Immatriculations provisoires, des règles assouplies

Publié le par .

Un arrêté du 12 décembre 2017 modifie la durée de validité et les conditions de prorogation des certificats provisoires d’immatriculation WW délivrés pour les véhicules neufs ou d’occasion importés.

Les vendeurs de VN ou VO importés bénéficient d'un assouplissement des immatriculations provisoires.
Les vendeurs de VN ou VO importés bénéficient d'un assouplissement des immatriculations provisoires.

La dématérialisation de la délivrance des certificats d’immatriculation – effective depuis le 6 novembre dernier – n’a pas forcément facilité le travail des professionnels habilités à en délivrer. Notamment celui des vendeurs de VO ou VN importés. En effet, un blocage du SIV, empêchant toute demande d’immatriculation définitive pour les véhicules importés, a poussé les autorités à assouplir la législation.

D’un à deux mois

Désormais, un arrêté du 12 décembre 2017 prévoit l’allongement de la durée provisoire d’immatriculation, passant ainsi à deux mois au lieu d’un seul précédemment établi. En outre, pour une prorogation, l’arrêté supprime la nécessité d’une demande par voie électronique et de la présentation d’un document justificatif. Les certificats provisoires seront ainsi reconduits tacitement une fois (soit deux mois supplémentaires).

Autre point important de l’arrêté : les immatriculations provisoires de VN ou VO ayant eu lieu durant le blocage du SIV (qui s’est produit entre le 23 novembre et le 5 décembre 2017) pourront bénéficier d’une prorogation deux mois, et ce quelle que soit la date de fin de validité mentionnée sur ces titres. « De nombreux professionnels n’ont donc pas pu livrer les véhicules commandés, entraînant des problèmes de trésorerie et le mécontentement des clients » estime-t-on à la FNA, qui a salué l’assouplissement décidé par les pouvoirs publics.

Mots clefs associés à cet article : FNA, Règlementation

Voir aussi :

Dans la même rubrique :

  • Renault projette d’investir 1 milliard d’euros dans l’électrique en France
    Renault projette d’investir 1 milliard d’euros dans l’électrique en France
  • FCA forme ses futurs techniciens après-vente
    FCA forme ses futurs techniciens après-vente
  • Les ventes de véhicules électriques en hausse de 9 %
    Les ventes de véhicules électriques en hausse de 9 %
  • Trois-cylindres PureTech de PSA élu moteur de l’année
    Trois-cylindres PureTech de PSA élu moteur de l’année
  • Audi : nouveau chef du département après-vente
    Audi : nouveau chef du département après-vente
  • Mazda élargit son offre d’assistance
    Mazda élargit son offre d’assistance
  • Mediapart accuse Renault et PSA de gonfler artificiellement le prix de leurs pièces de carrosserie
    Mediapart accuse Renault et PSA de gonfler artificiellement le prix de leurs pièces de carrosserie
  • Volvo annonce la fin du diesel sur la S60
    Volvo annonce la fin du diesel sur la S60
  • Toyota et Suzuki étudient des projets communs
    Toyota et Suzuki étudient des projets communs
  • Toyota veut
    Toyota veut "exploser" ses ventes de véhicules à hydrogène
  • Opel ouvre son premier point de vente sous l’égide de PSA Retail
    Opel ouvre son premier point de vente sous l’égide de PSA Retail
  • Toyota France lance une offensive RH sur la vente et l’après-vente
    Toyota France lance une offensive RH sur la vente et l’après-vente
  • PSA investit dans sa digitalisation
    PSA investit dans sa digitalisation
  • La France veut multiplier par cinq les ventes de véhicules électriques d’ici à 2022
    La France veut multiplier par cinq les ventes de véhicules électriques d’ici à 2022
  • PSA entérine la coentreprise Nidec-PSA emotors
    PSA entérine la coentreprise Nidec-PSA emotors

Newsletter
Recherche