IDLP lance l’Eco Révision V.I.

Publié le par .

Alors que le diesel est menacé pour ce qui touche le véhicule léger, le distributeur IDLP se tourne vers le camion avec l’idée d’étendre ses positions.

L'équipe IDLP lors du dernier Salon Solutrans pour promouvoir l'Éco Révision V.I.
L'équipe IDLP lors du dernier Salon Solutrans pour promouvoir l'Éco Révision V.I.

Pour la première fois, le leader français de la distribution de pièces détachées en France, IDLP, a exposé à Solutrans. Cette participation témoigne de la volonté du groupe de progresser sur ce marché du véhicule industriel qu’il a délaissé au fil des ans au profit du véhicule léger, qui représente désormais le gros de son activité. Pourtant, IDLP a démarré avec le poids lourd qui a été son unique activité entre 1945 et 1965.

Reconnu pour ses compétences techniques, en particulier sur le diesel, le groupe de distribution entend bien contribuer à rendre les camions les plus sobres possible à l’heure où le diesel est dans l’œil du cyclone. « On compte environ 700 000 camions et bus en France. C’est nettement moins que de voitures. Mais il faut avoir à l’esprit que les VI roulent cinq fois plus avec des cylindrées cinq fois plus grosses. Il est important de ne pas négliger leur entretien » prévient Fabrice Godefroy, directeur général d’IDLP.

Selon lui, un véhicule bien révisé pollue moins et consomme jusqu’à 15 % de carburant en moins. Conscient de cet état de fait, le groupe IDLP propose sur quatre de ses onze sites la prise en charge des véhicules industriels. Le distributeur a noué des partenariats de longue date, comme avec Scania par exemple.

Pousser l’Éco Révision VI

Le grossiste a profité de sa présence pour mettre en avant sa solution Éco Révision proposée en partenariat avec le réseau Diésélistes de France, qui fédère une centaine de spécialiste en France, dont la moitié fait du PL. Si l’Éco Révision existe déjà dans le domaine du véhicule léger, IDLP l’expérimente dans le cadre du VI. Il consiste, à l’aide d’un équipement spécifique, à effectuer un diagnostic de la gestion moteur et du niveau d’encrassement des composants d’injection jusqu’à l’échappement.

IDLP propose de plus, en partenariat avec Bosch, un ensemble de pièces de remplacement comme des têtes de pulvérisation, des modules de dosage et d’alimention, des préfiltres et filtres, une formation technique sur les systèmes SCR et Denox, ainsi que des supports marketing pour compléter l’offre.

Dans la même rubrique :

  • L’AFGNV publie un guide pour le GNV
    L’AFGNV publie un guide pour le GNV
  • Solutrans, paré pour une édition 4.0
    Solutrans, paré pour une édition 4.0
  • DKV et TomTom dévoilent l’application Eco Bundle
    DKV et TomTom dévoilent l’application Eco Bundle
  • Chevin Fleet Solutions se développe en Europe
    Chevin Fleet Solutions se développe en Europe
  • MyTrooperS lance son application pour les transporteurs
    MyTrooperS lance son application pour les transporteurs
  • Hydroparts Assistance vise les 120 ateliers mobiles
    Hydroparts Assistance vise les 120 ateliers mobiles
  • L’OVI livre ses projections de marché 2018
    L’OVI livre ses projections de marché 2018
  • Ekolis suit aussi les remorques
    Ekolis suit aussi les remorques
  • Chronotruck comble les vides
    Chronotruck comble les vides
  • Hydroparts Assistance alerte sur le manque de contrôle des hayons
    Hydroparts Assistance alerte sur le manque de contrôle des hayons
  • Le groupe Parot lance camionbyparot.com
    Le groupe Parot lance camionbyparot.com
  • Tomtom Télématics améliore le style de conduite des chauffeurs
    Tomtom Télématics améliore le style de conduite des chauffeurs
  • Total mise sur le gaz naturel
    Total mise sur le gaz naturel
  • Dashdoc et Astrata s’allient pour la lettre de voiture dématérialisée
    Dashdoc et Astrata s’allient pour la lettre de voiture dématérialisée
  • Belle progression des ventes de véhicules commerciaux en France
    Belle progression des ventes de véhicules commerciaux en France

Newsletter
Recherche