Hyundai développe sur son propre système d’exploitation

Publié le par .

Hyundai a bien l’intention de ne pas se laisser distancer dans la course au véhicule connecté en développant son propre système d’exploitation nommé ccOS.

Hyundai se dote de son propre système d'exploitation : ccOS.
Hyundai se dote de son propre système d'exploitation : ccOS.

Hyundai accélère le développement de son propre système d’exploitation pour véhicule connecté (ccOS), dont l’objectif est d’optimiser la vitesse de communication des données. Installé au cœur du véhicule, le système ccOS doit être compatible avec les dernières innovations en matière de sécurité, de confort et de divertissement.

Plus tôt cette année, la marque coréenne a mis en place une équipe de développement de logiciel dans son centre de R&D de Namyang. Les premiers véhicules hyperconnectés dotés du système ccOS devraient être disponibles en 2020.

De nouveaux services connectés pour Hyundai

Le constructeur annonce plancher sur différents services connectés tels que la mise à jour logicielle OTA (over the air) grâce à laquelle les clients pourront actualiser à distance leur système d’info-divertissement, sans avoir à se déplacer physiquement chez un réparateur agréé.

Dans le cadre du programme « Open Innovation », Hyundai et Cisco travaillent à la mise au point d’une technologie de réseau embarquée, autre exigence clé de ccOS, pour permettre le développement rapide de véhicules connectés. Hyundai Motor a également ouvert un nouveau big data center en Chine.

Mots clefs associés à cet article : Hyundai, Connectivité

Voir aussi :

Dans la même rubrique :

  • ZF et son système sMotion lissent la route
    ZF et son système sMotion lissent la route
  • ZF développe un renfort de traction électrique
    ZF développe un renfort de traction électrique
  • Stratasys partenaire d’Audi pour la conception des feux arrière
    Stratasys partenaire d’Audi pour la conception des feux arrière
  • Federal-Mogul lance une nouvelle technologie de segment de piston
    Federal-Mogul lance une nouvelle technologie de segment de piston
  • L’hydrogène oui, mais pas pour tout de suite
    L’hydrogène oui, mais pas pour tout de suite
  • Volkswagen explore le gaz naturel
    Volkswagen explore le gaz naturel
  • Ford accompagne les malvoyants
    Ford accompagne les malvoyants
  • Nauto : la conduite sous haute surveillance
    Nauto : la conduite sous haute surveillance
  • Schaeffler se projette dans l’avenir avec le 48 volts
    Schaeffler se projette dans l’avenir avec le 48 volts
  • Bosch et e.GO s’accordent sur un service de voiturier automatique
    Bosch et e.GO s’accordent sur un service de voiturier automatique
  • [Vidéo] Nexteer paré pour la conduite autonome
    [Vidéo] Nexteer paré pour la conduite autonome
  • Brevets : l’automobile toujours en tête de l’innovation
    Brevets : l’automobile toujours en tête de l’innovation
  • BASF souhaite mieux maîtriser la densité de la mousse des volants
    BASF souhaite mieux maîtriser la densité de la mousse des volants
  • BASF anticipe les déformations des thermoplastiques
    BASF anticipe les déformations des thermoplastiques
  • Continental au service de la voiture autonome
    Continental au service de la voiture autonome

Newsletter
Recherche