Le CNPA interpelle les candidats à la présidentielle

Publié le par .

Le CNPA a sollicité les 5 principaux candidats à la présidentielle en leur posant dix questions sur l’avenir de la filière automobile. Les réponses démontrent un manque de connaissance approfondie du sujet et une absence de vision des prétendants.

Le CNPA interpelle les candidats à la présidentielle

Les cinq principaux candidats -Benoît Hamon, Emmanuel Macron, François Fillon, Jean-Luc Mélenchon et Marine Le Pen- ont répondu au questionnaire du Conseil National des Professions de l’Automobile à propos de l’avenir de la filière automobile, et plus largement de la mobilité des Français.

L’organisation se réjouit de l’obtention des réponses de chacun des candidats : « Plus de 400 questionnaires ont été envoyés aux candidats par les acteurs de la société civile, tous domaines confondus. Je pense que près de trois quart n’ont pas eu de retour », explique Xavier Horent, délégué général du CNPA.

Il y a donc un intérêt des candidats pour le secteur automobile, néanmoins le CNPA regrette des réponses un peu trop générales : « Les candidats n’ont pas pris l’exacte mesure de notre filière et l’on ressent une absence d’une véritable vision stratégique », déplore Francis Bartholomé, président du syndicat.

Travail illégal et pièces détachées

Le CNPA a soulevé la question de la lutte contre le travail illégal, notamment en ce qui concerne les chantiers illégaux de démontage automobile et la vente incontrôlée des pièces détachées par des particuliers sur Internet. Si Emmanuel Macron, Jean-Luc Mélenchon et Marine Le Pen proposent d’augmenter les moyens de la justice et de l’inspection du travail, François Fillon, souhaite imposer des filtres informatiques et responsabiliser les sites en interdisant la diffusion de certaines annonces de ventes de pièces entre particuliers. Benoît Hamon veut créer un label des activités liées à l’automobile.

La mobilité pour tous ?

Le CNPA déplore la pénurie d’idées réellement innovantes, pour garantir à tous, l’accès à la mobilité. Francis Bartholomé a ainsi rappelé qu’un quart des chômeurs refuse un emploi, faute de mobilité. Marine Le Pen, Emmanuel Macron et Benoît Hamon ont repris le système de bonus/malus. Marine Le Pen mise également sur la filière hydrogène, « qui devrait exploser dans les 5 années à venir  », selon le président du CNPA. François Fillon appelle à un plan de déploiement des bornes de recharge, tandis que Benoît Hamon est le seul à évoquer le contrôle technique dont les bases de données pourraient alimenter une réelle politique de gestion des parcs.

Véhicule connecté : la France absente

La France ne disposerait pas de position politique au sujet des véhicules connectés. « A Bruxelles, la France est absente des discussions éludant l’importance du Data, contrairement à l’Allemagne », remarque Francis Bartholomé. A la question des garanties pour le véhicule connecté, tous les candidats se sont exprimés pour la protection des données personnelles. Emmanuel Macron est le seul à soulever l’importance d’un cadre concurrentiel sain et la nécessité d’un accès aux données neutre tandis que François Fillon et Jean-Luc Mélenchon s’inquiètent de la captation des données par les GAFA. Selon le CNPA, tous les candidats n’ont pas saisi l’enjeu des données et les risques pour les entreprises de l’aval.

Dans la même rubrique :

  • Onze clubs automobiles européens lancent l’Observatoire de la Mobilité
    Onze clubs automobiles européens lancent l’Observatoire de la Mobilité
  • La Poste se lance dans les cartes grises
    La Poste se lance dans les cartes grises
  • Contrôle technique 2017 : + 0,9 % de contre-visites
    Contrôle technique 2017 : + 0,9 % de contre-visites
  • GarageScore dresse le palmarès de ses meilleurs clients concessionnaires
    GarageScore dresse le palmarès de ses meilleurs clients concessionnaires
  • FlexFuel Energy Development lève 3 millions d’euros
    FlexFuel Energy Development lève 3 millions d’euros
  • Drust surveille la batterie
    Drust surveille la batterie
  • La Fédération française des véhicules d’époque enquête
    La Fédération française des véhicules d’époque enquête
  • [Tribune] Après-vente automobile : une révolution nécessaire
    [Tribune] Après-vente automobile : une révolution nécessaire
  • Nouveau directeur France pour Dekra Automotive Solutions
    Nouveau directeur France pour Dekra Automotive Solutions
  • Apprentissage : le CNPA approuve les axes de réforme
    Apprentissage : le CNPA approuve les axes de réforme
  • GarageScore, des avis qui font vendre
    GarageScore, des avis qui font vendre
  • La Semaine des services de l’automobile aura lieu en mars
    La Semaine des services de l’automobile aura lieu en mars
  • 3 questions à Odette Dantas, de GiPA France
    3 questions à Odette Dantas, de GiPA France
  • Garagiste : la confiance comme critère de choix
    Garagiste : la confiance comme critère de choix
  • Targa Telematics présente le Plexer Smart pour l’automobile
    Targa Telematics présente le Plexer Smart pour l’automobile

Newsletter
Recherche