L’automobile tire l’innovation

Publié le par .

L’édition 2016 du classement des principaux déposants de brevets publiés en France, communiquée par l’INPI, montre cette année encore que les grands acteurs du secteur automobile restent à la pointe de l’innovation, Valeo en tête.

Avec 994 dépôts de brevets l'an passé, Valeo reste le plus innovant des industriels.
Avec 994 dépôts de brevets l'an passé, Valeo reste le plus innovant des industriels.

L’Institut national de la propriété industrielle (INPI) vient de révéler son classement des principaux déposants de brevets publiés en France. Il en ressort que les neuf premiers déposants restent les mêmes que l’an dernier, avec toutefois un changement sur le podium : Valeo ravit la première place à PSA, avec 994 demandes de brevet publiées contre 668 en 2015.

Montée en puissance des organismes de recherche publique

L’équipementier a plus que doublé son nombre de demandes en deux ans. Le constructeur, qui occupait le 1er rang du classement depuis 2007, est donc 2e cette année avec 930 demandes publiées (1 012 l’an dernier).

Le groupe de télécommunication Orange, absent du top 10 depuis 2007, se classe cette année au 10e rang avec 250 demandes publiées, au détriment de Michelin, qui rétrograde à la 11e place (248 brevets), et de Bosch, 12e avec 190 dépôts.

Continental Automotive (128 brevets) et le groupe Valeo enregistrent les deux plus fortes progressions de cette édition, passant respectivement de la 21e à la 17e place (+ 78 % de demandes publiées) et de la 3e à la 1re place (+ 49 %). Les organismes de recherche publique sont de plus en plus présents dans le palmarès des grands déposants, à l’image du CEA et du CNRS.

Une concentration des demandes

Enfin, une tendance de ces dernières années se confirme : la concentration de plus en plus forte du nombre de demandes de brevet publiées. Bien que les premiers du palmarès soient désormais en dessous des 1 000 demandes sur une année (ce qui n’était pas arrivé depuis 2008), celles publiées par les 50 premiers déposants représentent plus de la moitié du total (50,1 %), contre un tiers en 2004 (33,1 %).

Mots clefs associés à cet article : Valeo

Voir aussi :

Dans la même rubrique :

  • Hella à la rencontre des distributeurs
    Hella à la rencontre des distributeurs
  • SKF poursuit l’accompagnement de la rechange indépendante
    SKF poursuit l’accompagnement de la rechange indépendante
  • Irontek lance son « Pass contrôle technique »
    Irontek lance son « Pass contrôle technique »
  • Le marché de la pièce de suspension et de direction en quelques chiffres
    Le marché de la pièce de suspension et de direction en quelques chiffres
  • Michelin : ventes en hausse et marge qui s’érode
    Michelin : ventes en hausse et marge qui s’érode
  • Michelin : Florent Menegaux succédera à Jean-Dominique Senard
    Michelin : Florent Menegaux succédera à Jean-Dominique Senard
  • Motul digitalise son offre dédiée aux véhicules classiques
    Motul digitalise son offre dédiée aux véhicules classiques
  • NGK étoffe son offre de plus de 40 nouvelles références
    NGK étoffe son offre de plus de 40 nouvelles références
  • Une année 2017 record pour Bosch, qui mise sur le numérique
    Une année 2017 record pour Bosch, qui mise sur le numérique
  • Liqui Moly devient fournisseur officiel d’ADI
    Liqui Moly devient fournisseur officiel d’ADI
  • Pneumatiques : Il faudra compter sur les SUV
    Pneumatiques : Il faudra compter sur les SUV
  • Continental ajoute une courroie de distribution dans la boîte
    Continental ajoute une courroie de distribution dans la boîte
  • Tenneco s’associe à Suzuki pour ses suspensions
    Tenneco s’associe à Suzuki pour ses suspensions
  • Total et Temot annoncent un accord de coopération
    Total et Temot annoncent un accord de coopération
  • Bosch confie à SEG Automotive l’activité démarreurs et alternateurs
    Bosch confie à SEG Automotive l’activité démarreurs et alternateurs

Newsletter
Recherche