La France vient d’immatriculer le 100 000e véhicule électrique

Publié le par .

Depuis le début de l’année, le marché du véhicule électrique s’accélère et affiche une forte progression : + 24 % avec près de 7 000 immatriculations en moins de trois mois. Cette dynamique permet de passer aujourd’hui le cap des 100 000 ventes de véhicules particuliers et utilitaires 100 % électriques, plaçant ainsi la France en tête de l’Europe.

Les derniers modèles de véhicules électriques, à l'autonomie accrue, pourraient convaincre une nouvelle clientèle.
Les derniers modèles de véhicules électriques, à l'autonomie accrue, pourraient convaincre une nouvelle clientèle.

Aujourd’hui, le cumul des segments électriques et hybrides rechargeables s’élève à plus de 117 000 immatriculations ; un record que la France partage avec la Norvège, qui a franchi ce palier en décembre 2016.

Le succès du marché du véhicule électrique en France tient à un dispositif complet de mesures incitatives. Elles s’appliquent tant à l’achat ou à la location du véhicule qu’à l’équipement en infrastructures de recharge privées ou publiques. Le bonus maximal de 10 000 euros permet de rendre l’acquisition d’un véhicule particulier ou utilitaire électrique plus accessible et de capitaliser sur ses coûts compétitifs à l’usage pour séduire les automobilistes.

35 % des Français prêts à franchir le pas

La progression constante du marché et l’arrivée de modèles dotés d’une autonomie de 300 kilomètres en conditions réelles montre qu’aujourd’hui tous les signaux sont au vert pour que les Français adoptent de plus en plus le véhicule électrique. En effet, d’après l’enquête Ipsos « Les Français et la mobilité électrique » publiée en septembre 2016, 35 % des automobilistes sont « prêts à passer à l’électrique ». Une proportion qui dépasse même les 50 % lorsqu’ils ont déjà effectué un essai ou qu’ils bénéficient d’une solution de recharge à proximité.

L’étude révèle également que, pour deux personnes interrogées sur cinq, la voiture électrique répond à leurs besoins quotidiens de mobilité et que 80 % se disent prêts à changer leurs habitudes de mobilité pour améliorer la qualité de l’air.

Dans ce contexte économique et environnemental, l’Avere-France estime qu’à l’horizon 2020 la France devrait compter plus de 350 000 véhicules 100 % électriques en circulation.

Mots clefs associés à cet article : Véhicule électrique

Voir aussi :

Dans la même rubrique :

  • Véhicules d’entreprise : une croissance ralentie
    Véhicules d’entreprise : une croissance ralentie
  • Opel ouvre sa e-boutique d’accessoires
    Opel ouvre sa e-boutique d’accessoires
  • Véhicule électrique : près de 13 % de progression depuis janvier
    Véhicule électrique : près de 13 % de progression depuis janvier
  • Les agents Citroën lancent le réseau des experts Dangel
    Les agents Citroën lancent le réseau des experts Dangel
  • PSA choisit Punch Powertrain pour ses futures transmissions
    PSA choisit Punch Powertrain pour ses futures transmissions
  • Le Nissan Qashqai adopte un nouveau 1.5 l dCi
    Le Nissan Qashqai adopte un nouveau 1.5 l dCi
  • Eurorepar multiplie les références
    Eurorepar multiplie les références
  • PSA poursuit l’intégration d’Opel à travers Distrigo
    PSA poursuit l’intégration d’Opel à travers Distrigo
  • Les constructeurs inquiets face au véhicule électrique
    Les constructeurs inquiets face au véhicule électrique
  • Volkswagen : le challenge MRA Club séduit
    Volkswagen : le challenge MRA Club séduit
  • Mopar offre une assurance pneu de deux ans
    Mopar offre une assurance pneu de deux ans
  • Toujours plus de concentration chez les concessionnaires
    Toujours plus de concentration chez les concessionnaires
  • PSA enregistre un semestre record
    PSA enregistre un semestre record
  • Renault et ADA lance un service de mobilité électrique free floating à Paris
    Renault et ADA lance un service de mobilité électrique free floating à Paris
  • PSA réorganise la direction d’Opel
    PSA réorganise la direction d’Opel

Newsletter
Recherche