La Feda se réforme pour séduire les groupements

Publié le par .

Selon Alain Landec, 95 % des adhérents de la Feda sont membres de groupements.
Selon Alain Landec, 95 % des adhérents de la Feda sont membres de groupements.

La Feda fait sa mue ! Votée lors de son conseil national extraordinaire, le 10 décembre 2015, la refonte de l’organisation du syndicat des distributeurs automobiles sera déployée lors des prochains mois avec pour leitmotiv de mettre les groupements au cœur du dispositif. La Feda veut en effet s’adosser aux groupes Autodistribution, Alliance Automotive et consorts pour mettre fin au décalage stratégique qui s’était créé entre l’organisation et ses adhérents.

« Quelques mois après mon arrivée à la tête de la Feda, j’ai pris conscience que nous faisions fausse route, reconnaît le président de la Feda, Alain Landec. Depuis les années 1990, le paysage de la distribution a changé : il y a moins d’indépendants, la concentration s’est accélérée, la concurrence est plus forte… L’environnement n’est plus le même, et les organisations commerciales sont incontournables. »

Partant de ce constat, la fédération a donc décidé de faire des groupements mais aussi des plateformes et des réseaux de centres-autos / fast-fitters ses principales têtes de pont sur le terrain. Charge à ces derniers de collecter désormais les adhésions auprès de leurs distributeurs. Aujourd’hui, moins de 20 % d’entre eux sont adhérents du syndicat… En contrepartie, les groupements bénéficieront d’un rôle plus central au sein de la gouvernance de la Feda. La direction de l’organisme sera partagée entre un conseil de surveillance composé des collecteurs d’adhésion, des groupes métiers et de « personnalités », ainsi que d’un conseil d’administration formé de membres élus par l’assemblée générale.

Un animateur pour les groupes métiers Feda

JPEG - 242 ko
Le nouvel organigramme de la Feda.
Les deux conseils seront épaulés par des délégations régionales, qui remplaceront les anciens syndicats régionaux, jugés inefficaces, dont l’autonomie a été recadrée. « Elles auront pour mission de relayer nos actions avec un budget qui leur sera alloué pour chacun de ces projets », précise Alain Landec.

Pour alimenter le travail de ces délégations, la Feda a également prévu de redynamiser ses groupes de travail (distributeurs, réparateurs, plates-formes, commerce numérique, etc.) avec l’arrivée d’un animateur dédié : Bernard Bruneaux, qui quittera ses fonctions de ‎directeur général chez Continental Teves France fin mars. « Les groupes métiers doivent être des laboratoires d’idées ! Ils doivent produire des demandes de lobbying, des actions de formation », indique le président de la Feda.

Les modalités d’élection de ce dernier vont d’ailleurs évoluer : l’homme fort de la fédération ne sera plus désigné par les délégués des syndicats régionaux mais par l’ensemble des adhérents. Selon Alain Landec, ce nouveau mode de scrutin devrait donner « une assise nationale plus forte » à ses successeurs.

Mots clefs associés à cet article : Feda

Voir aussi :

Dans la même rubrique :

  • Alliance Automotive investit dans Groupauto Pologne
    Alliance Automotive investit dans Groupauto Pologne
  • Agra poursuit son développement
    Agra poursuit son développement
  • Laurent Automobile : la transformation se précise
    Laurent Automobile : la transformation se précise
  • Mecanissima rejoint Van Heck Interpieces
    Mecanissima rejoint Van Heck Interpieces
  • Nissan lutte contre les pièces contrefaites
    Nissan lutte contre les pièces contrefaites
  • Le groupe Laurent repense son réseau automobile en profondeur
    Le groupe Laurent repense son réseau automobile en profondeur
  • PSA Retail lance le chantier de sa nouvelle plate-forme en Alsace
    PSA Retail lance le chantier de sa nouvelle plate-forme en Alsace
  • Le groupe Bernard s’allie à Vulco pour renforcer son activité pneumatique
    Le groupe Bernard s’allie à Vulco pour renforcer son activité pneumatique
  • Van Heck Interpieces gagne un distributeur en région parisienne
    Van Heck Interpieces gagne un distributeur en région parisienne
  • Pièces de Rechange : BMW amorce la construction de son centre de distribution
    Pièces de Rechange : BMW amorce la construction de son centre de distribution
  • Alternative Autoparts : 12 adhérents au groupement
    Alternative Autoparts : 12 adhérents au groupement
  • Autodis Group (Autodistribution) entre au capital d’Oocar
    Autodis Group (Autodistribution) entre au capital d’Oocar
  • L’Allemand Select AG intègre Temot International
    L’Allemand Select AG intègre Temot International
  • La plate-forme LH met le turbo !
    La plate-forme LH met le turbo !
  • Le Golda souhaite connecter les petits équipementiers
    Le Golda souhaite connecter les petits équipementiers

Newsletter
Recherche