PSA Retail : 800 embauches en France cette année
  • Véhicules électriques : les ventes bondissent en janvier
    Véhicules électriques : les ventes bondissent en janvier
  • La LLD progresse de 1,9 % en 2018
    La LLD progresse de 1,9 % en 2018
  • Tesla rachète Maxwell Technologies
    Tesla rachète Maxwell Technologies
  • Motrio renforce ses outils digitaux
    Motrio renforce ses outils digitaux
  • Pièces de réemploi : PSA se tourne vers Indra
    Pièces de réemploi : PSA se tourne vers Indra
  • Questions à : Jacques-Édouard Daubresse, directeur pièces et services de PSA France
    Questions à : Jacques-Édouard Daubresse, directeur pièces et services de PSA France
  • Un budget moyen de 22 900 euros pour l’achat d’un véhicule neuf
    Un budget moyen de 22 900 euros pour l’achat d’un véhicule neuf
  • Véhicules neufs : + 3 % en 2018
    Véhicules neufs : + 3 % en 2018
  • Électrique : 9 % de part de marché en 2022 ?
    Électrique : 9 % de part de marché en 2022 ?
  • Le marché de l’occasion en baisse en 2018
    Le marché de l’occasion en baisse en 2018
  • Achat neuf ou occasion : le diesel reste toujours majoritaire
    Achat neuf ou occasion : le diesel reste toujours majoritaire
  • Leads Awards : Toyota, Hyundai et Peugeot sur le podium 2018
    Leads Awards : Toyota, Hyundai et Peugeot sur le podium 2018
  • Baisse des immatriculations de véhicules neufs
    Baisse des immatriculations de véhicules neufs

Newsletter
Recherche