La Convention de Vienne autorise partiellement la conduite autonome

Publié le par .

La conduite autonome ne remet pas en cause la présence obligatoire d'un conducteur à bord.
La conduite autonome ne remet pas en cause la présence obligatoire d'un conducteur à bord.

Le 23 mars dernier la commission économique des Nations unies pour l’Europe (Unece) a annoncé des modifications de la Convention de Vienne, qui régit les règles de circulation routière internationale depuis 1968.

Les changements prennent en compte les évolutions technologiques et rendent possible le roulage des systèmes de conduite automatisée « si ces technologies sont conformes aux réglementations de l’ONU ou peuvent être contrôlées et désactivées par le conducteur ». La liste des technologies autorisées sera prochainement divulguée.

Si ces changements marquent une ouverture vers la conduite autonome, ils ne gomment cependant pas l’article 8 qui exige la présence d’un conducteur devant avoir constamment le contrôle de son véhicule.

Dans la même rubrique :

  • Macif investit davantage dans Drust
    Macif investit davantage dans Drust
  • [infographie] Kibitoh publie son baromètre des appels téléphoniques en concession
    [infographie] Kibitoh publie son baromètre des appels téléphoniques en concession
  • ST Performance propose la reprogrammation des calculateurs
    ST Performance propose la reprogrammation des calculateurs
  • La FNA interpelle de nouveau sur l’eCall
    La FNA interpelle de nouveau sur l’eCall
  • I’Car Systems et Datafirst se rapprochent
    I’Car Systems et Datafirst se rapprochent
  • C2A Garantie propose la formule Prestige
    C2A Garantie propose la formule Prestige
  • La FNA salue les vertus des évolutions du contrôle technique
    La FNA salue les vertus des évolutions du contrôle technique
  • Clas bouge et le fait savoir
    Clas bouge et le fait savoir
  • Automechanika Francfort dévoile son programme 2018
    Automechanika Francfort dévoile son programme 2018
  • Renault génère du trafic en atelier avec FidMe
    Renault génère du trafic en atelier avec FidMe
  • Budget de l’automobiliste : entre 5 000 et 10 000 euros par an
    Budget de l’automobiliste : entre 5 000 et 10 000 euros par an
  • Prévention des nuisances sonores : le CNPA veille sur la filière
    Prévention des nuisances sonores : le CNPA veille sur la filière
  • Pièce de réemploi : 56 % des Français prêts à l’adopter
    Pièce de réemploi : 56 % des Français prêts à l’adopter
  •  Les avis GarageScore sur les Pages jaunes et lacentrale.fr
    Les avis GarageScore sur les Pages jaunes et lacentrale.fr
  • L’évolution en 3 actes du contrôle technique
    L’évolution en 3 actes du contrôle technique

Newsletter
Recherche