Journée mondiale du recyclage : Goodbye Car à l’assaut des centres-ville

Publié le par .

Environ 17 000 emplois sont mis en péril par la filière des « casses sauvages ».
Environ 17 000 emplois sont mis en péril par la filière des « casses sauvages ».

Pour la journée mondiale du recyclage, prévue le 13 novembre prochain, goodbye-car.com veut marquer les esprits avec une opération « coup de poing ». Le site dédié au recyclage des véhicules en fin de vie s’est associé à plusieurs grandes villes, avec l’aide du mouvement citoyen Bleu Blanc Zèbre, autour d’un message fort : « Recycle ton auto ».

Concrètement, chaque ville participante (Angoulême, Auch, Blain, Carcassonne, Chabeuil, Limoges, Mont-de-Marsan, Pau, Perpignan, Saint-Brieuc et Toulouse) déposera un véhicule hors d’usage sur la voie publique en compagnie d’experts et de professionnels. Goodbye Car veut ainsi sensibiliser le grand public à ces enjeux environnementaux et l’informer de l’amende encourue par ceux qui ne s’inquiètent pas du sort de leur véhicule. Chaque année, 1,7 million de véhicules hors d’usage sont détruits tous les ans dont 500 000 voitures récupérées par la filière illégale.

Pour les municipalités mobilisées, cette opération permettra également de rappeler qu’une épave laissée à l’abandon a un coût élevé en frais de fourrière.

« À l’occasion de la journée nationale du recyclage automobile nous nous devions d’interpeller et de sensibiliser la population sur l’existence d’une filière illégale très visible avec leur “06” sur les feux rouges. La filière légale se professionnalise, s’équipe et investit au quotidien, c’est pourquoi nous voulons la rendre visible » explique Loïc Bey-Rozet, directeur général de Goodbye Car.

Filiale d’Indra, spécialiste de la gestion de VHU, Goodbye Car est un service d’enlèvement qui facilite la mise en relation entre les automobilistes avec le centre de déconstruction agréé qui sera en charge de la récupération de leur épave.

Mots clefs associés à cet article : Recyclage

Voir aussi :

Dans la même rubrique :

  • Macif investit davantage dans Drust
    Macif investit davantage dans Drust
  • [infographie] Kibitoh publie son baromètre des appels téléphoniques en concession
    [infographie] Kibitoh publie son baromètre des appels téléphoniques en concession
  • ST Performance propose la reprogrammation des calculateurs
    ST Performance propose la reprogrammation des calculateurs
  • La FNA interpelle de nouveau sur l’eCall
    La FNA interpelle de nouveau sur l’eCall
  • I’Car Systems et Datafirst se rapprochent
    I’Car Systems et Datafirst se rapprochent
  • C2A Garantie propose la formule Prestige
    C2A Garantie propose la formule Prestige
  • La FNA salue les vertus des évolutions du contrôle technique
    La FNA salue les vertus des évolutions du contrôle technique
  • Clas bouge et le fait savoir
    Clas bouge et le fait savoir
  • Automechanika Francfort dévoile son programme 2018
    Automechanika Francfort dévoile son programme 2018
  • Renault génère du trafic en atelier avec FidMe
    Renault génère du trafic en atelier avec FidMe
  • Budget de l’automobiliste : entre 5 000 et 10 000 euros par an
    Budget de l’automobiliste : entre 5 000 et 10 000 euros par an
  • Prévention des nuisances sonores : le CNPA veille sur la filière
    Prévention des nuisances sonores : le CNPA veille sur la filière
  • Pièce de réemploi : 56 % des Français prêts à l’adopter
    Pièce de réemploi : 56 % des Français prêts à l’adopter
  •  Les avis GarageScore sur les Pages jaunes et lacentrale.fr
    Les avis GarageScore sur les Pages jaunes et lacentrale.fr
  • L’évolution en 3 actes du contrôle technique
    L’évolution en 3 actes du contrôle technique

Newsletter
Recherche