Kyump profite de la bonne santé du marché VO

Publié le par .

Kyump, qui se veut l’intermédiaire entre particuliers pour vendre ou acheter une voiture d’occasion, développe ses effectifs en proposant dorénavant ses services en région lyonnaise et en Seine-Maritime.

Kyump compte une vingtaine de salariés et envisage de passer à une cinquantaine d'ici à la fin de l'année.
Kyump compte une vingtaine de salariés et envisage de passer à une cinquantaine d'ici à la fin de l'année.

La start-up parisienne Kyump bénéficie des ventes VO qui ne cessent de croître ces dernières années. Lancée en 2015, la plate-forme de transaction de véhicules d’occasion entre particuliers accélère son développement en proposant désormais ses services d’accompagnement à la vente de VO en région lyonnaise et en Seine-Maritime.

Créé par trois ingénieurs de Polytechnique, Kyump prend en charge le processus de commercialisation moyennant une commission de 5 % du prix de vente du véhicule. Le principe est le suivant : le vendeur contacte un commercial de la plate-forme pour fixer un rendez-vous auprès d’un inspecteur-mécanicien afin de diagnostiquer le véhicule et fixer un prix. L’entreprise envoie alors l’un des experts de son réseau, basés jusqu’ici en région parisienne uniquement.

Ambitieux, les fondateurs de Kyump souhaitent étendre le maillage de la plate-forme au niveau national « pour couvrir une nouvelle région par mois ». L’objectif est d’être présent dans toutes les régions dès début 2018. La start-up, qui est rentable depuis mi-2016, prévoit 300 transactions mensuelles avant la fin de l’année.

Mots clefs associés à cet article : Véhicules d’occasion, E-commerce

Voir aussi :

Dans la même rubrique :

  • Le marché de l’occasion confirme sa chute
    Le marché de l’occasion confirme sa chute
  • Autoviza enrichit son rapport historique des véhicules
    Autoviza enrichit son rapport historique des véhicules
  • Le contrôle technique au service de la prime à la conversion
    Le contrôle technique au service de la prime à la conversion
  • Occasion : Expedicar profite de la digitalisation des transactions
    Occasion : Expedicar profite de la digitalisation des transactions
  • La chute du marché de l’occasion se poursuit
    La chute du marché de l’occasion se poursuit
  • AutoVisual : le big data au service des pro
    AutoVisual : le big data au service des pro
  • Kyump se déploie à Lille
    Kyump se déploie à Lille
  • L’essence davantage plébiscité en occasion
    L’essence davantage plébiscité en occasion
  • Prime à la conversion : AutoVisual liste les véhicules éligibles
    Prime à la conversion : AutoVisual liste les véhicules éligibles
  • Mon Spécialiste Auto veut doubler ses effectifs de mécaniciens indépendants
    Mon Spécialiste Auto veut doubler ses effectifs de mécaniciens indépendants
  • Vente de véhicules d’exception : CarJager compte sur les garagistes
    Vente de véhicules d’exception : CarJager compte sur les garagistes
  • Mauvais temps pour les véhicules d’occasion
    Mauvais temps pour les véhicules d’occasion
  • Aramisauto  a vendu 36 000 véhicules en 2017
    Aramisauto a vendu 36 000 véhicules en 2017
  • Youpicar : le groupe Colin lance sa plate-forme en ligne
    Youpicar : le groupe Colin lance sa plate-forme en ligne
  • Bonne année… pour le marché du VO
    Bonne année… pour le marché du VO

Newsletter
Recherche