Laurent Automobile se déploie en trois modèles

Publié le par .

Le distributeur de pièces détachées du groupe Laurent, qui a annoncé la transformation du modèle économique de son réseau, nous a précisé la teneur de la transformation par l’intermédiaire de son P-DG, Vincent Laurent. Laurent Automobile se décline ainsi en trois concepts, dont un inédit de e-commerce déjà effectif.

Laurent Automobile repense son organisation.
Laurent Automobile repense son organisation.

Le groupe Laurent, qui avait annoncé au cours de l’été la mutation du modèle économique de son réseau de distributeurs Laurent Automobile, a déjà bien avancé dans son programme. En effet, alors que le groupe stéphanois annonçait vouloir commercialiser quarante-six de ses magasins dans l’optique de lancer un réseau national de distributeurs affiliés, les modalités du nouveau réseau Laurent Automobile se précisent.

Les magasins régionaux seront donc déployés sous trois formes :

- les ventes B2B, dont les magasins se nommeront Laurent Automobile Mobility. Ce concept exclusivement digital reposera sur des commerciaux itinérants et s’appuiera sur les entrepôts du groupe.
- Les ventes B2C à travers le concept PourVotreAuto.com.
- Un mix B2B et B2C nommé Distributeur Laurent Automobile. De format classique, avec des comptoirs pour un retrait de pièces immédiat ou en différé, il s’adressera aussi bien à la clientèle professionnelle ainsi qu’aux particuliers.

L’ensemble sera géré par Benjamin Laurent, le cadet de la fratrie Laurent, dont l’objectif est d’étendre le maillage du réseau. « Nous avons pour ambition de mettre en place de nouveaux entrepôts en France pour couvrir avec efficacité le maillage de nos distributeurs exclusifs » explique Vincent Laurent, P-DG du groupe éponyme. En effet trois nouveaux sites seront ouverts à l’horizon 2019.

Retrouvez les détails de la transformation du réseau et notre entretien avec le P-DG du groupe Laurent dans notre prochain numéro de Décision Atelier (n° 124).

Mots clefs associés à cet article : Groupe Laurent

Voir aussi :

Dans la même rubrique :

  • Le nouveau visage de Flauraud
    Le nouveau visage de Flauraud
  • Distribution de pièces : vers une fiscalité plus juste ?
    Distribution de pièces : vers une fiscalité plus juste ?
  • Alternative Autoparts s’installe à Nancy
    Alternative Autoparts s’installe à Nancy
  • Exadis inaugure une plate-forme de distribution à Bordeaux
    Exadis inaugure une plate-forme de distribution à Bordeaux
  • Autodis Group fait l’acquisition de Geevers Auto Parts
    Autodis Group fait l’acquisition de Geevers Auto Parts
  • [Vidéo] #Connect Aftermarket : Deauville capitale de la distribution de pièces
    [Vidéo] #Connect Aftermarket : Deauville capitale de la distribution de pièces
  • Le Golda récompense les meilleures pratiques
    Le Golda récompense les meilleures pratiques
  • L’Agra poursuit son développement hors de ses terres
    L’Agra poursuit son développement hors de ses terres
  • Autodis suspend son introduction en Bourse
    Autodis suspend son introduction en Bourse
  • Alternative Autoparts : une première convention sous l’angle de la technique
    Alternative Autoparts : une première convention sous l’angle de la technique
  • Otop, la mise en orbite se poursuit
    Otop, la mise en orbite se poursuit
  • Hausse des prix à la pompe : le CNPA explique
    Hausse des prix à la pompe : le CNPA explique
  • L’analyse prédictive au service de la distribution
    L’analyse prédictive au service de la distribution
  • Autodis grossit en Italie
    Autodis grossit en Italie
  • Autodistribution lance une nouvelle gamme de pièces techniques Isotech
    Autodistribution lance une nouvelle gamme de pièces techniques Isotech

Newsletter
Recherche