Iveco progresse sur le plus de 16 tonnes

Publié le par .

Iveco progresse sur le plus de 16 tonnes

« Iveco se porte bien » lance d’entrée Thierry Kilidjean, directeur général délégué de la marque, lors de la présentation des résultats 2015. Et pour cause, les chiffres de 2015 montrent une hausse des livraisons de 15 % avec 147 500 véhicules vendus dans le monde. Les ventes s’élèvent à 9,5 milliards de dollars (8,4 milliards d’euros), en hausse de 4,8 %. Mais le taux de change n’a toutefois pas souri au constructeur avec un chiffre d’affaires en chute de 12,4 % un fois converti en euros. Le bénéfice opérationnel s’élève à 283 millions d’euros, contre 254 millions d’euros en 2014. La marge gagne 2,7 % en 2015.

En Europe, sur le segment « gamme légère » représenté par le Daily, le constructeur italien revendique 11,3 % de parts de marché (PDM). Celles-ci s’élèvent à 30,6 % sur le segment « intermédiaire » (représenté par l’Eurocargo) et à 7,9 % sur le segment des plus de 16 tonnes (Stralis et Trakker).

En France, sur le segment « gamme légère », la marque italienne revendique 15,6 % de PDM. Celles-ci s’élèvent à 34,8 % sur le segment « intermédiaire » et à 8,2 % sur le segment des plus de 16 tonnes. Contrairement au marché européen, où la marque progresse sur tous les segments, en France, la situation est toutefois moins brillante avec une érosion des ventes sur le « léger » (– 0,9 % avec 11 541 ventes) et le « moyen » (– 8,3 % avec 1 613 ventes), d’où un léger recul des PDM. La marque progresse cependant sur la gamme lourde (+ 22,3 % avec 3 021 ventes), où il gagne 0,6 % de PDM. 

Au final, Iveco signe dans l’Hexagone une progression de 7,6 % de son volume de ventes avec 16 952 camions facturés l’an passé, dont 7 369 en ventes directes qui progressent de 9 %. La marque se classe ainsi au deuxième rang avec 14 % de PDM derrière Renault Trucks et ses 15,6 % de PDM. Mais elle reste plus en retrait si le focus est fait sur les plus de 5 tonnes, où Iveco se classe au quatrième rang avec 11,5 % de PDM, derrière Renault (27,8 %), Mercedes (14,6 %) et Volvo Trucks (12,5 %).

Pour cette année, Thierry Kilidjean fixe comme objectif de vendre 19 400 camions, dont 5 400 en plus de 5 tonnes pour atteindre sur ce créneau les 12,5 % de PDM. 

Dans la même rubrique :

  • DAF célèbre ses 90 ans avec une série limitée du XF
    DAF célèbre ses 90 ans avec une série limitée du XF
  • DAF vise le record des 7 000 ventes
    DAF vise le record des 7 000 ventes
  • Utilitaires : Mercedes-Benz Vans mise sur le nouveau Sprinter
    Utilitaires : Mercedes-Benz Vans mise sur le nouveau Sprinter
  • Déclaration de consommation : Volvo Trucks réagit
    Déclaration de consommation : Volvo Trucks réagit
  • Renault Trucks : l’électrique dès 2019
    Renault Trucks : l’électrique dès 2019
  • Mercedes-Benz gardera un positionnement premium
    Mercedes-Benz gardera un positionnement premium
  • Tesla reçoit ses premières commandes pour son semi-remorque électrique
    Tesla reçoit ses premières commandes pour son semi-remorque électrique
  • Volvo Trucks : l’électrique pour lutter contre les embouteillages
    Volvo Trucks : l’électrique pour lutter contre les embouteillages
  • Christophe Martin nommé DG de Renault/Volvo Trucks France
    Christophe Martin nommé DG de Renault/Volvo Trucks France
  • Environnement : l’Iveco Stralis NP récompensé
    Environnement : l’Iveco Stralis NP récompensé
  • Perspectives réjouissantes pour les marchés du véhicule industriel et des TRM
    Perspectives réjouissantes pour les marchés du véhicule industriel et des TRM
  • Daimler Trucks livre ses premiers Fuso eCanter en Europe
    Daimler Trucks livre ses premiers Fuso eCanter en Europe
  • Gruau développe ses services connectés
    Gruau développe ses services connectés
  • MAN vise plus de 11 % de part de marché en 2018
    MAN vise plus de 11 % de part de marché en 2018
  • Volvo Trucks double le système de batteries sur les FH et FM
    Volvo Trucks double le système de batteries sur les FH et FM

Newsletter
Recherche