La chute du marché de l’occasion se poursuit

Publié le par .

La tendance se confirme, avec 425 799 immatriculations en février, le marché de l’occasion recule de 6,9 %. Et quasiment tous les constructeurs sont touchés par cette baisse.

La chute du marché de l’occasion se poursuit

Et de trois. Cela fait trois mois consécutifs que le marché de l’occasion affiche une régression. Et pas des moindres pour le mois de février. En effet, 425 799 véhicules ont changé de main, selon les données fournies par Autoscout24, soit une baisse de 6,9 % en comparaison à février 2017. Alors que le marché du neuf ne cesse de progresser, l’occasion recule amenant ainsi un rapport VO /VN à 2,54.

Vincent Hancart, directeur général d’Autoscout24, avait expliqué récemment dans nos colonnes cette baisse par la transition des motorisations. L’essence, de plus en plus sollicité, ne trouvant pas l’offre idoine. « Ces nouveaux chiffres négatifs confirment un marché fragilisé. Les consommateurs retardent visiblement leur achat en attendant que le marché se stabilise. Le manque d’occasions essence et l’augmentation du coût de ceux-ci ne permettent pas de trouver un véhicule a un prix raisonnable » a-t-il commenté.

Dacia tire son épingle du jeu

La tendance se confirme puisque les motorisations essence gagnent environ 2 % de part de marché tandis que le diesel en perd à hauteur de 1,39 %. Ainsi 1 véhicule d’occasion sur 3 qui change de main est un véhicule essence.

Du côté des constructeurs, quasiment tous sont à la peine. Les trois marques les plus vendeuses reculent toutes. Renault affiche une baisse de 10,35% avec 92880 occasions vendues. Même son de cloche pour Peugeot (-6,59 % soit 80 000 unités) et Citroën (-9,24%, soit 53667 immatriculations). En revanche si Mercedes, Nissan et Toyota sont plutôt stable, Dacia ne souffre pas de la mauvaise santé du marché. La marque affiche une progression de plus de 14 % avec 7 993 immatriculations.

Mots clefs associés à cet article : Véhicules d’occasion

Voir aussi :

Dans la même rubrique :

  • Les jeunes véhicules prisés sur le marché de l’occasion
    Les jeunes véhicules prisés sur le marché de l’occasion
  • L’Etat lance HistoVec pour pallier les fraudes sur le marché de l’occasion
    L’Etat lance HistoVec pour pallier les fraudes sur le marché de l’occasion
  • Cartch, la nouvelle appli sur le marché de l’occasion
    Cartch, la nouvelle appli sur le marché de l’occasion
  • AutoScout24 évalue les prix des occasions
    AutoScout24 évalue les prix des occasions
  • Parot poursuit son offensive digitale avec Zanzicar
    Parot poursuit son offensive digitale avec Zanzicar
  • Le marché de l’occasion demeure en berne
    Le marché de l’occasion demeure en berne
  • Autoviza s’allie à Carfax pour les véhicules importés
    Autoviza s’allie à Carfax pour les véhicules importés
  • Sébastien d’Aboville prend la direction commerciale de VO3000
    Sébastien d’Aboville prend la direction commerciale de VO3000
  • La LOA davantage prisée en occasion
    La LOA davantage prisée en occasion
  • Nouveau coup de frein pour le marché de l’occasion
    Nouveau coup de frein pour le marché de l’occasion
  • Occasion : les professionnels vont-ils reprendre la main ?
    Occasion : les professionnels vont-ils reprendre la main ?
  • Le véhicule d’occasion moyen : plus cher et moins de décote
    Le véhicule d’occasion moyen : plus cher et moins de décote
  • Le marché de l’occasion toujours en recul
    Le marché de l’occasion toujours en recul
  • Véhicules d’occasion : le digital révèle les disparités par région
    Véhicules d’occasion : le digital révèle les disparités par région
  • Occasion : le bug des cartes grises freine-t-il les ventes ?
    Occasion : le bug des cartes grises freine-t-il les ventes ?

Newsletter
Recherche