Iveco ouvre la route au gaz

Publié le par .

Le Stralis GNV connaît un grand succès en France et en Europe.
Le Stralis GNV connaît un grand succès en France et en Europe.

Iveco a-t-il raison de miser stratégiquement sur le gaz ? Probablement car le contexte lui est plutôt favorable avec la nécessité d’une alternative au gazole, des gaziers qui en facilitent l’accès et différents soutiens du gouvernement, avec des plans au niveau de l’Europe comme de la France.

Sans oublier une demande croissante des transporteurs, qui reconnaissent dans le gaz certaines vertus en termes d’environnement et de coût d’exploitation. À ce stade, 36 grands transporteurs ont équipé leur flotte d’un ou plusieurs camions Iveco fonctionnant au gaz, dont 29 ont signé l’an passé. Si un camion roulant au gaz coûte 20 000 à 30 000 euros plus cher que son équivalent diesel, son coût d’exploitation serait inférieur de 8 % selon Iveco.

Carrefour passe commande

Dans l’idée de développer l’économie circulaire et après avec testé différentes solutions (hydride, électrique et bio-éthanol), le groupe Carrefour a opté pour le gaz. Le géant de la distribution devrait acquérir d’ici à 2017 plus de 220 camions Iveco bio-GNV. Le gaz sera issu du recyclage des déchets alimentaires.

L’an passé, Iveco a vendu en France plus de 160 Stralis GNV et quelque 150 en Europe (Italie, Espagne, Portugal et Benelux). Il convient d’y ajouter une centaine de commandes de Stralis GNL. Au sujet du gaz liquéfié, force est de constater la multiplication ces derniers mois des stations. S’il s’est ouvert 16 stations en l’espace de vingt ans, 19 nouvelles apparaîtront cette année avec des prix à la pompe en baisse.

Loin devant ses concurrents, qui se lancent dans le gaz (Scania, Renault Trucks, Volvo Trucks et Mercedes-Benz), Iveco détient 71 % de part de marché sur le créneau des camions de plus de 3,5 t. MAN et DAF n’ont à ce jour toujours pas d’offre.

Si à l’origine les camions fonctionnant au gaz étaient l’affaire des bennes à ordures et des applications plutôt urbaines, la tendance pousse à une ouverture vers le transport régional voire international. Iveco laisse entendre des annonces prochaines quant à la sortie d’un tracteur 44 tonnes à forte autonomie roulant au gaz !

Dans la même rubrique :

  • Utilitaires : Mercedes-Benz Vans mise sur le nouveau Sprinter
    Utilitaires : Mercedes-Benz Vans mise sur le nouveau Sprinter
  • Déclaration de consommation : Volvo Trucks réagit
    Déclaration de consommation : Volvo Trucks réagit
  • Renault Trucks : l’électrique dès 2019
    Renault Trucks : l’électrique dès 2019
  • Mercedes-Benz gardera un positionnement premium
    Mercedes-Benz gardera un positionnement premium
  • Tesla reçoit ses premières commandes pour son semi-remorque électrique
    Tesla reçoit ses premières commandes pour son semi-remorque électrique
  • Volvo Trucks : l’électrique pour lutter contre les embouteillages
    Volvo Trucks : l’électrique pour lutter contre les embouteillages
  • Christophe Martin nommé DG de Renault/Volvo Trucks France
    Christophe Martin nommé DG de Renault/Volvo Trucks France
  • Environnement : l’Iveco Stralis NP récompensé
    Environnement : l’Iveco Stralis NP récompensé
  • Perspectives réjouissantes pour les marchés du véhicule industriel et des TRM
    Perspectives réjouissantes pour les marchés du véhicule industriel et des TRM
  • Daimler Trucks livre ses premiers Fuso eCanter en Europe
    Daimler Trucks livre ses premiers Fuso eCanter en Europe
  • Gruau développe ses services connectés
    Gruau développe ses services connectés
  • MAN vise plus de 11 % de part de marché en 2018
    MAN vise plus de 11 % de part de marché en 2018
  • Volvo Trucks double le système de batteries sur les FH et FM
    Volvo Trucks double le système de batteries sur les FH et FM
  • Iveco pour la transition énergétique à Solutrans
    Iveco pour la transition énergétique à Solutrans
  • Durisotti présente deux  nouveaux concepts
    Durisotti présente deux nouveaux concepts

Newsletter
Recherche