L’OVI livre ses projections de marché 2018

Publié le par .

Selon l’OVI, l’année 2018 reste pleine de promesses pour les ventes de camions, même si un ralentissement est possible sur le deuxième trimestre.

Selon l’OVI, l’année 2018 reste pleine de promesses pour les ventes de camions, même si un ralentissement est possible sur le deuxième trimestre.
Selon l’OVI, l’année 2018 reste pleine de promesses pour les ventes de camions, même si un ralentissement est possible sur le deuxième trimestre.

« La croissance, qui nous paraissait solide en 2017 et début 2018, nous semble moins certaine pour la fin de l’année même si de nombreux voyants sont au vert », commente d’entrée l’Observatoire du véhicule industriel (OVI) dans son rapport de mi-année. L’organisme vise cette année en France 51 700 immatriculations.

Un début d’année favorable

Le début de l’année 2018 a été favorable pour le marché du VI avec 131 163 véhicules de plus de 3,5 t immatriculés en Europe. Un volume jamais atteint depuis la crise de 2008. Cette progression concerne tous les pays d’Europe, sauf l’Allemagne, qui se stabilise mais reste leader. L’Italie et l’Espagne sont les plus dynamiques avec respectivement 15,7 % et 11,2 % d’augmentation ; ces pays reviennent ainsi à leurs niveaux historiques. Enfin, la Pologne progresse, sans surprise, de 19 %.

En France, le marché du véhicule industriel neuf affiche aussi sa bonne santé avec une croissance de 7,6 % par rapport à l’année dernière. Le segment du tracteur neuf connaît une envolée de 10 %, pointant à 12 283 immatriculations. Ce volume confirme un renouvellement du parc à l’œuvre depuis quatre ans. Le marché du tracteur tire, à nouveau, le marché vers le haut, en pesant 55 % du total des immatriculations. Le secteur de la carrosserie de VI en France est également en hausse sur tous les segments et dans presque tous les secteurs avec des croissances allant de 4 % à 14 % sur les cinq premiers mois de l’année.

Une dynamique qui devrait se poursuivre

Selon l’OVI, le segment du tracteur est toujours en progression au deuxième trimestre 2018 avec 26 000 à 28 000 immatriculations enregistrées. Le segment du porteur devrait poursuivre sa remontée mais il va se heurter à des problématiques de délais de livraison. L’organisme maintient donc ses prévisions de janvier, soit 23 700 unités. Le segment des semi-remorques bénéficie, quant à lui, de l’appel d’air des tracteurs.

« L’environnement économique global conserve une tendance qui devrait permettre de maintenir un rythme de croissance significatif et favorable à l’investissement en dépit d’un contexte géopolitique troublé et d’une tension confirmée sur les cours pétroliers », conclut l’OVI.

Mots clefs associés à cet article : Véhicule industriel, Marché, OVI

Voir aussi :

Dans la même rubrique :

  • MyTrooperS lance son application pour les transporteurs
    MyTrooperS lance son application pour les transporteurs
  • Hydroparts Assistance vise les 120 ateliers mobiles
    Hydroparts Assistance vise les 120 ateliers mobiles
  • Ekolis suit aussi les remorques
    Ekolis suit aussi les remorques
  • Chronotruck comble les vides
    Chronotruck comble les vides
  • Hydroparts Assistance alerte sur le manque de contrôle des hayons
    Hydroparts Assistance alerte sur le manque de contrôle des hayons
  • Le groupe Parot lance camionbyparot.com
    Le groupe Parot lance camionbyparot.com
  • Tomtom Télématics améliore le style de conduite des chauffeurs
    Tomtom Télématics améliore le style de conduite des chauffeurs
  • Total mise sur le gaz naturel
    Total mise sur le gaz naturel
  • Dashdoc et Astrata s’allient pour la lettre de voiture dématérialisée
    Dashdoc et Astrata s’allient pour la lettre de voiture dématérialisée
  • Belle progression des ventes de véhicules commerciaux en France
    Belle progression des ventes de véhicules commerciaux en France
  • Automechanika paré pour le Truck Competence
    Automechanika paré pour le Truck Competence
  • Gestion de flotte : Novacom au service des remorques
    Gestion de flotte : Novacom au service des remorques
  • La plate-forme télématique RIO monte en puissance
    La plate-forme télématique RIO monte en puissance
  • Astrata optimise ses solutions de gestion de flotte
    Astrata optimise ses solutions de gestion de flotte
  • Nouvelle formule de Décision (Atelier) PL
    Nouvelle formule de Décision (Atelier) PL

Newsletter
Recherche