Kleen accompagne l’automobiliste au lavage

Publié le par .

Deuxième poste de dépenses des ménages après l’habitat, l’automobile reste au cœur des priorités des Français. Cela explique en partie l’attachement qu’ils ont à la maintenir en état et à la laver ou la faire laver régulièrement. Voyons les chiffres recueillis à travers une enquête ciblée sur ce marché.

Kleen accompagne l’automobiliste au lavage

Kleen, l’application sur smartphone qui permet à un automobiliste de situer rapidement un point de lavage automatique dans son environnement proche, a souhaité faire le point de ce marché très porteur en s’appuyant sur une étude menée par l’institut IFOP.

D’après l’enquête 84 % des véhicules sont lavés au moins une fois par an, 18 % des automobilistes nettoient leur carrosse au moins une fois par mois, et 34 % le font une fois tous les deux ou trois mois. Seul 1 % des ménages confesse ne jamais lave sa voiture. Les artisans et commerçants sont les professions les plus friandes de lavage auto puisqu’un tiers d’entre eux confient shampooiner leur véhicule au moins une fois par mois et près de 10 % au moins une fois par semaine.

Quel type de lavage

Il ressort de l’étude que 78 % des automobilistes préfèrent un lavage en station ou par des jets à haute pression. Près de la moitié des 65 ans et plus opte pour le
traditionnel lavage aux rouleaux en station-service. Et c’est dans la région Sud-Ouest que l’on préfère le plus les rouleaux (46 %), contre 22 % pour les jets haute pression. De plus, 7 % choisissent le lavage à la main en station – une statistique qui grimpe jusqu’à 13 % chez les moins de 35 ans –, tandis que 3% des conducteurs français privilégient les services des laveurs mobiles. Enfin 19 % des personnes interrogées avouent préférer laver leur voiture chez elles. Cette donnée passe à 26 % dans les communes rurales.

Un vrai budget

Côté prix, plus de la moitié des personnes sollicités précisent dépenser entre 6 et 15 euros en moyenne pour le lavage de leur véhicule, 43 % y consacrent moins de 6 euros, et 5 % mettent plus de 15 euros dans un lavage. La région parisienne est la zone géographique où l’on accepte de dépenser le plus pour son lavage. Près de 60 % des habitants de l’Île-de-France déclarent ainsi mettre entre 6 et 15 euros pour « bichonner » leur voiture. À noter que presque trois quarts des automobilistes lavant leur véhicule se considèrent prêts à changer leurs habitudes si un « happy hour » était pratiqué dans leur station favorite (73 %) ou si les prix étaient moins chers dans une autre station (70 %).

Des critères de sélection pragmatiques

En matière de sélection d’une station de lavage auto, les Français optent à 43 % d’entre eux pour celle la plus proche. Un quart des sondés choisissent leur station en fonction du prix, 22 % se décident selon la qualité de la prestation proposée. Enfin, seulement 6 % des automobilistes accordent de l’importance au temps d’attente en station. Pour profiter des meilleurs tarifs, près de la moitié des ménages (41 %) se disent prêts à acheter leur lavage automobile en ligne, sur un site ou une application mobile. Kleen a justement été créée dans cette optique : des tarifs préférentiels, un paiement simplifié, effectué directement sur l’application et des stations de lavage géolocalisées pour les trouver plus rapidement.

Mots clefs associés à cet article : Lavage

Voir aussi :

Dans la même rubrique :

  • Macif investit davantage dans Drust
    Macif investit davantage dans Drust
  • [infographie] Kibitoh publie son baromètre des appels téléphoniques en concession
    [infographie] Kibitoh publie son baromètre des appels téléphoniques en concession
  • ST Performance propose la reprogrammation des calculateurs
    ST Performance propose la reprogrammation des calculateurs
  • La FNA interpelle de nouveau sur l’eCall
    La FNA interpelle de nouveau sur l’eCall
  • I’Car Systems et Datafirst se rapprochent
    I’Car Systems et Datafirst se rapprochent
  • C2A Garantie propose la formule Prestige
    C2A Garantie propose la formule Prestige
  • La FNA salue les vertus des évolutions du contrôle technique
    La FNA salue les vertus des évolutions du contrôle technique
  • Clas bouge et le fait savoir
    Clas bouge et le fait savoir
  • Automechanika Francfort dévoile son programme 2018
    Automechanika Francfort dévoile son programme 2018
  • Renault génère du trafic en atelier avec FidMe
    Renault génère du trafic en atelier avec FidMe
  • Budget de l’automobiliste : entre 5 000 et 10 000 euros par an
    Budget de l’automobiliste : entre 5 000 et 10 000 euros par an
  • Prévention des nuisances sonores : le CNPA veille sur la filière
    Prévention des nuisances sonores : le CNPA veille sur la filière
  • Pièce de réemploi : 56 % des Français prêts à l’adopter
    Pièce de réemploi : 56 % des Français prêts à l’adopter
  •  Les avis GarageScore sur les Pages jaunes et lacentrale.fr
    Les avis GarageScore sur les Pages jaunes et lacentrale.fr
  • L’évolution en 3 actes du contrôle technique
    L’évolution en 3 actes du contrôle technique

Newsletter
Recherche