L’industrie automobile unit ses forces pour sécuriser l’accès aux données du véhicule

Publié le par .

L’ACEA et le Clepa, associations représentant les constructeurs et équipementiers européens, ont décidé de s’allier pour fournir aux acteurs tiers du marché automobile un accès standardisé et sécurisé aux données de leurs véhicules.

L'ACEA et le Clepa veulent collaborer pour simplifier l'accès aux données automobiles.
L'ACEA et le Clepa veulent collaborer pour simplifier l'accès aux données automobiles.

C’est à l’occasion de la conférence « Smart Cars : driven par data », organisée par le Clepa (Association des fournisseurs automobiles européens), que constructeurs et équipementiers automobiles ont annoncé leur rapprochement en vue de créer une plateforme centralisant les données des véhicules ouverte aux opérateurs tiers.

Avec l’essor du véhicule connecté, le Clepa et l’ACEA (Association des constructeurs automobiles européens) veulent en effet fournir aux assureurs, financeurs, gestionnaires de flottes et autres fournisseurs de services un accès sécurisé et fiable aux informations générées par les véhicules pour aider ces sociétés à améliorer leurs prestations et produits proposés aux automobilistes.

« Les constructeurs automobiles sont prêts à partager les données utiles issues du véhicule avec des tiers, à condition que ceci se fasse strictement dans le but d’optimiser la sécurité routière et des produits, et dans un cadre de sécurisation des données » a confirmé Erik Jonnaert, secrétaire général de l’ACEA. Ces données, appelées « operating data », excluent d’ailleurs les informations importées par les conducteurs (données de la navigation, contacts du smartphone, etc.) ou celles provenant de sources externes.

Les deux associations veulent donc créer une alternative à un accès direct aux données du véhicule et envisagent le déploiement d’une interface avec des serveurs dédiés. Les opérateurs tiers pourraient y accéder en gardant leur anonymat auprès des constructeurs et en garantissant la confidentialité des données des automobilistes. Ces serveurs ne seront d’ailleurs pas exploités, détenus ou financées par les constructeurs. Dans leur communiqué, l’ACEA et le Clepa ont annoncé travailler en commun sur les détails techniques de ce projet, qui devrait donner lieu prochainement à une phase expérimentale.

Mots clefs associés à cet article : Connectivité, Clepa

Voir aussi :

Dans la même rubrique :

  • 9 premiers mois 2018 profitables pour la filière indépendante
    9 premiers mois 2018 profitables pour la filière indépendante
  • Nouvelle direction chez CarGarantie
    Nouvelle direction chez CarGarantie
  • L’ONDA fête 15 ans de collecte des déchets automobiles
    L’ONDA fête 15 ans de collecte des déchets automobiles
  • Suivideflotte.net séduit Seris
    Suivideflotte.net séduit Seris
  • Eco-Entretien : questions à Jacques Rifflart
    Eco-Entretien : questions à Jacques Rifflart
  • Opteven rachète MAPFRE Warranty France
    Opteven rachète MAPFRE Warranty France
  • Autopromotec, un espace optimisé
    Autopromotec, un espace optimisé
  • Contrôle technique : le CNPA à Matignon
    Contrôle technique : le CNPA à Matignon
  • Le recyclage des VHU à l’honneur aux Trophées Auto Recyclage
    Le recyclage des VHU à l’honneur aux Trophées Auto Recyclage
  • Ino’Check, augmente le panier moyen
    Ino’Check, augmente le panier moyen
  • Infopro Digital Automotive expose au Maroc
    Infopro Digital Automotive expose au Maroc
  • Contrôle Technique : le coup de massue
    Contrôle Technique : le coup de massue
  • Daf Conseil investit dans un nouveau siège social
    Daf Conseil investit dans un nouveau siège social
  • [Vidéo] PSA : Free2Move lance son service d’autopartage à Paris
    [Vidéo] PSA : Free2Move lance son service d’autopartage à Paris
  • La FNA défend les dépanneurs auprès de l’Administration
    La FNA défend les dépanneurs auprès de l’Administration

Newsletter
Recherche