Laurent Automobile : la transformation se précise

Publié le par .

Le distributeur de pièces détachées Groupe Laurent a annoncé la transformation du modèle économique de son réseau. Il prévoit de commercialiser quarante-six de ses magasins dans l’optique de lancer un réseau national de distributeurs affiliés.

Le groupe Laurent rencontre les candidats à la reprise des magasins Laurent Automobile.
Le groupe Laurent rencontre les candidats à la reprise des magasins Laurent Automobile.

Quelques semaines après l’annonce de la revente de son réseau Laurent Automobile, le groupe Laurent précise les modalités de la cession de ses points de vente. Composé de 58 magasins, le réseau entend commercialiser 46 d’entre eux et garder 12 agences en propre. Le groupe stéphanois est actuellement « en phase active » d’identification des investisseurs potentiels parmi les collaborateurs du groupe et des personnes extérieures à l’entreprise. Ainsi, l’on apprend que des rendez-vous individuels sont d’ores et déjà prévus entre l’équipe de Laurent Père & Fils et des candidats à la reprise pour définir les conditions des transactions.

Un contrat de distribution exclusif

Le groupe Laurent souhaite faire, à terme, de Laurent Automobile un réseau national de distributeurs exclusifs. Ces derniers seront liés par contrat pour cinq années renouvelables. Le droit d’entrée au réseau est de 15 000 euros, avec un coût de fonctionnement à hauteur de 5 % du chiffre d’affaires.

Les candidats potentiels sont invités à se faire connaître à l’adresse suivante devenez-distributeur@laurent-automobile.com

Mots clefs associés à cet article : Groupe Laurent, Distribution pièces

Voir aussi :

Dans la même rubrique :

  • Amerigo International nomme Fabien Moebs pour développer l’activité
    Amerigo International nomme Fabien Moebs pour développer l’activité
  • Pièces d’occasion : le transport en question
    Pièces d’occasion : le transport en question
  • Roady s’allie à Alliance Automotive pour la pièce de réemploi
    Roady s’allie à Alliance Automotive pour la pièce de réemploi
  • Flauraud étend son maillage dans le Sud-Est avec A.I.D.
    Flauraud étend son maillage dans le Sud-Est avec A.I.D.
  • Autodis (Autodistribution) : après la Bourse, les obligations
    Autodis (Autodistribution) : après la Bourse, les obligations
  • Pièces de carrosserie : la Feda redemande la fin au monopole
    Pièces de carrosserie : la Feda redemande la fin au monopole
  • Les ventes de pièces techniques progressent chez Autolia Group
    Les ventes de pièces techniques progressent chez Autolia Group
  • Autolia Group fait évoluer ses solutions digitales
    Autolia Group fait évoluer ses solutions digitales
  • Le nouveau visage de Flauraud
    Le nouveau visage de Flauraud
  • Distribution de pièces : vers une fiscalité plus juste ?
    Distribution de pièces : vers une fiscalité plus juste ?
  • Alternative Autoparts s’installe à Nancy
    Alternative Autoparts s’installe à Nancy
  • Exadis inaugure une plate-forme de distribution à Bordeaux
    Exadis inaugure une plate-forme de distribution à Bordeaux
  • Autodis Group fait l’acquisition de Geevers Auto Parts
    Autodis Group fait l’acquisition de Geevers Auto Parts
  • [Vidéo] #Connect Aftermarket : Deauville capitale de la distribution de pièces
    [Vidéo] #Connect Aftermarket : Deauville capitale de la distribution de pièces
  • Le Golda récompense les meilleures pratiques
    Le Golda récompense les meilleures pratiques

Newsletter
Recherche