Iveco progresse sur le plus de 16 tonnes

Publié le par .

Iveco progresse sur le plus de 16 tonnes

« Iveco se porte bien » lance d’entrée Thierry Kilidjean, directeur général délégué de la marque, lors de la présentation des résultats 2015. Et pour cause, les chiffres de 2015 montrent une hausse des livraisons de 15 % avec 147 500 véhicules vendus dans le monde. Les ventes s’élèvent à 9,5 milliards de dollars (8,4 milliards d’euros), en hausse de 4,8 %. Mais le taux de change n’a toutefois pas souri au constructeur avec un chiffre d’affaires en chute de 12,4 % un fois converti en euros. Le bénéfice opérationnel s’élève à 283 millions d’euros, contre 254 millions d’euros en 2014. La marge gagne 2,7 % en 2015.

En Europe, sur le segment « gamme légère » représenté par le Daily, le constructeur italien revendique 11,3 % de parts de marché (PDM). Celles-ci s’élèvent à 30,6 % sur le segment « intermédiaire » (représenté par l’Eurocargo) et à 7,9 % sur le segment des plus de 16 tonnes (Stralis et Trakker).

En France, sur le segment « gamme légère », la marque italienne revendique 15,6 % de PDM. Celles-ci s’élèvent à 34,8 % sur le segment « intermédiaire » et à 8,2 % sur le segment des plus de 16 tonnes. Contrairement au marché européen, où la marque progresse sur tous les segments, en France, la situation est toutefois moins brillante avec une érosion des ventes sur le « léger » (– 0,9 % avec 11 541 ventes) et le « moyen » (– 8,3 % avec 1 613 ventes), d’où un léger recul des PDM. La marque progresse cependant sur la gamme lourde (+ 22,3 % avec 3 021 ventes), où il gagne 0,6 % de PDM. 

Au final, Iveco signe dans l’Hexagone une progression de 7,6 % de son volume de ventes avec 16 952 camions facturés l’an passé, dont 7 369 en ventes directes qui progressent de 9 %. La marque se classe ainsi au deuxième rang avec 14 % de PDM derrière Renault Trucks et ses 15,6 % de PDM. Mais elle reste plus en retrait si le focus est fait sur les plus de 5 tonnes, où Iveco se classe au quatrième rang avec 11,5 % de PDM, derrière Renault (27,8 %), Mercedes (14,6 %) et Volvo Trucks (12,5 %).

Pour cette année, Thierry Kilidjean fixe comme objectif de vendre 19 400 camions, dont 5 400 en plus de 5 tonnes pour atteindre sur ce créneau les 12,5 % de PDM. 

Dans la même rubrique :

  • Iveco France récompense le « Transporteur de l’année 2017 »
    Iveco France récompense le « Transporteur de l’année 2017 »
  • Volvo organise un concours pour ses techniciens
    Volvo organise un concours pour ses techniciens
  • Scania passe à l’offensive dans le segment construction avec le XT
    Scania passe à l’offensive dans le segment construction avec le XT
  • DAF présente le nouveau LF
    DAF présente le nouveau LF
  • Volvo Trucks triple ses bénéfices
    Volvo Trucks triple ses bénéfices
  • Mercedes confie son Citan Pick-up à Durisotti
    Mercedes confie son Citan Pick-up à Durisotti
  • L’OVI publie les résultats semestriels du secteur : deux années consécutives de croissance
    L’OVI publie les résultats semestriels du secteur : deux années consécutives de croissance
  • Renault Trucks propose Optifleet de série
    Renault Trucks propose Optifleet de série
  • Renault Trucks fonde une école de vente poids lourd
    Renault Trucks fonde une école de vente poids lourd
  • Renault Trucks lance le Premium X-Road 460, un Premium Route reconditionné
    Renault Trucks lance le Premium X-Road 460, un Premium Route reconditionné
  • MAN propose un catalogue d’entretien par métier
    MAN propose un catalogue d’entretien par métier
  • Le Volvo FE se dote d’un moteur plus puissant
    Le Volvo FE se dote d’un moteur plus puissant
  • Scania étoffe sa nouvelle génération de camions
    Scania étoffe sa nouvelle génération de camions
  • Iveco présente le Stralis X-Way, un véhicule industriel tout-terrain
    Iveco présente le Stralis X-Way, un véhicule industriel tout-terrain
  • Iveco célèbre son million de fans sur Facebook
    Iveco célèbre son million de fans sur Facebook

Newsletter
Recherche