[Infographie] Vroomly révèle le coût de l’entretien du top 10 véhicules

Publié le par .

Le site Vroomly publie le coût de l’entretien annuel sur 10 ans des véhicules les plus diffusés en France.

Vroomly, plate-forme de mise en relation entre automobilistes et garagistes, vient de publier le coût d’entretien des voitures les plus vendues en 2017 à 10 ans. Ceci afin de guider au mieux les acheteurs de véhicules soucieux de considérer les dépenses d’entretien. Les 10 modèles considérés constituent 711 000 des 2 millions de véhicules particuliers vendus en France l’an passé.

Pour réaliser cette étude, Vroomly s’est basé sur les données fournies par plus de 700 garagistes et des milliers d’internautes en France. La start-up s’est basé sur le profil de l’acheteur-type, qui roule 12 000 km par an, au carburant essence, avec une motorisation et des finitions de milieu de gamme et qui réalise un entretien régulier de son véhicule dans un centre auto ou chez un garagiste indépendant.

Cette étude révèle qu’une voiture moins chère à l’achat n’est pas forcément moins chère à entretenir. D’abord d’une catégorie à une autre : les citadines, plus abordables à l’achat que d’autres catégories, ne sont pas toujours les moins chères à entretenir. C’est d’ailleurs un SUV compact, le Renault Captur, qui est le moins cher à l’entretien, avec un coût annuel moyen de 412 €, suivi de la Renault Clio IV à 422 €.

C’est également le cas au sein d’une même catégorie. Si à l’achat, une Dacia Sandero II d’entrée de gamme est 39 % moins chère que la moins chère des Renault Clio IV, leurs coûts d’entretien sont sensiblement les mêmes (440 € par an).

« Ce n’est cependant pas surprenant, puisque la Sandero II qui est construite à plus bas coût en Roumanie, est entretenue dans l’hexagone, au prix des pièces et de la main d’œuvre française » souligne Vroomly.

Les principales différences de coût d’entretien dans le classement s’expliquent par le recours à une courroie de distribution plutôt qu’à une chaîne de distribution conçue pour durer toute la vie du véhicule.

Selon Vroomly, l’étude met également en avant que les constructeurs français, seuls à figurer dans le Top 10 des ventes en France, font des efforts pour que le coût de maintenance de leurs best-sellers ne fassent pas flamber le budget auto. « En achetant un véhicule parmi les plus vendus, les automobilistes font de bonnes affaires, avec un coût d’entretien annuel bon marché, compris entre 340 et 630 €  » explique la plate-forme.

Dans la même rubrique :

  • [video] Salon Rétromobile 2019
    [video] Salon Rétromobile 2019
  • Le Salon automobile de Lyon s’annonce
    Le Salon automobile de Lyon s’annonce
  • Les voyants au vert pour l’essence bio
    Les voyants au vert pour l’essence bio
  • 76 % des actifs français vont travailler en voiture
    76 % des actifs français vont travailler en voiture
  • Le site en ligne First Class fait peau neuve
    Le site en ligne First Class fait peau neuve
  • Tchek automatise l’inspection automobile
    Tchek automatise l’inspection automobile
  • L’éditeur ETAI de retour à Rétromobile
    L’éditeur ETAI de retour à Rétromobile
  • Fernando Lopez nommé directeur général du GiPA
    Fernando Lopez nommé directeur général du GiPA
  • 76 % des Français utilisent la voiture dans le cadre professionnel
    76 % des Français utilisent la voiture dans le cadre professionnel
  • Bioéthanol : Flexfuel décroche de nouvelles homologations
    Bioéthanol : Flexfuel décroche de nouvelles homologations
  • Connectivité : des conducteurs divisés
    Connectivité : des conducteurs divisés
  • Gil Warembourg nommé directeur France de CarGarantie
    Gil Warembourg nommé directeur France de CarGarantie
  • Autopromotec 2019 sur de bons rails
    Autopromotec 2019 sur de bons rails
  • 12 % des entrées en atelier sont refusées
    12 % des entrées en atelier sont refusées
  • L’Anfa lance monjobauto.fr
    L’Anfa lance monjobauto.fr

Newsletter
Recherche