La corvée du nettoyage du véhicule

Publié le par .

Un peu moins d’un automobiliste sur quatre nettoie mensuellement son véhicule. Une tâche perçue comme une corvée que la moitié des conducteurs préfère effectuer via un service payant.

L'intérieur du véhicule n'est pas à négliger non plus : il devrait être nettoyé aussi soigneusement qu'une habitation.
L'intérieur du véhicule n'est pas à négliger non plus : il devrait être nettoyé aussi soigneusement qu'une habitation.

Alors que les beaux jours arrivent et que les Français pourraient être tentés par le nettoyage de leur véhicule, le fabricant de produits pour le soin de la voiture, Triplewax Diamond, s’est penché sur le comportement des Français face à l’entretien de leur auto. Il a délégué à l’Ifop le soin de sonder 1 000 personnes sur ce sujet.

Il ressort que 71 % des Français interrogés affirment s’occuper eux-mêmes de l’entretien de leur voiture. Ils y consacrent entre 30 minutes et 1 heure. Sur les 29 % restants, 43 % sont des femmes qui délèguent cette tâche à leur mari. « Même si l’entretien de la voiture est souvent une affaire personnelle, il n’est pas fait régulièrement. Signe qu’il semble perçu comme une contrainte pour les Français », analyse Triplewax Diamond. Dans la pratique, seuls 22 % des Français nettoient l’intérieur de leur voiture une fois par mois (21 % pour l’extérieur).

Le nettoyage intérieur trop négligé

La carrosserie est la surface nettoyée en priorité, par une personne sur deux (48 %). Loin derrière, les vitres (22 %) sont citées en deuxième position, suivies des sièges, des moquettes et garnitures (16 %). Les autres surfaces, comme le tableau de bord et les jantes, ne sont nettoyées que par moins de 10 % des personnes interrogées. « Pourtant plusieurs études montrent que l’intérieur d’une voiture est un lieu où les bactéries pullulent et qu’il devrait être entretenu comme l’intérieur d’une maison », déplore le fabricant.

Moins de 5 euros par mois consacré au lavage automobile pour 45 % des automobilistes

Une personne sur deux réalise tout le temps le nettoyage à son domicile. Mais les services payants sont tout de même plébiscités par 50 % des Français parfois ou systématiquement (14 %), car ils estiment gagner du temps (46 %) ou ne disposent pas forcément du matériel adéquat (32 %). Enfin, 45 % des sondés consacrent moins de 5 euros par mois pour le nettoyage de leur voiture.

Mots clefs associés à cet article : Lavage

Voir aussi :

Dans la même rubrique :

  • Des brouilleurs contre les outils d’aide à la conduite
    Des brouilleurs contre les outils d’aide à la conduite
  • Kleen accompagne l’automobiliste au lavage
    Kleen accompagne l’automobiliste au lavage
  • Filtre d’habitacle : Feu vert propose trois nouveaux forfaits
    Filtre d’habitacle : Feu vert propose trois nouveaux forfaits
  • Le boom de l’assistance, qui a doublé en dix ans
    Le boom de l’assistance, qui a doublé en dix ans
  • Patrick Poincelet réélu président des recycleurs du CNPA
    Patrick Poincelet réélu président des recycleurs du CNPA
  • EBP MéCa optimise ses logiciels de gestion
    EBP MéCa optimise ses logiciels de gestion
  • Point Loc de ADA ouvre sa 400<sup>e</sup> agence
    Point Loc de ADA ouvre sa 400e agence
  • DAF Conseil lance My Network Management Center
    DAF Conseil lance My Network Management Center
  • CarGarantie dénonce une nette augmentation des pannes du système d’alimentation
    CarGarantie dénonce une nette augmentation des pannes du système d’alimentation
  • Les auto-écoles manifestent contre « l’ubérisation » de l’Éducation routière
    Les auto-écoles manifestent contre « l’ubérisation » de l’Éducation routière
  • Proxiserve franchit le cap des 25 000 points de recharge installés en France
    Proxiserve franchit le cap des 25 000 points de recharge installés en France
  • Crédit du Nord se lance dans la location longue durée
    Crédit du Nord se lance dans la location longue durée
  • Légère reprise d’activité pour les garagistes en 2016
    Légère reprise d’activité pour les garagistes en 2016
  • La FNAA demande une TVA à 7 % sur les factures d’entretien-réparation
    La FNAA demande une TVA à 7 % sur les factures d’entretien-réparation
  • La Feda dresse le bilan de son Tour de France du diesel
    La Feda dresse le bilan de son Tour de France du diesel

Newsletter
Recherche