La belle histoire de Flauraud

Publié le par .

En quatre-vingts ans d’histoire, le groupe de distribution Flauraud a su s’imposer dans le paysage de la rechange indépendante. Son dernier Salon Inotech, qui a rassemblé 3 000 réparateurs, en est la preuve.

Pierre-Jean Flauraud et son fils Thomas.
Pierre-Jean Flauraud et son fils Thomas.

Alors que le groupe de distribution de pièces Flauraud vient de changer d’actionnaire avec la prise de participation du groupe PGA Motors, son président-directeur général, Pierre-Jean Flauraud, est revenu sur une success story qui a démarré en 1932 avec la création d’un premier magasin.

Plus de 80 ans plus tard, le groupe génère un chiffre d’affaires de 96 millions d’euros avec 530 collaborateurs en France mais aussi en Espagne et en Italie. Sur le territoire national, le distributeur possède pas moins de 21 centres et une plate-forme logistique de 16 000 m2 basée à Clermont-Ferrand (Puy-de-Dôme). Elle traite 10 000 lignes de commande par jour avec un stock de 50 000 références. Ses 21 centres, complétés par 6 plates-formes régionales, sont capables de livrer deux à quatre fois par jour.

La vitrine Inotech

Le distributeur organise tous les deux ans son Salon Inotech. Les 14 et 15 octobre derniers s’est tenue la 31e édition. Ce sont quelque 3 000 professionnels qui ont passé les portes de la Grande Halle d’Auvergne pour découvrir, sur une surface de 5 000 m2, toutes les nouveautés proposées durant la manifestation par 130 marques exposées, dont les nouveaux participants Lizarte, Castrol ou Bosch.

Sept exposants ont été récompensés dans le cadre des trophées de l’innovation (NTN-SNR, Rupes, Osram, Dayco, Graco, Ctek et Ceteor). Le Salon a aussi été l’occasion de mettre en lumière la gamme Technik’a, marque du distributeur lancée en 1988.

Mots clefs associés à cet article : Distribution pièces, Flauraud, Club Auto Conseil

Voir aussi :

Dans la même rubrique :

  • Autodistribution en croissance de 2 % en 2016
    Autodistribution en croissance de 2 % en 2016
  • Les filtres Mann référencés par Van Heck Interpieces
    Les filtres Mann référencés par Van Heck Interpieces
  • Doyen Auto (Autodis Group) se renforce au Benelux en faisant l’acquisition d’ADB
    Doyen Auto (Autodis Group) se renforce au Benelux en faisant l’acquisition d’ADB
  • Yannick Fichot rejoint Alternative Autoparts
    Yannick Fichot rejoint Alternative Autoparts
  • Allopneus.com : nouvelle plate-forme logistique dans le Sud
    Allopneus.com : nouvelle plate-forme logistique dans le Sud
  • INDRA ouvre les portes de son site pilote de recyclage
    INDRA ouvre les portes de son site pilote de recyclage
  • Un nouvel Autossimo dès septembre
    Un nouvel Autossimo dès septembre
  • Bonnieres Pieces Auto rejoint Alternative Autoparts !
    Bonnieres Pieces Auto rejoint Alternative Autoparts !
  • Autodistribution : + 26 % de résultat net
    Autodistribution : + 26 % de résultat net
  • Misfat poursuit le déploiement international des filtres Lucas
    Misfat poursuit le déploiement international des filtres Lucas
  • Autodistribution se lance sur les terres italiennes
    Autodistribution se lance sur les terres italiennes
  • ASD Pièces Autos rejoint le groupement Alternative Autoparts
    ASD Pièces Autos rejoint le groupement Alternative Autoparts
  • Pour Syncron, la gestion des stocks des pièces détachées est à repenser
    Pour Syncron, la gestion des stocks des pièces détachées est à repenser
  • Logistique des pièces : une industrialisation à construire
    Logistique des pièces : une industrialisation à construire
  • Distribution de pièces : une reprise d’ampleur limitée
    Distribution de pièces : une reprise d’ampleur limitée

Newsletter
Recherche