La chute du marché de l’occasion se poursuit

Publié le par .

La tendance se confirme, avec 425 799 immatriculations en février, le marché de l’occasion recule de 6,9 %. Et quasiment tous les constructeurs sont touchés par cette baisse.

La chute du marché de l’occasion se poursuit

Et de trois. Cela fait trois mois consécutifs que le marché de l’occasion affiche une régression. Et pas des moindres pour le mois de février. En effet, 425 799 véhicules ont changé de main, selon les données fournies par Autoscout24, soit une baisse de 6,9 % en comparaison à février 2017. Alors que le marché du neuf ne cesse de progresser, l’occasion recule amenant ainsi un rapport VO /VN à 2,54.

Vincent Hancart, directeur général d’Autoscout24, avait expliqué récemment dans nos colonnes cette baisse par la transition des motorisations. L’essence, de plus en plus sollicité, ne trouvant pas l’offre idoine. « Ces nouveaux chiffres négatifs confirment un marché fragilisé. Les consommateurs retardent visiblement leur achat en attendant que le marché se stabilise. Le manque d’occasions essence et l’augmentation du coût de ceux-ci ne permettent pas de trouver un véhicule a un prix raisonnable » a-t-il commenté.

Dacia tire son épingle du jeu

La tendance se confirme puisque les motorisations essence gagnent environ 2 % de part de marché tandis que le diesel en perd à hauteur de 1,39 %. Ainsi 1 véhicule d’occasion sur 3 qui change de main est un véhicule essence.

Du côté des constructeurs, quasiment tous sont à la peine. Les trois marques les plus vendeuses reculent toutes. Renault affiche une baisse de 10,35% avec 92880 occasions vendues. Même son de cloche pour Peugeot (-6,59 % soit 80 000 unités) et Citroën (-9,24%, soit 53667 immatriculations). En revanche si Mercedes, Nissan et Toyota sont plutôt stable, Dacia ne souffre pas de la mauvaise santé du marché. La marque affiche une progression de plus de 14 % avec 7 993 immatriculations.

Mots clefs associés à cet article : Véhicules d’occasion

Voir aussi :

Dans la même rubrique :

  • Youpicar propose la revente en ligne
    Youpicar propose la revente en ligne
  • Univers VO devient un Club
    Univers VO devient un Club
  • Autovisual s’allie à Drust
    Autovisual s’allie à Drust
  • Le marché de l’occasion confirme sa chute
    Le marché de l’occasion confirme sa chute
  • Autoviza enrichit son rapport historique des véhicules
    Autoviza enrichit son rapport historique des véhicules
  • Le contrôle technique au service de la prime à la conversion
    Le contrôle technique au service de la prime à la conversion
  • Occasion : Expedicar profite de la digitalisation des transactions
    Occasion : Expedicar profite de la digitalisation des transactions
  • AutoVisual : le big data au service des pro
    AutoVisual : le big data au service des pro
  • Kyump se déploie à Lille
    Kyump se déploie à Lille
  • L’essence davantage plébiscité en occasion
    L’essence davantage plébiscité en occasion
  • Prime à la conversion : AutoVisual liste les véhicules éligibles
    Prime à la conversion : AutoVisual liste les véhicules éligibles
  • Mon Spécialiste Auto veut doubler ses effectifs de mécaniciens indépendants
    Mon Spécialiste Auto veut doubler ses effectifs de mécaniciens indépendants
  • Vente de véhicules d’exception : CarJager compte sur les garagistes
    Vente de véhicules d’exception : CarJager compte sur les garagistes
  • Mauvais temps pour les véhicules d’occasion
    Mauvais temps pour les véhicules d’occasion
  • Aramisauto  a vendu 36 000 véhicules en 2017
    Aramisauto a vendu 36 000 véhicules en 2017

Newsletter
Recherche