Le CNPA entre introspection et nouvel élan

Publié le par .

Le CNPA entre introspection et nouvel élan

Les premiers états généraux du CNPA, qui se sont tenus hier au ministère de l’Économie, ont réuni plus de 300 adhérents. Parmi eux, de nouvelles têtes comme celles des grands patrons d’enseignes qui composent la récente branche Smava. Ce rassemblement a été l’occasion d’une remise en cause d’un syndicat dont les missions doivent impérativement s’adapter à la nouvelle donne économique mais aussi aux nouveaux enjeux dictés par un monde sensible au lobbying et à la communication.

Différents ateliers ont été organisés tout au long de la journée pour jeter sur la table les pistes de ces évolutions. Si les idées ont été foisonnantes, il ressort principalement de ce brassage de propositions des mesures de remise à niveau d’un CNPA qui se veut incontournable dans la défense de la branche des services dans son ensemble.

Nouveaux statuts et label qualité

Alors que le syndicat s’apprête à revoir ses statuts, datant de plus de cinquante ans, il ressort que son organisation doit se montrer plus efficace et proactive. Son mode de communication interne doit être réformé pour faciliter le partage des bonnes pratiques entre adhérents. L’enjeu est aussi de faciliter le dialogue entre les régions et Paris tout en limitant les déplacements. La rédaction d’un livret de présentation du CNPA a aussi été évoquée pour faciliter le recrutement, accompagné d’un parrainage. Autre rédaction évoquée : celle de la charte du rôle des élus, que le temps a tendance à faire oublier.

L’idée de la création d’un label CNPA, garantissant le professionnalisme et la qualité de service de ses adhérents, est aussi sortie des discussions. Ce standard devrait être au centre du dispositif de communication avec une reconnaissance plus forte du rôle du syndicat auprès des consommateurs, des pouvoirs publics mais aussi des professionnels dans une logique de recrutement. Le logo du CNPA sera d’ailleurs prochainement modernisé. Pour se populariser, l’organisation devra mieux investir les réseaux sociaux et travailler sur le référencement de son site internet.

Faire jouer les synergies

Une commission de prospective devrait être prochainement créée. Elle devrait mettre en place une veille stratégique sur les nouveaux besoins de mobilité avec la mise en place d’un observatoire interbranche. Ses observations, basées entre autres sur les contacts clients chez les adhérents, devraient déboucher sur la rédaction d’un livre blanc en fin d’année.

Enfin, le CNPA se définit comme une communauté. Il s’agit là de faire sauter les barrières entre les différents métiers de services pour plus de synergies, la naissance d’idées plus globales et modernes et un lobbying plus fort. L’enjeu : parler d’une seule et même voix. Être dans le préventif plutôt que dans le défensif.

Président d’un CNPA qui a réussi un très joli coup avec la participation du ministre de l’Économie, Emmanuel Macron, Francis Bartholomé doit prochainement appeler, dans le cadre du comité de filière, à la création d’un fonds d’investissement pour soutenir la modernisation des moyens de la branche des services.

Mots clefs associés à cet article : CNPA

Voir aussi :

Dans la même rubrique :

  • Le CNPA salue l’élection d’Emmanuel Macron
    Le CNPA salue l’élection d’Emmanuel Macron
  • Budget de l’automobiliste, des hausses jusqu’à 8,6 % !
    Budget de l’automobiliste, des hausses jusqu’à 8,6 % !
  • La maintenance automobile, numéro un de l’inflation
    La maintenance automobile, numéro un de l’inflation
  • Pièce de réemploi : 73 % des garages la proposent déjà !
    Pièce de réemploi : 73 % des garages la proposent déjà !
  • Automobile : les défaillances d’entreprises sont restées stables en 2016
    Automobile : les défaillances d’entreprises sont restées stables en 2016
  • La Dacia Sandero reste le véhicule le moins cher à l’usage
    La Dacia Sandero reste le véhicule le moins cher à l’usage
  • Le piratage électronique devient la méthode n° 1 des vols
    Le piratage électronique devient la méthode n° 1 des vols
  • Quand Le Parisien conseille pour déjouer les pièges des garagistes
    Quand Le Parisien conseille pour déjouer les pièges des garagistes
  • Baromètre Allogarage : Club Auto Conseil toujours leader
    Baromètre Allogarage : Club Auto Conseil toujours leader
  • Décision Atelier lance une enquête nationale sur la pièce d’occasion
    Décision Atelier lance une enquête nationale sur la pièce d’occasion
  • Pollution : la circulation alternée suscite le mécontentement des professionnels
    Pollution : la circulation alternée suscite le mécontentement des professionnels
  • Les défaillances d’entreprise en hausse dans l’entretien et la réparation automobiles
    Les défaillances d’entreprise en hausse dans l’entretien et la réparation automobiles
  • Les organisations de défense des automobilistes s’élèvent contre le mauvais entretien des routes
    Les organisations de défense des automobilistes s’élèvent contre le mauvais entretien des routes
  • Biocarburants, la croissance conditionnée au défi de la deuxième génération
    Biocarburants, la croissance conditionnée au défi de la deuxième génération
  • TPMS : le grand bluff des constructeurs automobiles ?
    TPMS : le grand bluff des constructeurs automobiles ?

Newsletter
Recherche