L’auto Leclerc veut consolider son réseau

Publié le par .

L’auto Leclerc veut consolider son réseau

Créé en 1988 par un adhérent des hypermarchés Leclerc, Michel Gobillot, le réseau L’auto Leclerc entend désormais consolider son réseau tout en gardant à l’esprit son image de qualité et de sérieux.

Réputé pour la qualité de son service et le tarif de ses prestations, moins chères que celles de ses concurrents centres-autos ou autres professionnels du service rapide, L’auto Leclerc rassemble aujourd’hui 92 centres dans l’Hexagone et 5 au Portugal. « Le 100e magasin est en route », assure Michel Gobillot à l’occasion de l’ouverture de la deuxième édition de son Salon des fournisseurs à Évry dans les locaux de l’enseigne Leclerc.

La force de son service et de ses tarifs est aussi la faiblesse du réseau L’auto. Il semble difficile en effet de reproduire le concept rapidement au niveau national. Le maillage apparaît donc comme un point faible, notamment en Ile-de-France, avec un seul centre et quelques expériences ratées dans la région.

Cette réalité du maillage territorial n’est pas perçue comme un désavantage majeur par la centrale Scapauto, qui fournit chaque semaine les centres L’auto. Au contraire, cela permet à cette organisation, qui rassemble 22 collaborateurs, de bien sélectionner les futures implantations avec pour objectif d’avoir un excellent ratio de chiffre d’affaires. C’est aujourd’hui le deuxième ratio par centre derrière l’enseigne Norauto. « Nous sommes sur une base de 220 millions d’euros par centre au minimum », concède Michel Gobillot. Et d’ajouter : « Nous allons professionnaliser encore nos équipes, les former et les fidéliser pour éviter au maximum le turn-over dans les centres. Au niveau de notre organisation, nous n’avons pas vocation à faire de la franchise mais à continuer à nous appuyer sur les hommes du réseau des hypermarchés de l’enseigne.  »

Mots clefs associés à cet article : L’auto E.Leclerc

Voir aussi :

Dans la même rubrique :

  • FleetPartner : Feu Vert prend le relais de Siligom
    FleetPartner : Feu Vert prend le relais de Siligom
  • Roady se lance dans l’assistance routière
    Roady se lance dans l’assistance routière
  • Autobacs Seven change de président
    Autobacs Seven change de président
  • Etape Auto s’affirme sur le marché du centre-auto
    Etape Auto s’affirme sur le marché du centre-auto
  • EuroGom devient à son tour partenaire de DKV
    EuroGom devient à son tour partenaire de DKV
  • Mobivia Groupe sur le point d’acquérir le réseau allemand ATU
    Mobivia Groupe sur le point d’acquérir le réseau allemand ATU
  • Norauto choisit BMW pour promouvoir la mobilité électrique
    Norauto choisit BMW pour promouvoir la mobilité électrique
  • Norauto va lancer son incubateur
    Norauto va lancer son incubateur
  • Etape Auto franchit le cap de 60 adhérents
    Etape Auto franchit le cap de 60 adhérents
  • Carter-Cash franchit le cap des 50 centres
    Carter-Cash franchit le cap des 50 centres
  • Norauto : un premier centre en Guadeloupe
    Norauto : un premier centre en Guadeloupe
  • Roady s’associe à la plate-forme de covoiturage GoMore
    Roady s’associe à la plate-forme de covoiturage GoMore
  • Patrick Herman à la tête du groupe Feu Vert
    Patrick Herman à la tête du groupe Feu Vert
  • Norauto prépare la finale de son challenge mécanique
    Norauto prépare la finale de son challenge mécanique
  • Feu Vert reçoit un nouveau prix pour sa transformation digitale
    Feu Vert reçoit un nouveau prix pour sa transformation digitale

Newsletter
Recherche