Honeywell revendique la qualité première monte

Publié le par .

Le groupe américain, propriétaire de la marque de turbocompresseurs Garett, dénonce à travers une étude de sérieuses lacunes concernant des turbocompresseurs pourtant de marques connues sur le marché de la rechange.

Moins de rendement, plus de pollution et de consommation sanctionnent les produits de contrefaçon.
Moins de rendement, plus de pollution et de consommation sanctionnent les produits de contrefaçon.

Cette étude commandée par l’équipementier américain auprès du laboratoire indépendant Millbrook a permis de tester plusieurs turbos de rechange au Royaume-Uni. L’étude a utilisé la moyenne des performances de deux turbos de rechange homologués et fabriqués selon les spécifications de l’équipement d’origine. L’un est fabriqué par Garrett, l’autre par l’un de ses principaux concurrents. Elle les a comparés avec les modèles tiers les plus vendus en Europe, fabriqués par ingénierie inverse ou reconditionnés sans l’aide de l’équipementier d’origine.

Les résultats de cette étude sont sans appel et démontrent que le couple à bas régime d’un moteur utilisant un turbo d’imitation (non-OE) est inférieur de 15 à 40 % à celui d’un turbo homologué d’origine, que les rejets de NOx des turbos non-OE s’avèrent supérieurs de 8 à 28 %, et enfin que les rejets de CO2 de certains turbos non OE sont supérieurs de près de 3 % à ceux des turbos de grandes marques.
Ces rejets ont été mesurés entre 2 et 4,5 g/km, soit une quantité sensiblement équivalente à celle d’un litre de carburant supplémentaire.

Honeywell rappelle qu’au cours des derniers mois les organismes de réglementation d’Allemagne, d’Espagne et d’Italie ont tous fait des déclarations en faveur de l’intégration des turbocompresseurs dans la liste des composants automobiles visés par l’homologation appelée « réception communautaire par type ».

Dans ces trois pays, les violations peuvent conduire à des amendes significatives.
Notons que les véhicules ayant des pièces de rechange sans l’homologation officielle ne sont pas autorisés à rouler sur les routes publiques.

Mots clefs associés à cet article : Honeywell, Garett

Voir aussi :

Dans la même rubrique :

  • Valeo atteint un chiffre d’affaires de 18,6 milliards
    Valeo atteint un chiffre d’affaires de 18,6 milliards
  • Valeo lance son assistance connectée
    Valeo lance son assistance connectée
  • Hella à la rencontre des distributeurs
    Hella à la rencontre des distributeurs
  • SKF poursuit l’accompagnement de la rechange indépendante
    SKF poursuit l’accompagnement de la rechange indépendante
  • Irontek lance son « Pass contrôle technique »
    Irontek lance son « Pass contrôle technique »
  • Le marché de la pièce de suspension et de direction en quelques chiffres
    Le marché de la pièce de suspension et de direction en quelques chiffres
  • Michelin : ventes en hausse et marge qui s’érode
    Michelin : ventes en hausse et marge qui s’érode
  • Michelin : Florent Menegaux succédera à Jean-Dominique Senard
    Michelin : Florent Menegaux succédera à Jean-Dominique Senard
  • Motul digitalise son offre dédiée aux véhicules classiques
    Motul digitalise son offre dédiée aux véhicules classiques
  • NGK étoffe son offre de plus de 40 nouvelles références
    NGK étoffe son offre de plus de 40 nouvelles références
  • Une année 2017 record pour Bosch, qui mise sur le numérique
    Une année 2017 record pour Bosch, qui mise sur le numérique
  • Liqui Moly devient fournisseur officiel d’ADI
    Liqui Moly devient fournisseur officiel d’ADI
  • Pneumatiques : Il faudra compter sur les SUV
    Pneumatiques : Il faudra compter sur les SUV
  • Continental ajoute une courroie de distribution dans la boîte
    Continental ajoute une courroie de distribution dans la boîte
  • Tenneco s’associe à Suzuki pour ses suspensions
    Tenneco s’associe à Suzuki pour ses suspensions

Newsletter
Recherche