La surprenante reprise de FOG

Publié le par .

La surprenante reprise de FOG

Surprenant mais heureux dénouement dans l’affaire du rachat de FOG Automotive, fabricant français d’équipement de garage en grande difficulté depuis plusieurs années. Le tribunal de commerce d’Orléans vient d’attribuer la cession de l’entreprise à un groupe constitué de deux repreneurs co-actionnaires et non industriels : l’éditeur de presse Le Monde de l’Automobile appartenant à l’homme d’affaires Jacob Abbou (51 % des parts), et la firme spécialisée dans le contrôle technique Sakar SAS, à qui appartient le réseau Autovision (49 % des parts). FOG avait été placé en redressement judiciaire en mai, puis en liquidation en août, avec poursuite d’activité, afin de laisser un dernier délai à d’éventuels repreneurs. La société devrait accuser un fort recul de son chiffre d’affaires en 2009, établi à 30 millions d’euros environ contre 45 millions en 2008. Le montant de la cession serait de 2,7 millions d’euros.

Un coup à trois
Jacob Abbou prend la direction de FOG, et Dominique Fourleignie, directeur général d’Autovision, se voit confier le redéploiement industriel et commercial de la marque. Un conseil de surveillance a été constitué, présidé par Bernard Bourrier, président d’Autovision. D’ores et déjà, la nouvelle équipe dirigeante a mis aux commandes de l’usine de Briare (Loiret) Jonathan Habersztrau, un jeune ingénieur diplômé de HEC, et a nommé Jacques Eliezer, ancien directeur financier de JVC Professional Europe, pour assurer le suivi des affaires financières. Les repreneurs prévoient le maintien d’une centaine de contrats de travail sur 179 et l’adossement de l’activité industrielle à une activité logistique pour optimiser l’utilisation des locaux. La face la plus occulte dans ce rachat reste le rôle joué par l’équipementier Bosch, duquel les deux nouveaux actionnaires se sont rapprochés. Quelle est la nature exacte du partenariat engagé avec l’industriel, dont FOG rachète déjà certains produits Beissbarth (marque récemment acquise par Bosch) ? Officiellement, Bosch serait client et fournisseur de FOG. Et les spéculations vont bon train. Pour la concurrence, il ne serait pas étonnant qu’à terme la marque FOG disparaisse au bénéfice de la marque allemande. À voir. FOG Automotive c’est un parc de plus de 120 000 ponts élévateurs, équilibreuses, démonte-pneus, bans de géométrie et stations de climatisation. La société dispose de quelque 13 000 contrats d’entretien, pour lesquels la nouvelle direction entend bien optimiser le service.

Mots clefs associés à cet article : Fog Automotive

Voir aussi :

Dans la même rubrique :

  • Meyle cultive son image
    Meyle cultive son image
  • Holts de nouveau à Equip Auto
    Holts de nouveau à Equip Auto
  • Saint-Gobain acquiert TekBond
    Saint-Gobain acquiert TekBond
  • Ivo Schädler nommé directeur EMEA chez Sika
    Ivo Schädler nommé directeur EMEA chez Sika
  • Sasic fête ses 90 ans et met le cap sur la rechange
    Sasic fête ses 90 ans et met le cap sur la rechange
  • Gates confirme le succès de sa technologie de courroie dans l’huile
    Gates confirme le succès de sa technologie de courroie dans l’huile
  • NSK se prépare pour Equip Auto
    NSK se prépare pour Equip Auto
  • Valeo veut céder une partie de ses activités pour racheter FTE Automotive
    Valeo veut céder une partie de ses activités pour racheter FTE Automotive
  • Valeo encourage l’entretien des filtres d’habitacle
    Valeo encourage l’entretien des filtres d’habitacle
  • Michelin propose l’eCall pour tous à 139 euros
    Michelin propose l’eCall pour tous à 139 euros
  • Delphi étoffe sa gamme de pièces de direction et de suspension
    Delphi étoffe sa gamme de pièces de direction et de suspension
  • Faral émet l’idée d’une TVA réduite pour les pièces reconditionnées
    Faral émet l’idée d’une TVA réduite pour les pièces reconditionnées
  • Bosch met la réalité augmentée au service des garagistes
    Bosch met la réalité augmentée au service des garagistes
  • Magneti Marelli se lance dans la chaîne de distribution
    Magneti Marelli se lance dans la chaîne de distribution
  • Champion lance une gamme de bobines d’allumage
    Champion lance une gamme de bobines d’allumage

Newsletter
Recherche