Fronius virtualise la formation du soudeur

Publié le par .

Fronius virtualise la formation du soudeur

Pour répondre à une demande croissante de ses clients en termes de formation aux techniques de la soudure et grâce à son expérience dans le domaine de la fabrication de matériel dédié à cette activité, la société autrichienne Fronius a développé un outil informatique virtuel d’apprentissage et de perfectionnement.
Les apprentis et les soudeurs en formation doivent pratiquer de nombreuses heures le maniement de la torche avant d’obtenir des résultats et la maîtrise du soudage. Pour ce faire, ils consomment de grandes quantités de courant, de gaz, de tôles et de matériau d’apport. Fronius a pris conscience de cette problématique et développé une méthode alternative efficace et écologique : le Virtual Welding (soudage virtuel). Le poste de formation se compose d’une torche et d’une pièce à souder, parfaitement identiques à la réalité, ainsi que d’un PC et d’un écran. L’arc électrique ainsi que la soudure sont virtuels avec une ambiance sonore parfaitement reproduite. Un système de tracking magnétique transmet les mouvements de la main à l’écran virtuel ou sur les lunettes 3D. La cagoule de soudage est équipée d’un capteur supplémentaire, qui permet la visualisation conforme à la réalité.
En fonction des paramètres, qui sont réglables, il est possible de simuler de manière étonnante diverses optiques typiques du cordon. L’élève acquiert ainsi les techniques de soudage et est capable de gérer les paramètres : tensions et intensités de courant. Après un cours de 2 fois 60 heures d’entraînement, le futur soudeur obtient des résultats concrets.
Grâce à des modules et via le réglage des paramètres, le Virtual Welding simule les différentes conditions du procédé de soudage. Le soudeur est évalué individuellement et régulièrement au cours de son apprentissage. L’outil possède des options, qui peuvent être adaptées en fonction des besoins spécifiques du client.
Cet original outil de formation sera disponible sur le marché à compter de mars 2010.

Dans la même rubrique :

  • Le HS611, l’apprêt tout à l’eau de Lechler
    Le HS611, l’apprêt tout à l’eau de Lechler
  • Pneus Online dépasse 30 millions d’euros de CA en 2011
    Pneus Online dépasse 30 millions d’euros de CA en 2011

Newsletter
Recherche