L’Argus dresse son bilan de la qualité et de la fiabilité automobiles

Publié le par .

L’Argus dévoile les résultats de son premier baromètre DriverView sur la perception des automobilistes en matière de qualité et de fiabilité de trente-deux marques automobiles.

Pour ce premier sondage, L’Argus, en partenariat avec Experteye, société spécialisée dans les enquêtes d’opinion, a interrogé 10 000 conducteurs. Les sondés ont été invités à donner, en une dizaine de minutes, leur avis sur la qualité (assemblages, matériaux…) et la fiabilité (robustesse de leurs produits) des automobiles. N’apparaissent dans ces palmarès que les marques qui ont recueilli le plus de votes, avec un seuil minimal de 40 avis pour chacun des véhicules et des constructeurs.

Sans surprise, les sept premières places sont occupées par les constructeurs premium. « Que les constructeurs premium s’adjugent les premières places du classement est logique. En revanche, nous notons une forte disparité parmi les constructeurs généralistes, avec Volkswagen en tête » résume Grégory Pelletier, chef de service rédactionnel de L’Argus.

La qualité perçue n’est pas synonyme de fiabilité

En revanche, les constructeurs allemands sont devancés par Lexus ! La marque low cost Dacia ferme logiquement la marche de ce classement. Sur ce registre de la qualité de construction, Volkswagen apparaît comme la mieux perçue au sein des marques généralistes.

Kia et Skoda sont plutôt bien placés, contrairement à Mini et à Nissan. Les japonais de renom (Mazda, Toyota, Honda) se situent, eux, juste au-dessus de la moyenne. « En cause, l’aspect moins valorisant des matériaux utilisés », commente le journal. Bien qu’en progrès, les marques françaises sont à la traîne, notamment Citroën et Renault. « Dans l’esprit des répondants, leurs voitures ne sont pas des championnes du vieillissement », souligne L’Argus.

Pour ce qui touche la fiabilité, les marques premium reculent dans la hiérarchie (BMW 10e, Mercedes 15e, Audi 17e, Jaguar 18e, Land Rover 22e) et sont dominées par Dacia. À noter qu’au sein du groupe VW Skoda et Seat supplantent Audi et Volkswagen. « Si Peugeot est le meilleur des français devant Renault, le bilan n’est pas glorieux pour les constructeurs tricolores », conclut L’Argus.


Mots clefs associés à cet article : Véhicules neufs

Voir aussi :

Dans la même rubrique :

  • Pièces de réemploi : PSA se tourne vers Indra
    Pièces de réemploi : PSA se tourne vers Indra
  • Questions à : Jacques-Édouard Daubresse, directeur pièces et services de PSA France
    Questions à : Jacques-Édouard Daubresse, directeur pièces et services de PSA France
  • Un budget moyen de 22 900 euros pour l’achat d’un véhicule neuf
    Un budget moyen de 22 900 euros pour l’achat d’un véhicule neuf
  • Véhicules neufs : + 3 % en 2018
    Véhicules neufs : + 3 % en 2018
  • Électrique : 9 % de part de marché en 2022 ?
    Électrique : 9 % de part de marché en 2022 ?
  • Le marché de l’occasion en baisse en 2018
    Le marché de l’occasion en baisse en 2018
  • Achat neuf ou occasion : le diesel reste toujours majoritaire
    Achat neuf ou occasion : le diesel reste toujours majoritaire
  • Leads Awards : Toyota, Hyundai et Peugeot sur le podium 2018
    Leads Awards : Toyota, Hyundai et Peugeot sur le podium 2018
  • Baisse des immatriculations de véhicules neufs
    Baisse des immatriculations de véhicules neufs
  • PSA investit de nouveau dans la distribution chinoise
    PSA investit de nouveau dans la distribution chinoise
  • [Vidéo] Volkswagen lance sa solution de connectivité automobile
    [Vidéo] Volkswagen lance sa solution de connectivité automobile
  • La dernière Ford Focus décroche 5 étoiles EuroNCAP
    La dernière Ford Focus décroche 5 étoiles EuroNCAP
  • Toyota poursuit son objectif de zéro accident
    Toyota poursuit son objectif de zéro accident
  • PSA met en compétition ses techniciens d’atelier
    PSA met en compétition ses techniciens d’atelier
  • Wyz Group signe avec Ford
    Wyz Group signe avec Ford

Newsletter
Recherche