L’Agra poursuit son développement hors de ses terres

Publié le par .

Né en 1950 dans la région Rhône-Alpes, le groupement de distribution Agra revendique désormais une dimension nationale.

André Brutinel, DG de l'Agra.
André Brutinel, DG de l'Agra.

À l’ombre des géants de la distribution et loin des grands groupes financiers, le groupement Agra « à taille humaine » poursuit sa route et se développe en toute discrétion.

La centrale, qui se dit indépendante, fédère aujourd’hui 105 distributeurs à travers toute la France. « Agra a su forger son identité en s’enrichissant des expériences et de la diversité des entrepreneurs qui ont, depuis l’origine, décidé de rejoindre cette belle aventure humaine », explique le groupement. Quinze nouveaux adhérents ont été enregistrés depuis le Salon Equip Auto, en octobre dernier.

L’histoire de l’Agra a démarré en 1950 sous la forme d’amicale réunissant une trentaine de distributeurs de la région Rhône-Alpes. Mais ce n’est qu’en 1981 que le groupement s’est mu en GIE et a pris le nom de Automobile groupement Rhône-Alpes (Agra). En 1995, le GIE est devenu une société anonyme.

Le groupement est désormais en capacité de livrer partout en France deux fois par jour.

Pour accompagner sa croissance, le groupement aux 89 salariés, dirigé par Michel Mazières et André Brutinel, s’est doté en avril 2017 d’une plate-forme sur Paris (Drop Pièces Autos) et sur Rennes en décembre 2017 (CREA), portant ainsi le nombre de plates-formes à sept. Et la performance en matière de livraison s’en ressent puisque le groupement est désormais en capacité de livrer partout en France deux fois par jour.

L’Agra en bref :

• Réseau de distribution : 105 points de vente en France
• Réseaux de réparation : 110 garages Proximeca et 35 garages Point Repar
• Surface de stockage : 24 000 m2
• Référencement plate-forme : 169 000 références stockées et 120 fournisseurs
• Marques exclusives : Artec, Exclusive Colors, TecDrive et TecTools.

Mots clefs associés à cet article : Agra, Proximeca, Point Repar

Voir aussi :

Dans la même rubrique :

  • Le nouveau visage de Flauraud
    Le nouveau visage de Flauraud
  • Distribution de pièces : vers une fiscalité plus juste ?
    Distribution de pièces : vers une fiscalité plus juste ?
  • Alternative Autoparts s’installe à Nancy
    Alternative Autoparts s’installe à Nancy
  • Exadis inaugure une plate-forme de distribution à Bordeaux
    Exadis inaugure une plate-forme de distribution à Bordeaux
  • Autodis Group fait l’acquisition de Geevers Auto Parts
    Autodis Group fait l’acquisition de Geevers Auto Parts
  • [Vidéo] #Connect Aftermarket : Deauville capitale de la distribution de pièces
    [Vidéo] #Connect Aftermarket : Deauville capitale de la distribution de pièces
  • Le Golda récompense les meilleures pratiques
    Le Golda récompense les meilleures pratiques
  • Autodis suspend son introduction en Bourse
    Autodis suspend son introduction en Bourse
  • Alternative Autoparts : une première convention sous l’angle de la technique
    Alternative Autoparts : une première convention sous l’angle de la technique
  • Otop, la mise en orbite se poursuit
    Otop, la mise en orbite se poursuit
  • Hausse des prix à la pompe : le CNPA explique
    Hausse des prix à la pompe : le CNPA explique
  • L’analyse prédictive au service de la distribution
    L’analyse prédictive au service de la distribution
  • Autodis grossit en Italie
    Autodis grossit en Italie
  • Autodistribution lance une nouvelle gamme de pièces techniques Isotech
    Autodistribution lance une nouvelle gamme de pièces techniques Isotech
  • L’avenir de la distribution de pièces se dessine à #Connect Aftermarket
    L’avenir de la distribution de pièces se dessine à #Connect Aftermarket

Newsletter
Recherche