L’argile reste irremplaçable dans les bureaux de design Ford

Publié le par .

Bien que le processus de conception ait été grandement amélioré par l’informatique et les nouvelles technologies, l’argile est encore le meilleur matériau et moyen pour opérer des changements durant l’élaboration d’un nouveau modèle dans un bureau de style.

Même si le constructeur utilise les dernières technologies de CAO pour développer ses nouveaux modèles, difficile de remplacer la construction d’un véhicule grandeur nature sans utiliser cette intéressante matière qu’est l’argile.

Ford en utilise jusqu’à 91 tonnes chaque année pour construire des modèles à taille réelle. Auparavant, cette matière n’était pas vraiment réutilisée, mais depuis cinq ans, le constructeur utilise une machine exclusive qui a déjà permis à la marque de recycler plus de 9 000 kg de cette matière. Soit l’équivalent d’une douzaine de modèles en argile à l’échelle 1.

JPEG - 133.1 ko
Le nouveau Ford F150 Raptor a, par exemple, nécessité 20 000 heures de travail sur quatre ans et 880 kg d’argile pour créer son modèle à taille réelle. L’argile que Ford recycle vient en grande partie du processus de fraisage, au cours duquel les designers utilisent une petite machine pour les aider à façonner la silhouette d’un véhicule. Durant cette opération, des lamelles entières d’argile peuvent être taillées sur le modèle en cours d’élaboration et sont généralement perdues. Afin d’exclure toute pollution possible dans la récupération et pouvoir compter sur une matière de qualité, seules les chutes qui atterrissent dans les bacs entourant le véhicule sont recyclées.

JPEG - 150 ko
Ensuite cette matière est placée dans une machine spécifiquement conçue pour traiter et recycler cette argile issue des studios de design. Cette machine compresse et mélange l’argile avec de multiples lames afin d’extraire l’air caché au cœur de la matière. L’argile passe ensuite à travers une buse chauffée lui permettant d’obtenir une consistance convenable afin d’être réutilisée.

Mots clefs associés à cet article : Ford

Voir aussi :

Dans la même rubrique :

  • Gulplug et son Selfplug distinguée par l’Ademe
    Gulplug et son Selfplug distinguée par l’Ademe
  • ZF et son système sMotion lissent la route
    ZF et son système sMotion lissent la route
  • ZF développe un renfort de traction électrique
    ZF développe un renfort de traction électrique
  • Stratasys partenaire d’Audi pour la conception des feux arrière
    Stratasys partenaire d’Audi pour la conception des feux arrière
  • Federal-Mogul lance une nouvelle technologie de segment de piston
    Federal-Mogul lance une nouvelle technologie de segment de piston
  • L’hydrogène oui, mais pas pour tout de suite
    L’hydrogène oui, mais pas pour tout de suite
  • Volkswagen explore le gaz naturel
    Volkswagen explore le gaz naturel
  • Ford accompagne les malvoyants
    Ford accompagne les malvoyants
  • Nauto : la conduite sous haute surveillance
    Nauto : la conduite sous haute surveillance
  • Schaeffler se projette dans l’avenir avec le 48 volts
    Schaeffler se projette dans l’avenir avec le 48 volts
  • Bosch et e.GO s’accordent sur un service de voiturier automatique
    Bosch et e.GO s’accordent sur un service de voiturier automatique
  • [Vidéo] Nexteer paré pour la conduite autonome
    [Vidéo] Nexteer paré pour la conduite autonome
  • Brevets : l’automobile toujours en tête de l’innovation
    Brevets : l’automobile toujours en tête de l’innovation
  • BASF souhaite mieux maîtriser la densité de la mousse des volants
    BASF souhaite mieux maîtriser la densité de la mousse des volants
  • BASF anticipe les déformations des thermoplastiques
    BASF anticipe les déformations des thermoplastiques

Newsletter
Recherche