Kyocera développe un matériau innovant sans platine

Publié le par .

JPEG - 112.5 ko
La société Kyocera Corporation, fournisseur majeur de composants en céramique pour l’industrie technologique, annonce le développement d’un élément de capteur permettant de surveiller le filtrage de particules des véhicules Diesel. Cet élément serait, aux dires de l’industriel, le premier au monde à supporter des températures de plus de 500 °C sans utiliser de platine.

Ce produit inédit repose sur un nouvel alliage métallique permettant de résister à des températures plus élevées et de réduire les coûts de production, tout en aidant à réduire la pollution de l’air due aux émissions de moteurs.

En tant que plus grand fournisseur mondial de boîtiers micro-électroniques en céramique (70 % de part de marché), Kyocera a développé un large portefeuille de technologies liées aux conducteurs métalliques et à la métallisation céramique. Grâce à un conducteur contenant un alliage métallique développé par l’entreprise, Kyocera a mis au point un élément de capteur permettant de détecter la suie à de très hautes températures. L’élément de capteur peut même être utilisé à des températures extrêmement élevées, bien au-dessus de 500 °C, en fonction de l’application. De plus, la structure durable, obtenue grâce au laminage et à la cocuisson de fines couches de céramique et du nouvel alliage métallique, garantit une fiabilité maximale à long terme.

JPEG - 415.3 ko

Selon les attentes, les capteurs de particules deviendront indispensables pour surveiller les émissions des moteurs Diesel, à mesure que les réglementations environnementales deviendront de plus en plus strictes. La plupart des éléments de capteur de particules actuellement développés par d’autres entreprises utilisent des conducteurs à base de platine, présentant une résistance à l’oxydation à des températures élevées. Néanmoins, le platine peut provoquer des réactions catalytiques avec la suie et à des températures très élevées. Il peut même entraîner sa combustion. Kyocera a pallié ce problème en mettant au point un nouvel alliage métallique pour remplacer le platine dans son nouvel élément de capteur.

L’entreprise prévoit de développer davantage ce produit et de le rendre disponible à partir de janvier 2017

Dans la même rubrique :

  • Renault-Daimler lance son nouveau 1.3 l TCe
    Renault-Daimler lance son nouveau 1.3 l TCe
  • Renault prépare les infrastructures pour la voiture autonome de demain avec Scoop
    Renault prépare les infrastructures pour la voiture autonome de demain avec Scoop
  • Mann Hummel suit l’état du filtre à air avec Senzit
    Mann Hummel suit l’état du filtre à air avec Senzit
  • Bosch iDisc, la version 2.0 du disque de frein
    Bosch iDisc, la version 2.0 du disque de frein
  • Conduite autonome : Delphi acquiert nuTonomy
    Conduite autonome : Delphi acquiert nuTonomy
  • BASF fait briller les plastiques
    BASF fait briller les plastiques
  • Continental propose un nouveau concept de roue
    Continental propose un nouveau concept de roue
  • L’hydrogène : la piste oubliée de la transition énergétique
    L’hydrogène : la piste oubliée de la transition énergétique
  • Ford conçoit une casquette connectée anti-somnolence
    Ford conçoit une casquette connectée anti-somnolence
  • Audi accélère sur les carburants de synthèse
    Audi accélère sur les carburants de synthèse
  • BorgWarner dévoile sa suralimentation à deux turbo à géométrie variable
    BorgWarner dévoile sa suralimentation à deux turbo à géométrie variable
  • Renault vers la conduite autonome du niveau d’un pilote professionnel
    Renault vers la conduite autonome du niveau d’un pilote professionnel
  • BASF présente le premier polyamide semi-transparent
    BASF présente le premier polyamide semi-transparent
  • Valeo dévoile son savoir-faire à l’ITS de Montréal
    Valeo dévoile son savoir-faire à l’ITS de Montréal
  • NTN-SNR fait varier la tension de la courroie d’accessoires
    NTN-SNR fait varier la tension de la courroie d’accessoires

Newsletter
Recherche