Garages indépendants : 65 % de parts de marché en 2022 !

Publié le par .

La bataille des ateliers serait-elle perdue pour les réseaux constructeurs ?

La question mérite d’être posée à la lecture de la dernière étude prospective sur l’après-vente automobile menée par le cabinet TCG Conseil à la demande du CNPA.

JPEG - 374.5 ko
Les garages indépendants ont amélioré leur part de marché de 6 % entre 2010 et 2013.
Selon ce rapport, le canal indépendant (centres-autos, MRA, etc.) a représenté 60,4 % de parts de marché en 2013, soit une augmentation de 5,4 % par rapport à 2010. Dans le détail, ce sont les MRA avec enseigne qui ont vu leur PDM le plus progresser avec un bond de 6 % contre une hausse de 0,5 % pour les opérateurs sans panneau.

En valeur, la PDM des indépendants a également progressé entre 2010 et 2013 (+ 6,8 %) tandis que celle des réseaux de marque a reculé à 46,3 % en 2013, contre 53,1 % trois ans auparavant. «  Malgré des prix moyens plus élevés que ceux des indépendants, les réseaux de marque couvrent moins de 50 % du marché en valeur. Internet, la concurrence accrue et la nécessité de conquérir des parcs anciens ont contracté les prix et les marges », note Christophe Guillaneuf, co-fondateur de TCG Conseil.

Cette performance des indépendants s’inscrit dans un contexte morose pour le marché du SAV, qui s’est contracté de 5,6 % sur la même période, avec 49 millions d’opérations de réparation et de maintenance. Ce déclin est essentiellement dû aux prestations liées à la maintenance et à la réparation mécanique, qui ont chuté respectivement de 12,7 % et 4,3 %.

Un marché de l’après-vente automobile en chute de 6,8 % en 2022

JPEG - 291.2 ko
Le canal des réseaux constructeurs ne représentera plus que 35,2% du marché en 2022.
Déjà à la peine, l’activité après-vente des concessionnaires et agents agréés ne devrait pourtant pas s’améliorer au cours des prochaines années.

Selon TCG Conseil, le canal des constructeurs ne représentera plus que 35,2 % du marché en 2022. De leur côté, les indépendants vont voir leur PDM s’élever à 65 % (+ 4,6 % par rapport à 2013). Cette progression devrait se confirmer en valeur, avec une PDM de 62,2 %, compte tenu de l’augmentation des prix qui rapprocherait leur tarification de celle des réseaux de marque. Des prévisions pessimistes pour les concessionnaires et agents agréés qui se doivent, selon le CNPA, de réagir rapidement.

« Cette étude est un outil de travail pertinent qui nous conduit à envisager de nouvelles pistes pour préserver notre activité » explique Christophe Maurel, président de la branche des concessionnaires VP du CNPA. Et d’ajouter : « C’est notre rôle de présenter ces études prospectives pour sensibiliser nos adhérents aux enjeux auxquels ils doivent faire face. »

JPEG - 344.9 ko
Le marché de l’après-vente devrait continuer à décroître, en raison notamment de la baisse des opérations liées à la réparation mécanique (-23,8%).
Du côté des indépendants, si le scénario de TCG Conseil leur est favorable, ils ne seront toutefois pas épargnés par un nouveau ralentissement du marché de l’après-vente. En effet, le cabinet d’études table sur un nouveau recul du secteur, qui devrait décroître de 6,8 % en 2022, à 45,9 millions d’opérations. Idem pour la réparation-collision, qui pourrait baisser de 10,8 % entre 2013 et 2022. Seules les opérations d’entretien et de bris de glace montrent une évolution positive. « Elles ne suffiront pas à compenser les pertes sur les autres activités », conclut TCG Conseil.

Mots clefs associés à cet article : Mécanique, CNPA

Voir aussi :

Dans la même rubrique :

  • Comment les Français fréquentent-il les garages ?
    Comment les Français fréquentent-il les garages ?
  • La Dacia Sandero conserve son titre de véhicule le plus économique à l’usage
    La Dacia Sandero conserve son titre de véhicule le plus économique à l’usage
  • Edito : Savoir-faire commercial spontané
    Edito : Savoir-faire commercial spontané
  • Les MRA anglais futures victimes du Brexit ?
    Les MRA anglais futures victimes du Brexit ?
  • Le CNPA salue l’élection d’Emmanuel Macron
    Le CNPA salue l’élection d’Emmanuel Macron
  • Budget de l’automobiliste, des hausses jusqu’à 8,6 % !
    Budget de l’automobiliste, des hausses jusqu’à 8,6 % !
  • La maintenance automobile, numéro un de l’inflation
    La maintenance automobile, numéro un de l’inflation
  • Pièce de réemploi : 73 % des garages la proposent déjà !
    Pièce de réemploi : 73 % des garages la proposent déjà !
  • Automobile : les défaillances d’entreprises sont restées stables en 2016
    Automobile : les défaillances d’entreprises sont restées stables en 2016
  • La Dacia Sandero reste le véhicule le moins cher à l’usage
    La Dacia Sandero reste le véhicule le moins cher à l’usage
  • Le piratage électronique devient la méthode n° 1 des vols
    Le piratage électronique devient la méthode n° 1 des vols
  • Quand Le Parisien conseille pour déjouer les pièges des garagistes
    Quand Le Parisien conseille pour déjouer les pièges des garagistes
  • Baromètre Allogarage : Club Auto Conseil toujours leader
    Baromètre Allogarage : Club Auto Conseil toujours leader
  • Décision Atelier lance une enquête nationale sur la pièce d’occasion
    Décision Atelier lance une enquête nationale sur la pièce d’occasion
  • Pollution : la circulation alternée suscite le mécontentement des professionnels
    Pollution : la circulation alternée suscite le mécontentement des professionnels

Newsletter
Recherche