L’Apple Car pour bientôt ?

Publié le par .

La célèbre marque à la pomme croquée vient de recevoir l’autorisation de tester sa voiture autonome dans les rues de Californie.

Apple peut désormais tester ses logiciels de conduite autonome sur les routes californiennes.
Apple peut désormais tester ses logiciels de conduite autonome sur les routes californiennes.

Après plusieurs années de rumeurs et de secrets, Apple avance sur son projet Titan et souhaite se faire une place sur le marché de la voiture autonome et électrique. Le géant de la technologie a reçu vendredi 14 avril l’autorisation des pouvoirs publics de tester ses voitures sans chauffeur sur les routes publiques de Californie. Apple rejoint ainsi une longue liste de compagnies qui avaient, elles aussi, obtenu la même autorisation : Ford, Volkswagen, Mercedes-Benz, BMW, Uber, et même Google.

Le projet, nommé Titan en interne, ne se concentrerait pas sur la fabrication de sa propre voiture autonome et électrique mais plutôt sur le développement de logiciels de conduite autonome. En effet, la firme reste très secrète à ce sujet et ne souhaite pas communiquer sur la teneur exacte de son implication.

Apple privilégierait plutôt des partenariats avec des fabricants. Selon les autorités californiennes, la firme dispose de trois véhicules immatriculés dans la catégorie « voiture sans conducteur », issus des modèles hybrides Lexus RX. Elle rentre ainsi en concurrence directe avec Google, qui au début de son programme de conduite autonome utilisait également des Lexus équipés de caméras et de capteurs laser.

Un logiciel de conduite autonome ?

Si de nombreuses compagnies ont reçu l’autorisation de pouvoir conduire sur les routes californiennes, aucun des géants n’a encore mis sur le marché une voiture totalement autonome. Demain une Apple Car ? Ou peut-être seulement un logiciel. On en saura plus dans les mois qui viennent.

En décembre dernier, Apple avait écrit à l’Agence fédérale de la sécurité routière (la NHTSA) pour lui expliquer qu’il investissait énormément dans l’apprentissage automatique et dans les systèmes autonomes. « Il existe de nombreuses applications potentielles pour ces technologies, y compris l’avenir du transport. Nous voulons travailler avec la NHTSA pour définir les meilleures pratiques pour l’industrie », expliquait alors un porte-parole d’Apple.

Mots clefs associés à cet article : Véhicule électrique, Conduite autonome, Innovation

Voir aussi :

Dans la même rubrique :

  • Bosch teste un carburant diesel totalement renouvelable
    Bosch teste un carburant diesel totalement renouvelable
  • Le biocarburant R33 BlueDiesel de VW fait ses preuves
    Le biocarburant R33 BlueDiesel de VW fait ses preuves
  • ZF présente les airbags de pré-collision
    ZF présente les airbags de pré-collision
  • Ford localise les zones accidentogènes
    Ford localise les zones accidentogènes
  • Conduite autonome : Bosch mise sur la précision
    Conduite autonome : Bosch mise sur la précision
  • Faurecia lance une ligne d’échappement sans silencieux
    Faurecia lance une ligne d’échappement sans silencieux
  • Bosch incurve le combiné d’instruments
    Bosch incurve le combiné d’instruments
  • ZF présente le pont AR interconnecté
    ZF présente le pont AR interconnecté
  • Kia et Hyundai s’intéressent à la recharge solaire
    Kia et Hyundai s’intéressent à la recharge solaire
  • DataPrint et Bosch améliore la gestion du stationnement
    DataPrint et Bosch améliore la gestion du stationnement
  • Ford supprime les feux aux intersections
    Ford supprime les feux aux intersections
  • ZF observe l’habitacle en 3D
    ZF observe l’habitacle en 3D
  • Volkswagen et Siemens s’approprient les carrefours
    Volkswagen et Siemens s’approprient les carrefours
  • Dyson poursuit ses travaux sur sa voiture électrique
    Dyson poursuit ses travaux sur sa voiture électrique
  • Volkswagen dévoile son châssis électrique
    Volkswagen dévoile son châssis électrique

Newsletter
Recherche