Indra revendique le leadership du recyclage automobile en France

Publié le par .

En 2015, Indra a traité 350 000 véhicules, dont 280 000 ont été détruits.
En 2015, Indra a traité 350 000 véhicules, dont 280 000 ont été détruits.

Environ 350 000 véhicules hors d’usage (VHU) ! C’est le volume global d’épaves traitées en 2015 par Indra Automobile Recycling, spécialiste du recyclage automobile, qui affirme détenir une part de marché de 35 %. Des résultats qui en font le numéro un de la filière dans l’Hexagone. Pour rappel, selon l’Ademe, 1,5 million de VHU sont détruits tous les ans, dont environ 500 000 voitures récupérées par la filière illégale.

La société fondée en 1985 n’a d’ailleurs pas manqué de réaffirmer ce leadership à l’occasion de sa convention annuelle nationale qui s’est tenue à Lisbonne, les 16 et 17 janvier derniers, avec son réseau de 350 centres VHU. Indra y a annoncé un chiffre d’affaires en hausse de 10 % pour le dernier exercice, à 41 millions d’euros. Le groupe a précisé avoir fourni 100 000 véhicules à son réseau, dont le chiffre d’affaires devrait s’élever à environ 270 millions d’euros.

Indra veille à la professionnalisation de son réseau

Indra Automobile Recycling est d’ailleurs revenu sur les différentes actions menées pour structurer son réseau et en assurer la rentabilité. Parmi les 350 centres agréés, 200 sites ont réaménagé leur atelier de dépollution et démontage tandis que 30 autres ont totalement modernisé leurs installations. En parallèle, Indra s’est attaché à développer les équipes sur le terrain avec la formation de 350 collaborateurs en 2015 via 60 modules différents.

Pour assurer l’avenir de la filière, le spécialiste du recyclage automobile mise aussi sur la recherche et le développement grâce à son pôle engineering. Cette cellule, qui travaille sur des projets tels que l’étude ergonomique des postes de travail ou la sécurité du démontage des voitures, a bénéficié d’un investissement de 650 000 euros en 2015.

Mots clefs associés à cet article : Recyclage, Pollution

Voir aussi :

Dans la même rubrique :

  • Bosch Car Service adhère à l’association Éco Entretien
    Bosch Car Service adhère à l’association Éco Entretien
  • Car Care Solution séduit des garages du Gers
    Car Care Solution séduit des garages du Gers
  • GT Motive se lance dans l’audit des ateliers
    GT Motive se lance dans l’audit des ateliers
  • Autopromotec 2017 verra le pneumatique en grand
    Autopromotec 2017 verra le pneumatique en grand
  • La FNAA porte plainte contre Hyundai
    La FNAA porte plainte contre Hyundai
  • Le CNPA déclare la Semaine des services de l’automobile et de la mobilité ouverte
    Le CNPA déclare la Semaine des services de l’automobile et de la mobilité ouverte
  • Opteven crée Mobilitis pour les flottes en entreprises
    Opteven crée Mobilitis pour les flottes en entreprises
  • Socotec-pros.fr accompagne les garagistes dans la réglementation de leurs équipements
    Socotec-pros.fr accompagne les garagistes dans la réglementation de leurs équipements
  • Mondial de l’automobile 2018 : moins long et plus de nocturnes
    Mondial de l’automobile 2018 : moins long et plus de nocturnes
  • Le magazine L’Automobile & L’Entreprise lance sa newsletter quotidienne
    Le magazine L’Automobile & L’Entreprise lance sa newsletter quotidienne
  • Vehikit recherche des garages partenaires
    Vehikit recherche des garages partenaires
  • Gipa se renforce au Royaume-Uni
    Gipa se renforce au Royaume-Uni
  • Pièces de réemploi : Indra table sur une part de marché de 6 %
    Pièces de réemploi : Indra table sur une part de marché de 6 %
  • Charles Eyraud élu président de l’association Eco Entretien
    Charles Eyraud élu président de l’association Eco Entretien
  • La FNAA annonce la certification du CFPA
    La FNAA annonce la certification du CFPA

Newsletter
Recherche