La Feda veut fédérer autour de l’Éco-Entretien

Publié le par .

La Feda s’est félicitée de la publication du décret mettant en œuvre le contrôle technique renforcé, y voyant une étape importante pour le déploiement de son concept Éco-Entretien.

Alain Landec veut accélérer le déploiement du label Éco-Entretien.
Alain Landec veut accélérer le déploiement du label Éco-Entretien.

« L’arrivée de l’éco-diagnostic dans le contrôle technique, c’est la Feda ! » Pour Alain Landec, pas de doute : le rôle de son instance syndicale a été prépondérant dans le renforcement des mesures des émissions de polluants lors du contrôle technique. Alors que le décret d’application encadrant cette procédure vient d’être publié, le président de la Fédération des syndicats de la distribution automobile a tenu à rappeler l’engagement de son organisation, qui fut l’une des premières de la filière après-vente à réclamer un élargissement du contrôle anti-pollution.

« Presque neuf années après le lancement du Grenelle de l’environnement, au cours duquel la Feda et son président d’alors, Michel Vilatte, avaient pour la première fois défendu le concept de l’Éco-Entretien du parc roulant, la publication de ce décret concrétise une initiative susceptible d’être dupliquée au niveau européen », explique le syndicat patronal.

Un concept marchand

Fort de ce constat, Alain Landec estime que la Feda a une « responsabilité » dans la mise en place d’une chaîne de compétences techniques au sein de la filière aval. C’est dans cette perspective que le président, qui vient d’être réélu à la suite de la réforme de l’organisation professionnelle, souhaite mettre en place dans les prochaines semaines l’Association Éco-Entretien (AEE). Sa mission : déployer une filière d’excellence, reconnue par les pouvoirs publics, pour satisfaire les consommateurs. L’association sera dans ce but dotée d’une organisation opérationnelle articulée autour de quatre clubs : prescripteurs, utilisateurs, fournisseurs et formateurs. De plus, un animateur sera recruté pour assurer son fonctionnement.

À l’heure où les programmes autour de la dépollution moteur se multiplient, la Feda a d’ailleurs tenu à rappeler que son programme Éco-Entretien était ouvert à tous les opérateurs du secteur. « Avec l’Éco-Entretien, nous sommes passés d’un concept technique à un concept marchand. Quel que soit l’habillage marketing, le plus important c’est de nous assurer que tous les intervenants respectent le protocole que nous avons mis en place afin que le contrôle technique des véhicules se déroule dans les meilleures conditions pour les automobilistes », conclut Alain Landec.

Mots clefs associés à cet article : Feda, Pollution

Voir aussi :

Dans la même rubrique :

  • Bosch Car Service adhère à l’association Éco Entretien
    Bosch Car Service adhère à l’association Éco Entretien
  • Car Care Solution séduit des garages du Gers
    Car Care Solution séduit des garages du Gers
  • GT Motive se lance dans l’audit des ateliers
    GT Motive se lance dans l’audit des ateliers
  • Autopromotec 2017 verra le pneumatique en grand
    Autopromotec 2017 verra le pneumatique en grand
  • La FNAA porte plainte contre Hyundai
    La FNAA porte plainte contre Hyundai
  • Le CNPA déclare la Semaine des services de l’automobile et de la mobilité ouverte
    Le CNPA déclare la Semaine des services de l’automobile et de la mobilité ouverte
  • Opteven crée Mobilitis pour les flottes en entreprises
    Opteven crée Mobilitis pour les flottes en entreprises
  • Socotec-pros.fr accompagne les garagistes dans la réglementation de leurs équipements
    Socotec-pros.fr accompagne les garagistes dans la réglementation de leurs équipements
  • Mondial de l’automobile 2018 : moins long et plus de nocturnes
    Mondial de l’automobile 2018 : moins long et plus de nocturnes
  • Le magazine L’Automobile & L’Entreprise lance sa newsletter quotidienne
    Le magazine L’Automobile & L’Entreprise lance sa newsletter quotidienne
  • Vehikit recherche des garages partenaires
    Vehikit recherche des garages partenaires
  • Gipa se renforce au Royaume-Uni
    Gipa se renforce au Royaume-Uni
  • Pièces de réemploi : Indra table sur une part de marché de 6 %
    Pièces de réemploi : Indra table sur une part de marché de 6 %
  • Charles Eyraud élu président de l’association Eco Entretien
    Charles Eyraud élu président de l’association Eco Entretien
  • La FNAA annonce la certification du CFPA
    La FNAA annonce la certification du CFPA

Newsletter
Recherche