Kamnez.com veut redonner de la marge aux transporteurs

Publié le par .

Lancée il y a un an, le site de vente en ligne de produits de maintenance pour VI poursuit son chemin avec l’idée de redonner du pouvoir d’achat aux transporteurs et de simplifier la maintenance.

Lancée il y a un an, le site de vente en ligne de produits de maintenance pour VI poursuit son chemin
Lancée il y a un an, le site de vente en ligne de produits de maintenance pour VI poursuit son chemin

Lancé il y a un an lors du dernier salon Solutrans, le site de vente en ligne Kamnez.com poursuit son chemin. Récemment contacté, son président co-fondateur, Kamel Amazouz, affirme avoir atteint le million d’euros de chiffre d’affaires cette première année. Les clients du site se composent pour l’heure de petits transporteurs, d’artisans, d’ateliers indépendants et même de quelques particuliers.

Pour rappel, Kamnez.com propose la vente en ligne de plus de 700 000 références de pièces détachées poids lourds et utilitaires couvrant tout le parc des différents constructeurs. Le million de références devrait être atteint l’an prochain.

Les acheteurs peuvent y trouver aussi des lubrifiants, des accessoires, des pièces de carrosserie et des pneumatiques. « Nous souhaitons avoir une offre la plus large possible, aussi bien en terme de qualité que de quantité » souligne Kamel Amazouz. Le site stocke peu et travaille en flux tendu, livré par des plates-formes essentiellement parisiennes. Des entrepôts appartenant entre autres à des groupements de distributeurs.

Au niveau des prix, le dirigeant ne cherche pas à casser le marché et s’aligne. « Nous sommes bien positionnés sur le plan tarifaire mais cherchons à faire la différence avec la profondeur de l’offre et la disponibilité » souligne le fondateur qui estime qu’aucun autre site de e-commerce spécialisé VI n’est aussi complet. Précisons que le site permet un paiement différé à 30 jours.

Kamnez.com souhaite aussi faire la différence par le service avec par exemple des livraisons express H+4 sur la région parisienne et sous 24 heures en province pour les pièces en stock. D’autres services seraient dans les cartons comme une version multilingue.

Le moteur de recherche du site s’appui sur les données de Tec Doc et le taux de retour des achats ne serait que de 2 %.

« Fort de plus de 15 ans d’expérience dans le transport, je veux aider les professionnels du secteur à simplifier l’entretien de leur véhicule. Plus de 10 % du chiffre d’affaire de ces professionnels est consacré au budget entretien. Notre objectif est de leur redonner du pouvoir d’achat et faciliter le process d’achat par la digitalisation de la commande » conclut Kamel Amazouz.

Dans la même rubrique :

  • Solutrans 2019, une édition électrique
    Solutrans 2019, une édition électrique
  • Dominique Fernier, Homme de la Filière 2018
    Dominique Fernier, Homme de la Filière 2018
  • Dhollandia choisi COEOS pour la maintenance des hayons
    Dhollandia choisi COEOS pour la maintenance des hayons
  • Fatec Group décroche la gestion des flottes publiques
    Fatec Group décroche la gestion des flottes publiques
  • Suivideflotte.net décline sa solution pour les poids lourds
    Suivideflotte.net décline sa solution pour les poids lourds
  • L’AFGNV publie un guide pour le GNV
    L’AFGNV publie un guide pour le GNV
  • Solutrans, paré pour une édition 4.0
    Solutrans, paré pour une édition 4.0
  • DKV et TomTom dévoilent l’application Eco Bundle
    DKV et TomTom dévoilent l’application Eco Bundle
  • Chevin Fleet Solutions se développe en Europe
    Chevin Fleet Solutions se développe en Europe
  • MyTrooperS lance son application pour les transporteurs
    MyTrooperS lance son application pour les transporteurs
  • Hydroparts Assistance vise les 120 ateliers mobiles
    Hydroparts Assistance vise les 120 ateliers mobiles
  • L’OVI livre ses projections de marché 2018
    L’OVI livre ses projections de marché 2018
  • Ekolis suit aussi les remorques
    Ekolis suit aussi les remorques
  • Chronotruck comble les vides
    Chronotruck comble les vides
  • Hydroparts Assistance alerte sur le manque de contrôle des hayons
    Hydroparts Assistance alerte sur le manque de contrôle des hayons

Newsletter
Recherche